Miracle ou lâcher-prise ?

lacher-prise-1-300x300

Vous arrive-t-il de prier le ciel pour obtenir un miracle, d’implorer Dieu, les anges, l’Univers entier pour faire advenir LA solution parfaite à un problème particulier ? Qu’il s’agisse d’une maladie grave, d’un souci financier, d’un conflit avec une personne chère à vos yeux ou de toute autre difficulté existentielle, le réflexe bien humain n’est-il pas de se tourner vers une force plus grande que la sienne ?

Vous le savez maintenant, le négatif attire le négatif et le manque attire le manque. Bien souvent, lorsque vous en venez à demander qu’un miracle survienne, c’est parce que vous êtes vous-même désespéré. Vous sentez que vous avez tout essayé et que vous devenez de plus en plus démuni, impuissant, angoissé ou anéanti par la situation « extérieure » qui vous oppresse. Le sentiment de « vide intérieur » que vous ressentez alors finit par vous inciter à demander de l’aide : d’abord autour de vous, si possible, puis auprès d’« instances supérieures »…

Plus l’urgence est grande, plus le miracle demandé est important… et tarde à venir. Pourquoi ? Parce que toute votre attention est focalisée sur la souffrance ressentie et non sur l’occasion qui vous est offerte de faire émerger votre magie intérieure, de mettre votre âme à contribution et de vous abandonner à la puissance miraculeuse qui VOUS habite. Dans le langage des oiseaux, la magie ne pourrait-elle pas se dire aussi l’âme agit ?

Et si la solution se trouvait à l’intérieur de vous plutôt qu’à l’extérieur ? Que le vrai miracle ne consistait pas nécessairement à résoudre votre problème « imminent » (des difficultés, vous en affronterez tous les jours !) mais bien à retrouver l’attitude positive qui attirera à vous les meilleures solutions (réponses, ressources, soins, etc.) en tout temps ?

Laisser la magie s’installer, laisser agir son âme, c’est faire confiance que tout arrive pour le mieux et qu’il ne sert donc à rien de s’inquiéter pour quoi que ce soit dans l’immédiat. De la même façon que lorsque la tempête fait rage sur l’océan, les profondeurs de la mer demeurent imperturbables – les poissons vaquent à leurs occupations comme si de rien n’était – vous avez la possibilité de plonger en vous-même pour retrouver la paix et la sérénité auxquelles vous aspirez : il vous suffit de « lâcher prise ».

Lâcher prise, c’est prendre le temps de considérer tous les miracles déjà présents dans votre vie, apprécier toutes les personnes merveilleuses qui vous entourent et éprouver de la gratitude pour tous les petits bonheurs qui donnent un sens à votre existence. La joie attire la joie. Plus vous vous appliquez à voir la magie à l’œuvre dans votre quotidien, plus vous attirerez, tel un aimant, des moments magiques : des solutions apparaissent comme par « enchantement », des personnes croisent votre route pour votre plus grand bonheur, des possibilités auxquelles vous n’auriez jamais osé rêver arrivent…

Source : Dre Diane LeBlanc, Tout va mal ? Tant mieux ! Le Dauphin blanc, 2013, pp 171-174

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *