Animal totem le boeuf : Symbolisme

animal totem le boeuf

Pour David Carson, auteur de Communiquer avec les animaux totems, puisez dans les qualités animales une aide et une inspiration au quotidien (Watkins Publishing, 2011 ; traduction française Éditions Véga, 2011), le bœuf appartient à la famille de la Sagesse intérieure, au même titre que l’hippopotame, le chien, l’aigle, l’ours polaire, le cheval, le coyote, le papillon, la chouette, la salamandre, le saumon, le phoque, le paon, la grue, le tigre, le lièvre et la pieuvre.

Sagesse intérieure

Invoquer un esprit animal, c’est éveiller de nouvelles perceptions. tout phénomène naturel, y compris l’animal, est intrinsèquement mystérieux. L’indicible que recèle toute forme de vie nous ramène aux questions fondamentales sur l’existence. Comment et pourquoi s’est formé le cosmos ? Pourquoi les choses existent-elles plutôt que le néant (comme s’interrogent souvent les philosophes) ? La méditation peut nous apporter une conscience silencieuse des vérités qui se cachent derrière ces énigmes. Lorsque nous plongeons nos eux dans ceux d’une autre créature, nous sommes confrontés à de profonds mystères, dont l’animal est l”incarnation vivante.

Ce chapitre présente les animaux susceptibles de nous guider vers de nouveaux indices et une acuité nouvelle. Si nous sommes prêts à nous ouvrir et à écouter, nous pouvons gagner en maturité spirituelle et avancer dans notre voyage intérieur.

Le bœuf est essentiel dans de nombreuses cultures agraires. Ces mammifères sont plus forts que les chevaux, c’est pourquoi on les utilise fréquemment pour titrer charrues et charrettes. dans la tradition hindoue, tout bétail, y compris le bœuf, est vénéré et il est interdit de le tuer. Le dieu Shiva voyagerait à dos d’un grand taureau, Nandi, tandis que Krishna aurait grandi dans une famille de bouviers.

Les bœufs consomment énormément d’herbe et d’autres végétaux, et passent la majeure partie du jour à ruminer, c’est-à-dire à remâcher. La nourriture est avalée une première fois puis régurgitée sous forme d’une boule mole et ronde (bol), remâchée puis ré-avalée. La rumination aide le bœuf à digérer plus efficacement, ce qui lui permet d’ingérer davantage de nourriture, gage de bonne santé et d’endurance.

Dans plusieurs pays asiatiques, on utilise ces maîtres du labourage pour prédire les rendements agricoles de l’année à venir. Au cours de rituels, on leur offre divers aliments – riz, graines, foin et maïs – et même un assortiment de boissons. Ce que le bœuf choisit de manger et de boire est déterminant, et le chaman ou oracle fait une prévision en fonction des choix de l’animal. Famine ou festin, ces prédictions sont souvent exactes.

Si vous êtes dans une situation où détermination et persévérance vous sont nécessaires (obstination donc), invoquez le pouvoir du bœuf. Inépuisable, aimant et généreux, cet animal ne manque jamais d’accomplir son devoir. Avec le bœuf pour totem spirituel, vous vous battrez toujours pour être utile à autrui et tenir la distance. Votre grande force, votre clame intérieur et votre sérénité ne passeront pas inaperçus. Vous serez plus résolu que jamais, vous investissant pleinement et jusqu’au bout, semant les graines qui porteront des fruits. Faites appel à l’esprit du bœuf, qui confère maturité et volonté indomptable, puis creusez les bons sillons de votre existence. Vous serez récompensé de votre labeur.

Mot-clé : Détermination et persévérance.

https://www.luminessens.org

(Visited 278 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.