Le pouvoir de l’Amour et de la Lumière est considérable

lumier10

Transmis par Monique Mathieu
« Soyez encore un peu patients ! Ayez à la conscience que vous êtes des êtres missionnés sur ce monde. Nous le répétons : il n’y a pas de petite ou de grande mission, la seule mission est de servir l’Amour et la Lumière.

Lorsque ce sera bien ancré en vous, vous ne verrez plus le monde qui vous entoure de la même façon, vous aurez davantage confiance non seulement en ce que vous êtes mais aussi en la vie ; vous ne percevrez plus vos frères de la même façon et votre vie sera beaucoup plus paisible. Même si vous devez subir des turbulences, et certes vous en subirez, vous ressentirez ces turbulences de façon différente.

Lorsque vous avez une fréquence vibratoire supérieure, rien de ce qui est inférieur ne peut vous atteindre ; le monde dans lequel vous vivez ne peut atteindre celui qui s’est hissé au niveau de la fréquence vibratoire de l’Amour et de la Lumière. Ce n’est pas quelque chose d’impossible !

Se hisser au niveau de la conscience de l’Amour et de la Lumière, c’est essayer d’intégrer l’Amour Lumière dans chaque petit geste de votre vie. Essayez d’intégrer la douceur, la compassion, la compréhension, le respect, la joie et ce que nous appelons les qualités supérieures de l’être au lieu de vous appesantir en permanence sur ce qui est inférieur.

De plus en plus, vous aurez conscience d’appartenir à la galaxie, à l’univers. Vous n’aurez plus l’impression d’être ‘tombés’ sur la terre, d’être seuls, abandonnés ! Vous aurez réellement conscience d’être, pour l’instant, en étude sur ce monde. Ne dites pas que l’étude est trop difficile, trop ardue ! L’étude est fonction de ce que vous en faites, de votre compréhension, de votre capacité à évoluer.

Actuellement, nous entendons tellement d’êtres se plaindre de l’adversité, de la manipulation, de leurs propres souffrances et de tout ce qui leur arrive !Si, au lieu de se plaindre, chaque être humain pouvait bénir chaque acte de sa vie et remercier la Source pour toutes les grâces qu’il reçoit en permanence, tout serait différent pour lui et pour les autres êtres humains, et l’obscurité se transformerait en Lumière.

Nous entendons aussi les humains nous dire : « c’est facile pour vous ! Vous êtes sur les plans de Lumière et nous, nous sommes dans la matière et nous devons subir la matière ! ».

Vous n’êtes pas obligés de subir la matière ! La seule obligation est de la vivre, donc de vivre dans la densité ! Si vous comprenez les expériences, il n’est plus utile de les subir !

Essayez de conditionner votre journée dans le bon sens, c’est-à-dire dans le sens de la Lumière, dans le sens de la joie et dans le sens de l’Amour ! Au lieu de subir lourdement vos tâches ou votre travail au quotidien, offrez-les à la Source ! Ce travail ne sera plus pesant et vous le ferez avec Amour, avec légèreté.

Si un, dix, vingt, mille, un million, dix millions d’êtres humains pouvaient rendre grâce en permanence pour la vie, pour l’Amour, pour leur parfaite santé, pour la joie, si un million d’êtres humains pouvaient, le matin en se levant, manifester l’Amour, beaucoup de choses changeraient.

Votre fonctionnement et les pensées que vous émettez en permanence ont une incidence sur les éléments, sur la planète, sur son énergie et sa vibration. Donc essayez de vous calmer vous-mêmes, d’être alignés, sereins, en harmonie, et les éléments se calmeront. Tout redeviendra paisible !

Bien évidement, ce n’est pas un seul être, ni dix ni vingt qui, pour l’instant, peuvent changer ce qui se passe sur votre monde, car si vous êtes vingt à penser juste et cent millions à penser faux, le pouvoir des vingt est inexistant. Cependant il ne faut pas vous décourager car le pouvoir des vingt peut, malgré tout, créer une brèche de Lumière dans l’obscurité et la morosité de dix, vingt ou cinquante millions d’êtres.

Bien que nous n’aimions pas utiliser le mot ‘pouvoir’, nous dirons que le pouvoir de l’Amour et de la Lumière est considérable! Prenez-en conscience et continuez à être des petits Travailleurs de Lumière missionnés sur ce monde. Lorsque vous le quitterez, d’une façon ou d’une autre, et si vous vous retournez, vous vous direz : « finalement j’ai bien travaillé, j’ai donné tout ce que je pouvais donner avec la conscience qui était la mienne ! ».

Nous souhaitons réellement que chacun de vous et une grande majorité d’êtres humains puissent affirmer cela lorsqu’ils quitteront ce monde. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
– que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *