Se soigner de l’intérieur pour guérir à l’extérieur

Se soigner de l’intérieur pour guérir à l’extérieur

Combien de fois nous sommes-nous senti mal sans raison apparente ? Les tensions que l’on accumule à l’intérieur de nous se reflètent à l’extérieur. De récentes études ont montré que la tension psychologique peut se transmuer en maladies physiques. Pour guérir à l’extérieur, on a d’abord besoin de contrôler nos conflits internes.

La tension émotionnelle blesse lentement et inexorablement le corps et s’exprime par le biais de la dépression, de l’anxiété ou du stress. La mauvaise canalisation des conflits émotionnels peut provoquer un large éventail de maladies telles que le diabète sucré, le lupus ou encore la leucémie.

Il nous faut respecter le rythme de ceux qui ne veulent pas qu’on les aide…et c’est ainsi qu’on les aidera.

Quand les émotions nous rendent malade

Souvent, on pense une chose et on en dit une autre, ou bien on ressent une chose et on en fait une autre. On n’est pas cohérent avec nous-même par peur du rejet, de l’abandon, de la critique, ou encore du fait de perdre le prestige, et finalement le jugement des autres. A force de trop penser à la valorisation des autres, on en oublie notre propre jugement, ce qui débouche sur une infinité de conflits interpersonnels.

Les émotions que nous exprimons affectent notre santé et s’expriment dans le corps au travers de la douleur et de la maladie. Notre corps nous envoie des signaux pour attirer notre attention sur l’existence d’une chose qu’il faut modifier, qu’il s’agisse de pensées négatives ou de croyances déformées et enracinées en nous qui limitent notre vie. Les déformations jouent un rôle prédominant et sont générées par une perturbation émotionnelle.

Ces perceptions et ces pensées déformées que réalise le sujet sur lui-même, le monde et le futur le mènent à développer des humeurs dysfonctionnelles telles que des phobies, la dépression, l’anxiété, des problèmes d’estime de soi, ou encore des troubles obsessionnels. Les déformations cognitives sont des erreurs de pensée auxquelles l’être humain a constamment recours pour interpréter la réalité de façon irréelle.

Ces perceptions sont provoquées par des erreurs dans le traitement de l’information et dans des processus émotionnels plutôt que rationnels. Elles peuvent se baser sur des croyances irréelles fermes, or, les déformations ne sont pas des croyances en elles-mêmes, mais des habitudes de pensée qui nous mènent aux émotions négatives.

«L’amour que l’on nie, c’est la douleur que l’on porte»
-Ale Colier-

Se contrôler émotionnellement pour guérir à l’extérieur

Nos émotions influent sur nos pensées et notre conduite, c’est pourquoi il est extrêmement important de les contrôler. Tout événement, aussi simple soit-il, réveille en nous des émotions très différentes. Cela est dû au Système Limbique, grâce auquel il nous est possible de considérer que les émotions font partie de nous et de notre façon de réagir face au monde.

La plus simple des techniques de contrôle émotionnel consiste à apprendre à éviter ce qui génère en nous des émotions négatives, qu’il s’agisse de personnes ou de situations. Même s’il faut se méfier de l’évitement, car en adoptant un tel comportement, on peut avoir du mal à résoudre nos problèmes, cette conduite se révèle nécessaire pour ce qui est du contrôle des émotions négatives.

Une autre des techniques des plus naturelles et des plus utiles afin de contrôler les émotions avant, pendant et après l’affrontement à des situations émotionnellement intenses, c’est la relaxation. En nous relaxant, on atteint une sensation de calme grâce à laquelle on peut se focaliser sur la situation avec plus de clarté.

Les techniques les plus contrastées afin de contrôler nos émotions sont les techniques cognitives. Pour changer nos émotions, on doit changer nos pensées, puisqu’émotions et pensées vont de pair ; si on change nos pensées, on peut alors réguler aussi bien nos émotions que nos actes. Des techniques cognitives telles que le test mental, la détection de la pensée et le changement de point de vue nous aideront à nous soigner de l’intérieur pour pouvoir guérir à l’extérieur.

«Faîtes attention à votre corps ; parfois, il tombe malade afin de guérir votre âme»

-Andrés Yañez-

http://nospensees.fr

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *