Accueillir sa vie dans l’amour et la compassion

Accueillir sa vie dans l’amour et la compassion

Accueillir, c’est savoir lâcher prise et comprendre le sens de chaque chose qui se place sur notre chemin. Chaque résistance que nous rencontrons sont à mettre en lumière de manière à dissoudre ce qui nous freine, à transmuter ces énergies anciennes et involutives.

En observant le mouvement de la vie, on se rend compte que chaque élément est à sa juste place, c’est seulement nous qui remettons en question tout ce qui nous est offert. Par déni, par esprit de révolte, par sentiment d’injustice, nous refusons notre destinée, et nous contestons, mais ne devons nous pas plutôt apprendre à vivre avec les expériences que nous nous sommes réservées ? Le besoin de comprendre, l’esprit de contrôle, être en non-accord constant avec ce que l’univers nous propose, c’est bien là l’humain dans toute sa splendeur et sa perplexité !

Au fond, pourquoi résister !? On voit bien où cela nous mène… Il est inutile de vouloir détourner certaines situations, comme un roc parfois, elles s’imposent à nous, et qu’on le veuille ou non, elles sont incontournables, l’expérience est à vivre pleinement, malgré les peurs, les doutes…

L’être humain s’inflige beaucoup de souffrances, alors que tout pourrait être plus fluide s’il était conscient de chaque fait. Sa réalité prendrait un autre sens, le sens de la vérité.

Il faut parfois savoir lire entre les lignes et calmer son petit moi intérieur qui s’agite pour prendre le contrôle de la situation.

L’accueil n’est pas synonyme de passivité, savoir accueillir sa vie, c’est accepter l’expérience que notre âme nous a réservée avec compréhension, compassion envers nous-même, indulgence, conscience et Amour.

Pour favoriser cet accueil, il faut parfois aménager sa vie différemment et s’imposer le silence, par exemple.

C’est un instant privilégié pour être en communion avec soi et s’accueillir dans cette sphère terrestre qui peut parfois nous paraître hostile. Il permet de s’ancrer dans les nouvelles énergies du moment et de s’actualiser intérieurement.

En se coupant du monde extérieur, tu réapprends à vivre avec toi-même et seulement avec toi-même. Au rythme du cœur de la terre, tu vas et viens sans te préoccuper de rien, seulement de ta personne et de ce qui t’entoure. Instants privilégiés où rien ni personne ne nuit à la vibration installée. Le souffle du vent et du temps deviennent des murmures qui guident tes pas et dans ces purs moments de bien-être, l’instant présent s’intensifie. Tu ne peux être que pleinement là, dans tout ce que tu fais. Le silence est une porte vers la découverte de soi, le vrai silence. Lorsque tu sais que rien ni personne ne peut venir perturber ce que tu fais, tu accordes plus d’importance encore au moment que tu vis, à la tâche que tu accomplis.

Tellement de choses au quotidien peuvent venir perturber des instants précieux. Rare sont les gens au final qui peuvent profiter et jouir pleinement d’un moment profond de silence et de paix intérieure.

Coupés du monde extérieur depuis trois semaines maintenant, sans téléphone, je me rends compte à quel point ça fait du bien. Je suis pourtant dans un cadre idyllique, je vis dans une nature qui me parle, que j’aime, qui m’apporte la force et le courage d’être ce que je suis au quotidien. Avoir été déconnectée totalement (Involontairement, mais je soupçonne l’univers de m’avoir forcé au repos suite à ma mésaventure extraordinaire , ne pas être dérangée du tout dans la journée, ne pas solliciter son canal en permanence, juste être ce que je suis et m’accorder du temps pour moi, pour faire autre chose qu’être là pour les autres, je dois dire que ça fait un bien fou et je me suis rendue compte à quel point j’en avais aussi besoin. Être au quotidien présente pour les autres ce n’est pas toujours un tâche facile, même si j’aime ce que je fais par dessus tout. Avoir plus de temps pour soi, et ne me préoccuper que de « moi », c’était très très bien aussi ! J’ai la chance de vivre toutes ces choses-là et j’éprouve encore plus de compassion envers nombreuses personnes qui me disent ne pas avoir le temps pour elles.

On en a besoin, je pense qu’on a tous besoin de cette connexion à la nature qui est vitale, du silence, de la solitude, pour se retrouver, s’écouter, se comprendre et mieux découvrir Le chemin.

La voie de la vie s’ouvre lorsqu’on lui laisse la place de s’ouvrir. Si on l’encombre par des choses inutiles, c’est un embouteillage qui nous ralentit, nous force à réfléchir, à voir les choses autrement.

Pour dégager la voie, il faut s’accorder du temps et le silence de l’instant présent pour écouter sa voix intérieure et ainsi accueillir son chemin dans la magie de l’instant.

Amalia

www.lesjoyauxsacres.com

(Visited 849 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.