Ce chemin, le chemin intérieur

Ce chemin, le chemin intérieur

Ce chemin, le chemin intérieur.

Il est si simple qu’on le veut compliqué.
Il est si ordinaire alors qu’on le veut spectaculaire.
Il est si subtile qu’il est partout.
Il est si fuyant que si on le cherche on ne le trouve que lorsque l’on s’apaise.

Si tu veux observer au fond de la marre, il faut arrêter d’y jeter des pierres.

Si l’on veut discuter à l’intérieur, avec les hautes sphères, il faut que la discussion puisse se faire.
Or si l’endroit est déjà occupé l’on ne peut se réunir.

Quand tu es en trouble alors tu veux demander.
Mais pour demander tu dois dissiper le trouble.
Mais lorsque le trouble se dissipe, tu n’as plus rien à demander.

C’est là que tu es prêt à écouter.

par lulumineuse

Source : http://www.lulumineuse.com/

(Visited 2 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.