Aimez tous vos vous

Aimez tous vos vous

Avez-vous déjà observé toutes les identités qui sont en vous ?

Elle sont multiples et pas toujours remarquées. Pour ma part, j’en connais pas mal à gérer.

Par exemple, il y a la spirituelle, sage et réfléchie, posée et positive, c’est de loin la plus sympa…
il y a la guerrière, combative contre tout ce qui semble injuste, l’entrepreneuse qui voudrait faire tellement plus, la gentille qui veut faire plaisir à tout le monde, celle qui est pleine d’empathie et voudrait améliorer le sort de tous les êtres vivants.

Il y a la rêveuse qui créée un monde utopiste, la ‘tirelire’ parfois généreuse parfois fauchée, la nouvelle retraitée qui se pose des questions sur son avenir, l’écologiste et la rebelle…

Et puis il y a parfois la désespérée qui ne croit plus en rien dans l’humain qui côtoie la croyante absolue qui pense que tout est possible, la dynamique qui aime danser et la réservée qui aime la solitude… et ce ne sont que quelques aspects qui font un tout !

En fait, une identité est l’activation d’un réseau neuronal spécifique, stimulé par les événements extérieurs ou une mémoire, une émotion, une image ou un écrit.
L’imagination suffit pour en mettre une en action et parfois une respiration pour en calmer une autre. Parfois juste du temps.

Tous les humains sont ainsi faits et en rejeter une rejette la totalité.
C’est pourquoi se connaître est important pour apprendre à se/les dominer.

La méditation permet de calmer toutes ces identités et de les réunir en paix pour privilégier et nourrir celle qui est la plus bénéfique à l’ensemble.

S’observer est un bon moyen de repérer ce qui doit être rassuré ou transformé.

Repérez les vôtres.
Quelle est votre identité la plus sympathique ? Celle qui vous fait du bien et, à l’opposé, la plus énervante pour vous ou les autres ?
Celle qui vous plait, celle qui vous fait peut-être peur ?
Celle qui vous élève et celle qui vous rabaisse ?
Avez-vous déjà remarqué qu’un mot ou une situation peut vous faire sortir de vos gonds en quelques secondes ou vous rendre malheureux ou au contraire très enthousiaste ?
Le fait de les repérer permet de mieux appréhender les effets, voir d’en éliminer en toute conscience du ‘Je suis ce que Je suis’.

Belle découverte de tous vos vous… et que le meilleur soit pour votre entièreté !

Joéliah Source : https://www.quelemeilleursoit.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.