Le processus d’apprentissage de l’âme

Le processus d'apprentissage de l'âme

Pamela canalise Marie Madeleine

Chers amis, je suis Marie Madeleine. Je vous salue tous, joyeusement, en me sentant reliée à vous.

Chacun de vous s’est engagé sur un chemin intérieur avec beaucoup de détermination. Il n’y a rien qui vous donne autant le sentiment d’accomplissement que lorsque vous commencez à entendre et à comprendre la voix de votre propre cœur, de votre âme. Pour vous c’est quelque chose de tout aussi essentiel que l’oxygène que vous respirez ou que le pain et l’eau qui nourrissent votre corps et vous permettent de vivre. Un tel engagement intérieur indique qu’une transformation s’est déjà produite au niveau de votre conscience.

Pour beaucoup d’entre vous elle a eu lieu avant même de naître dans cette vie. Votre âme, arrivée à un certain stade de son évolution, a souhaité vivre une incarnation où elle serait vraiment visible, une vie qui lui permettrait réellement de se manifester au cœur de la réalité terrestre de votre vie de tous les jours.

Il faut avoir vécu un certain nombre de vies sur Terre avant de parvenir à entendre l’appel de l’âme de cette façon. Au cours des vies plus anciennes il a été nécessaire et naturel pour l’âme d’acquérir des expériences de vie sur Terre. Elle avait besoin de temps pour se familiariser avec la vie terrestre et avec la dynamique de la matérialité et des émotions sur ce plan. Être ici est une expérience d’apprentissage pour l’âme. D’une certaine façon, elle sait déjà tout avant de commencer à s’incarner, mais cette connaissance n’a pas encore été mise en pratique, elle manque d’ancrage. C’est une sagesse qui n’est pas encore basée sur l’expérience. Simplement dit, c’est la distinction entre la connaissance théorique et la pratique. Si l’âme, au plus profond d’elle, sait déjà tout, ce n’est que par l’expérience de la vie à travers différentes formes et incarnations que ce savoir peut devenir une sagesse pratique et tangible, et c’est ainsi que naît l’amour.

Lorsque la sagesse se matérialise réellement à travers la forme terrestre d’un être humain, ce qui distingue cet individu n’est pas seulement la connaissance théorique mais la chaleur, l’amour, la patience et la compassion que la personne rayonne vers les autres. Ces qualités démontrent qu’une alchimie, une transformation s’est produite dans la conscience de l’âme de cette personne. Ce changement peut s’opérer seulement lorsque l’âme entreprend le voyage de l’incarnation ; ce chemin à travers la chair et le sang, à travers la douleur et les hauts et les bas de tout un éventail d’émotions. Ces expériences sont nécessaires pour que la sagesse vivante et l’amour puissent naître. De ce point de vue, devenir un être humain, naître dans un corps physique et devoir traverser l’ignorance, la douleur, la peur et le doute, relève d’un acte héroïque. En le faisant vous permettez volontairement à une partie de votre conscience et de votre connaissance intérieure de se voiler afin d’incarner la sagesse à un niveau beaucoup plus profond.

Ce que je décris ici est en fait ce que signifie canaliser, ou devenir un conduit, au sens large du terme. Canaliser n’est pas seulement le fait de recevoir un message, c’est tout le processus de relier son centre divin – à travers une âme – à un corps terrestre dans une incarnation physique et une contraction de la conscience, pour devenir une forme unique située dans le temps et l’espace.

Ce qui peut sembler être une descente vers la limitation et l’obscurité en réalité crée un chemin vers la lumière ; une lumière constamment plus puissante. Tel est le processus créatif que vous entreprenez avec votre propre âme. Le fait d’ouvrir à nouveau la connexion avec votre âme, avec vos origines, et d’essayer de l’ancrer dans votre vie quotidienne est une expérience très significative pour vous qui êtes devenu un être humain sur Terre. Pour se développer, l’âme a besoin de passer par une longue période où elle oublie sa propre existence et se familiarise exclusivement avec l’expérience de vie sur Terre. C’est pourquoi au début du chemin et même longtemps après, vous ignorez votre sagesse innée et votre connaissance originale, vous plongeant pleinement dans les énergies captivantes et puissantes de la Terre.

Mais pour certains d’entre vous, l’heure est venue de vous rappeler, de vous élever à nouveau vers la Source d’où vous êtes venus et d’entendre à nouveau la voix de votre âme. Dans ce mouvement de retour vous commencez à percevoir le vrai but de votre développement : relier le royaume céleste de sagesse et de connaissance divines et le royaume terrestre de sensations et d’expérience matérielles. De cette façon vous devenez un canal entre Ciel et Terre et vous créez quelque chose de nouveau et de précieux pour la Création dans l’ensemble. Autrement dit, vous êtes prêt.

Je voudrais souligner quelque chose d’important par rapport à cette connexion avec votre sagesse supérieure, l’énergie de votre âme, qui a déjà acquis une grande expérience au cours de vos nombreuses incarnations précédentes. Ce qui vous empêche de laisser cette énergie originelle, cette sagesse de l’âme de se manifester dans vos vies, c’est avant tout que vous vous efforcez de rester petit. Afin de laisser circuler l’énergie de votre âme à travers vous ici et maintenant, il est nécessaire que vous croyiez en votre propre grandeur. Vous devez accepter que vous êtes réellement un ange lumineux et rayonnant, façonné à la fois par le royaume divin et par vos nombreuses incarnations sur Terre, au cours desquelles vous avez appris à dépasser la souffrance et l’anxiété tout en prenant davantage conscience de qui vous êtes véritablement. Il est temps de reconnaître la grandeur de votre être et de votre propre histoire et d’affirmer désormais « Je suis Cela ». Tel est le pas que vous avez à faire actuellement pour que votre âme puisse s’incarner entièrement et circuler librement à travers votre corps et votre être terrestre.

Je vous invite à prendre un instant pour vous observer. En quoi vous considérez-vous indigne, pas assez bien, voire mauvais, comme si vous aviez fait quelque chose de terrible ? Peut-être que vous avez le sentiment d’avoir pêché, ou d’avoir échoué ? Prenez un moment pour porter toute votre attention sur votre corps énergétique. Voyez si vous percevez une zone sombre se distinguer quelque part. Cela peut aussi se traduire par une douleur ou une tension, sous laquelle se trouve une charge de pensées négatives à votre sujet. Observez ce qui émerge. Il est possible que vous voyiez paraître l’image d’un enfant, ou que vous ayez simplement une sensation. Quel que soit votre ressenti, cela symbolise un fardeau que vous portez. Or, vous êtes tellement habitué à porter certains fardeaux que vous ne les percevez plus comme tels. Vous avez l’impression que ces charges font partie de votre état normal. Mais votre état normal est un état joyeux. Un état normal et équilibré est celui où vous vous acceptez totalement, où vous dites « oui » à la vie et lui faites confiance, où vous savez que vous êtes très bien tel que vous êtes. Non pas que vous êtes parfait selon un quelconque idéal à l’extérieur de vous, mais que vous êtes digne et bon simplement parce que vous faites partie intégrante de l’ensemble. Vous avez votre place, vous êtes important et vous êtes libre d’explorer tout ce que vous souhaitez explorer.

La colère et les pensées ou émotions négatives sont autorisées, tout comme le doute, le désespoir et la résistance. Observez un instant ce qui se présente à votre esprit. Peut-être que vous ne vous sentez pas à votre place ici ou que vous vous sentez blessé car vous n’avez pas l’impression d’être reconnu, ou peut-être vous a t-on dit que vous n’étiez pas assez bien… Il existe chez quasiment chaque personne des images de soi dévalorisées qui sont restées actives et il est important de repérer ces images et les accueillir dans votre lumière, car c’est elles qui bloquent votre canal. Par canal, je veux dire au sens le plus large ; le fait d’être ouvert à votre âme.

Prenez une grande respiration pour apaiser votre ventre. Invitez ensuite l’énergie de votre âme à vraiment prendre place dans votre corps et dans votre cœur. Invitez-la surtout dans la zone du ventre qui est le siège énergétique du pouvoir et de l’ancrage mais également l’endroit où vous avez peut-être retenu des blessures enfouies. Voyez si vous arrivez à créer et à vraiment ressentir un sentiment de dignité. Votre ventre sait comment le faire, il est relié à la Terre et il sait que vous avez votre place naturelle à la fois ici et dans le cosmos, que vous êtes vraiment bienvenu sur Terre.

Pouvez-vous trouver dans votre ventre la certitude tranquille que vous allez bien ? Connectez-vous à cette connaissance profonde et créez une vraie place pour vous-même. Imaginez qu’il y ait un espace énergétique autour de votre corps, aussi grand que vous trouvez approprié pour vous et assez grand pour contenir votre lumière. Permettez à cet espace de s’étendre jusqu’à vos pieds et ensuite jusque dans la Terre. Sentez que vous devenez vraiment présent ici. Il est possible qu’en le faisant vous constatiez que l’énergie de votre âme souhaite repartir vite vers le haut. Cela est dû aux mémoires de rejet, voire de violence, qui rendent douloureux le fait de demeurer présent ici. Mais je vous demande néanmoins de vous y rendre et d’affirmer intérieurement que vous êtes en sécurité, même ici. Laissez la lumière de votre âme remplir tout votre abdomen et sentez que vous êtes pleinement accueilli ici. Laissez la lumière circuler dans vos jambes et descendre dans vos cuisses, vos genoux, vos mollets, vos pieds et jusque dans la Terre. C’est l’intention de canaliser que votre essence fait circuler en vous et descendre jusque dans la Terre. Accueillez toute votre grandeur, votre beauté et votre puissance. Sachez combien votre grandeur inspire et aide les autres. Vous n’entravez personne en vous permettant d’être grand.

Voilà le message que je voulais vous livrer aujourd’hui. Lorsque vous souhaiterez canaliser l’énergie de votre âme, soyez conscient de ces vieilles images dévalorisantes qui sont encore présentes dans votre vie. Prenez l’habitude de remplir votre ventre et tous vos chakras inférieurs de la lumière de votre âme, ainsi elle deviendra plus réelle, plus tangible et elle pourra rayonner jusqu’à la Terre. C’était cela votre intention et c’est ce qui, par dessus tout, vous donne un profond sentiment d’épanouissement.

©Pamela Kribbe

Traduction Kathleen Bentley
http://www.jeshua.net/fr/gate/gate23.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *