Chercher à mieux comprendre la vie

Chercher à mieux comprendre la vie

Notre culture présente Dieu comme une entité distincte de nous, si tant est qu’il existe un Dieu. Dans des expériences que tout le monde peut reproduire, les physiciens ont déterminé que chaque entité est consciente,

en se basant sur la façon dont les photons savent où se trouvent les autres photons, comment ils communiquent entre eux et comment ils peuvent devenir des fractales d’eux-mêmes afin d’illuminer quelque chose et de remplir tous les chemins vers leur but.

Ces capacités indiquent une intelligence, une intention et une conscience à un niveau subatomique. Cette expérience et d’autres expériences sur les énergies subatomiques nous amènent à conclure que toutes les ondes/particules sont conscientes.

Elles sont l’essence de l’expression de tout. Si toutes nos entités constitutives, depuis le niveau sub-sub-atomique jusqu’à tout ce qui compose nos corps, sont conscientes, alors nos corps doivent aussi être des êtres conscients.

Nous sommes intimement liés à notre corps, et si nous sommes exceptionnellement perceptifs à l’intérieur, nous pouvons nous rendre compte de l’intelligence des entités constitutives de notre corps, et nous pouvons sentir leur présence subtile, leur état de vitalité et leur expression vibratoire.

Ces choses sont présentes dans la conscience universelle, en attente de notre prise de conscience et de notre reconnaissance. Une fois que nous sommes capables d’une conscience profonde de notre corps-conscience, nous pouvons détecter le symbolisme des défauts que notre corps peut présenter.

Ceux-ci indiquent un blocage de la force vitale à la suite de croyances limitatives sur nous-mêmes, ce qui entraîne une détérioration physique. Nous avons une inflammation éthérique.

Les défauts physiques ont une qualité d’énergie imprégnée de négativité et d’un certain niveau de peur que nous entretenons à notre égard. Le sujet de notre peur est symbolisé par ce que notre corps-conscience a créé en résonance avec notre spectre vibratoire conscient, notre signature énergétique.

La peur de la souffrance et de la diminution, et finalement la peur de la fin, sont basées sur notre croyance en notre mortalité et notre séparation de Dieu.

On nous a enseigné que nous sommes des entités indépendantes, peut-être dotées d’une étincelle de vie que nous avons reçue de nos parents, puis de nos ancêtres jusqu’aux premiers humains, qui, d’une manière ou d’une autre, sont apparus et ont exprimé une vie physique consciente et séparée.

Le problème avec cette perspective est que les physiciens ont découvert que l’essence électro-magnétique de notre monde empirique est constituée d’ondes-particules.

Celles-ci sont consciemment connectées à toutes les autres particules-ondes partout et savent où elles se trouvent à tout moment et quelle forme elles expriment.

Si toutes les ondes/particules subatomiques ont au moins une conscience à l’échelle de l’espèce, elles sont connectées consciemment tout en étant des individus. La séparation apparaît physiquement, mais l’essence de chaque entité fait partie d’une conscience universelle qui remplit tout le monde.

S’il n’y a qu’une seule conscience à laquelle participe chaque entité, il ne peut y avoir de séparation de conscience entre les entités dans notre être essentiel. Dans notre conscience la plus profonde, nous ne pouvons pas être séparés du Créateur de tout.

Toute force vitale consciente surgit constamment au sein de la conscience universelle, imprégnant toutes les entités d’une force vitale consciente et individualisée. Nous sommes ceux qui peuvent manier notre conscience de la manière dont nous choisissons librement de nous exprimer.

Une fois que nous nous libérons de notre croyance en la séparation, nous pouvons réaliser notre conscience élargie au-delà de la conscience de l’ego. Nous pouvons ressentir notre conscience du cœur et réaliser la réalité de notre savoir intérieur au-delà du monde empirique de la dualité.

Kenneth Schmitt


(Visited 932 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.