Le don du Sagittaire : La camaraderie

sagittaire astro

Douze signes zodiacaux, douze dons de l’esprit pour être en harmonie avec le Cosmos.  Les extraits qui suivent proviennent du livre Triptyque astrologique de Dane Rudhyar, Éditions du Rocher, 1985.

Les dons décrit par Dane Rudhyar, sont des qualités inhérentes au signe mais qui restent à améliorer, à perfectionner, à «agrandir».

La camaraderie, c’est littéralement ce qui résulte de la vie en commun dans une même chambre (camera, en latin). Cette vie en commun dans un espace limité qui demande l’acceptation de rapports intimes pose de nombreux problèmes. Vivre en camarade c’est donner à ces rapports une qualité vraiment «humaine»; c’est donner naissance à une association qui respecte les besoins quotidiens et concrets aussi bien que le caractère individuel de ceux qui vivent ensemble, quelles que soient les croyances religieuses ou abstraites qu’ils ont embrassées. Être un véritable camarade c’est mettre constamment en pratique l’art difficile de s’associer (de «con-verser») avec ses compagnons, en affrontant ce qui arrive comme si cela était unique, nouveau, frais et demandait une réponse consciente tout aussi fraîche et spontanée, engendrant ainsi une nouvelle forme de coopération. Idéalement, cette coopération deviendra créatrice suivant le niveau où l’Esprit agissant en tous les autres.

L’art de vivre ensemble ne doit pas concerner seulement les membres d’une même famille. Il se réalise au sein d’associations entre personnes qui ont une occupation commune. Il se développe au niveau le plus élevé là où un but commun engage la conscience, la volonté et les sentiments les plus profonds de tous les compagnons; surtout là où chacun apprend à contacter les autres physiquement, affectivement et intellectuellement, dans une attitude de respect et de tolérance. Chacun doit avant tout être considéré comme un être humain virtuellement autonome, et non pas comme un automate dont les mouvements sont réglés par un ensemble de principes abstraits ou de préceptes dogmatiques et reproduisent, sans rêve et aveuglément, des suites de mots, d’idées et de gestes.

On devrait exclure de la camaraderie véritable non seulement le fanatisme et la bigoterie, mais aussi le sentiment de fierté que l’on tire d’une position sociale ou d’une puissante vitalité sexuelle. Ce que demande cette camaraderie, c’est une simplicité et une spontanéité de réponse aux besoins et désirs de ceux dont nous partageons l’espace vital.

La camaraderie est en même temps l’apogée de la conscience sociale et l’antidote spirituel pour tout ce qu’il y a de négatif au sein d’une société complètement dominée par la civilisation. La camaraderie répond par un profond respect pour la dignité de la personne et pour les valeurs qui naissent d’échanges concrets et de sentiments partagés.

Le type Sagittaire peut certes se montrer jovial et bon vivant, amoureux du grand air et de l’espace; mais cela cache bien souvent une ambition sociale ou métaphysique, du fanatisme religieux ou la poursuite du succès, quel qu’en soit le coût au niveau de la vie personnelle.

La camaraderie est la substance vivante de toute civilisation fidèle à l’Esprit. C’est le chant du Divin au cœur des relations humaines.

C’est à nous qu’il appartient de pratiquer cet art de vivre en amis et en camarades. C’est à nous, alors que s’ouvre une ère de civilisation mondiale et de bombes atomiques, de projeter dans notre quotidien l’amour, le grand amour des camarades. Car, aussi haut que l’esprit humain puisse prendre son essor, seuls le cœur et l’amour des êtres humains constituent le fondement indestructible de «lendemains qui chantent».

Dane Rudhyar.

https://astraum.wordpress.com/articles-2/12-signes-12-dons-de-lesprit/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *