Les sentiments de décalage et de vulnérabilité que beaucoup éprouvent ces temps-ci

Les sentiments de décalage et de vulnérabilité que beaucoup éprouvent ces temps-ci

Je sais que cette période est particulièrement mouvementée et que vous vous posez beaucoup de questions ; vous absorbez plus que jamais les énergies qui vous entourent et vous vous sentez très vulnérables…

Il convient, pendant cette période, de ralentir au maximum vos activités ; il ne s’agit pas de ne plus rien faire, mais il faut le faire très doucement en prenant votre temps ! Toute précipitation et toute énergie contrainte et forcée se solderont par un sentiment d’inconfort. Vous devez impérativement rentrer dans votre intériorité et vous dire : suis-je ajusté à la bonne fréquence ou est-ce que je me force et me violente en ce moment ?…

Vous assistez à une dislocation du monde ancien, où des repères s’effondrent, et cela va aller croissant… les êtres vont ressentir de plus en plus en eux des émotions fortes, liées à cette dislocation qui aura pour conséquence des mouvements de foule, des choix individuels de repli, et davantage encore de peurs, de phénomènes sociétaux importants, de révolte… d’agressivité et de fermeture. De cela il faut se prémunir, et il convient d’être bien relié à votre monde intérieur, régulièrement… avec votre réalité sublime qui se reconnecte maintenant en vous, sans vous laisser atteindre par tout cela à l’extérieur. Au besoin isolez-vous, ne fréquentez surtout que des gens positifs, des gens qui eux-mêmes apprennent à se respecter, à se choyer, et avancez pas à pas…

Est-ce que le petit oisillon, quand il sort de sa coquille, se hâte ?… Est-ce qu’il se débat ?… Non, il a conscience que c’est une démarche de nouveauté extrême, qui ne supporte pas la brusquerie ; c’est une nouvelle façon de se mouvoir, une nouvelle façon d’appréhender l’existence. Vous sortez de votre coquille, de votre prison, et cela nécessite de votre part beaucoup de soins, d’attentions, de nettoyages constants jusqu’au moment effectivement où vous allez prendre votre envol.

Mais vous en êtes au stade où vous sortez de la coquille ; c’est un instant délicat, où vous vous sentez un peu agressés, car vous êtes entre deux mondes, mais gardez la foi, cela est temporaire.

Bientôt vous prendrez votre envol, et vous connaîtrez ce que j’appelle le sacrement de votre véritable nature… l’envol de qui vous êtes vraiment. Mais aujourd’hui vous êtes encore dans cette période qui nécessite beaucoup de délicatesse vis-à-vis de vous-même… et comme le jeune oiseau qui commence enfin à sortir, vous devez avoir d’infinies précautions, afin de vous sentir protégés, car c’est une étape où vous êtes extrêmement vulnérables face au monde extérieur.

Donc, l’intériorité s’impose ; vous sortez de votre vieille peau, vous rentrez dans votre dimension véritable, cela est un petit peu douloureux par certains aspects, mais croyez bien que cette période recèle de magnifiques promesses d’avenir… car il s’agit pour vous de vivre vraiment et de ne plus être dans le monde de l’illusion… Cela ne veut pas dire que toute interaction avec le monde vous sera dorénavant impossible ; c’est une transformation complète de vos structures qui est en train de se faire, et vous devez vous prémunir de toute agression extérieure et de tout ce qui pourrait court-circuiter votre transformation, votre développement… les ralentir ou les fragiliser.

Profitez-en, si vos activités ne sont pas soutenues, pour accueillir ces transformations, et si vous devez travailler, faites-le avec beaucoup de douceur, de délicatesse et d’attention !

Merci de votre attention !

Message de St-Germain transmis par Philippe-David Stellaire, médium et psychothérapeute.

Reçu de l’auteur par courriel le 6 Novembre 2017

http://lapressegalactique.com/2017/11/08/les-sentiments-de-decalage-et-de-vulnerabilite-que-beaucoup-eprouvent-ces-temps-ci/

Son site : www.revelateurdusoi.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *