Comment la mort est vécue sur la Nouvelle Terre

Comment la mort est vécue sur la Nouvelle Terre

Il m’a été dit par mes guides et enseignants que le moment est venu de montrer la mort, cette transition sous son vrai jour, dans sa Vérité.

On nous a fait croire qu’elle était la fin, car le physique, le visible n’existe plus. Ainsi la peur de la mort, que la vie se termine, a pris le pouvoir sur nos vies.

Même les religions espèrent qu’il y a une vie après la mort. Mais, comme il n’y a aucune preuve de cela, la foi se perd au fil du temps. La confiance diminue… pour laisser place au doute, à l’incertitude. Et pourtant, nous voudrions tellement savoir ce qui se passe de l’autre côté.

Nous ne voyons pas, nous n’entendons pas… alors qu’il y a des personnes ayant fait l’objet d’expérience de mort imminente qui reviennent et témoignent de ce qu’elles ont vécu. Nous avons du mal à les croire… à croire qu’il y a une vie possible, que la vie continue tout simplement hors de cette terre, de l’incarnation.

Et pourtant, tout cela est transmis pour que nous nous ouvrions à une nouvelle façon de concevoir la mort, au véritable sens de la mort, à ce qu’elle est en vérité dans les lois universelles ! Voilà pourquoi il y a tant d’articles et de diffusions provenant des enseignants et des guides de lumière.

Les temps sont venus pour un grand changement, les cœurs sont ouverts pour accueillir la bonne nouvelle, et s’éveiller à cette Réalité !

L’Âme vit une expérience d’incarnation pour un apprentissage dans la matière.

Comme l’a si bien exprimé Pierre Teilhard de Chardin ; « Nous ne sommes pas des Êtres Humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des Êtres spirituels ayant une expérience humaine. » L’Âme s’incarne sur Terre pour évoluer, grandir. C’est un peu comme une graine à faire germer, pousser et grandir pour en recueillir les fruits.
Nous vivons donc des expériences, choisies par l’Âme pour servir son évolution. Ainsi, elle a fait le choix de sa personnalité – ego, mental et mémoire émotionnelle – comme support de son apprentissage terrestre. Vivre l’incarnation sur Terre, c’est expérimenter tous les possibles pour l’apprentissage de l’Âme en incarnation.
La vie sur Terre est une succession de leçons de vie. La mort, en elle-même, est une leçon de vie, un apprentissage pour grandir, évoluer, émaner encore plus l’Amour et la Lumière. Car le but ultime, ou la mission suprême de notre incarnation, c’est bien de mettre de la Lumière et de l’Amour dans la matière. Voici le sens réel de notre venue en ce monde et de ce que nous y ferons !

Nous n’avons pas qu’un corps, même si celui-ci disparait, il nous reste notre Âme…

C’est une belle expérience que de vivre avec cette autre partie de soi, l’Âme et de ne pas vivre uniquement dans la personnalité.

Malheureusement, nous nous coupons de notre Âme, nous n’écoutons pas la voix de notre Âme, nous ne suivons pas la voie de notre Âme. Seule la personnalité se développe et règne en maitre sur terre, en 3ème dimension. Nous y sommes matière et uniquement matière. Rien d’autre, bien souvent. Quel gâchis, car nous sommes tellement plus en Réalité !

Dans la matière, en lien avec notre personnalité, nous pouvons nous embourber dans les émotions, les drames, les peurs, les doux-leurres, les appâts-rances… Nous nous coupons de ce que nous sommes en réalité et perdons la connaissance, ce lien avec notre Âme.

Alors qu’avec l’âme, nous pouvons observer ce qui se passe, observer nos émotions, comme des mouvements intérieurs. Tout est sereine et calme. L’Âme connait le chemin, elle sait le pourquoi, le sens de notre incarnation, le sens de notre vie et nous guide vers ce qui est le mieux pour nous.

L’Âme nous guide avec Amour vers des solutions uniques, adaptées pour nous et pour le bien de tous, le bien comm-UN. Écoutons nos intuitions, nos inspirations… ce souffle, ce murmure de notre Âme !

Lorsque nous parvenons à distinguer la personnalité de l’Âme, nous pouvons nous aligner à elle. Nous nous éveillons alors et sommes prêts à vivre les expériences et les apprentissages qui nous sont proposés. Nous acceptons ce qui EST.

La vie est mouvement et nous nous éveillons au Mouvement véritable de la Vie, c’est la première étape de l’Humain Divin. Le mouvement se crée à partir du Cœur par l’Amour.

Comme toujours, nous avons le choix, notre libre-arbitre, de rester dans le domaine de la personnalité, de la peur, de la séparation, du manque… bref, de la 3ème dimension, de l’ancien monde. Ou alors, nous pouvons choisir de franchir le « pas du sage » pour la 5ème dimension, le domaine de l’Âme, de l’Amour, l’unité, l’abondance, le respect, l’harmonie, la bienveillance, le partage, la fraternité…

La mort n’existe pas, c’est un passage, une transition, un changement d’état pour continuer à vivre.

« La Mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni souffrance » Apocalypse 21-4
La mort, c’est la fin de quelque chose donc le début d’autre chose, il ne peut en être autrement dans les lois de l’univers. Pour les Égyptiens, la mort était un passage vers la vraie vie.

La mort n’est pas une fin, comme nous l’avons cru jusqu’ici. C’est une transition, une trans-formation (au-delà de la forme), une métamorphose. La vie se poursuit sans cesse, indéfiniment. Elle change juste de forme.

La mort peut nous permettre de retrouver notre Unité, harmoniser nos vibrations dans l’Amour et la Lumière telle une régénération, une renaissance en somme ! Cela évidemment, si l’on vit la mort du point de vue de l’Âme qui nous dévoile ainsi un champ de Lumière.

Il n’y a pas de séparation : La séparation, le deuil, sont des illusions…
L’Âme choisi de changer d’état, de se trans-former de quitter la physicalité.

Si l’on vit la mort comme une séparation des corps, de la personnalité,  il y a doux-leurres, appât-rances… tristesse, pleurs, drames, perte de sens et de confiance. Nous avons cru jusqu’à maintenant que tout était fini ou que nous avions perdu complètement le contact avec nos « chers disparus » ! Mais c’est un mensonge, une illusion !
L’Âme lâche son corps physique pour continuer son chemin, son aventure ascensionnelle, son expérience de vie différemment sous une autre forme, dans l’énergie de la Source, dans la Lumière et l’Amour divin.
La tristesse, la peine, la douleur sont des manifestations de notre non-acceptation de ce qui EST. Dans la conscience du Nouveau, nous savons que ce changement d’état est le choix de l’Âme et nous le respectons et l’acceptons… car en définitive, nous ne sommes jamais séparés de ceux qui sont partis ailleurs.
Dès que nous savons que le lien n’est pas coupé entre l’Âme qui a quitté son corps et les « incarnés » que nous sommes, tout est différent, la mort prend un autre sens. C’est une toute autre expérience que nous partageons en communiquant avec les âmes de nos « chers disparus ».

Voici un accompagnement d’Âme dans sa transition, tel que les passeurs d’âmes le font. Ils œuvrent à élever les Âmes dans la Lumière et l’Amour :

L’intention est d’accompagner l’Âme à entrer dans la Lumière et l’Amour pour lui permettre de poursuivre son voyage le plus paisiblement possible !

L’accompagnateur ainsi que les guides, les êtres de lumière aident l’Âme à comprendre son passage, sa transition ! Il y a une purification de l’Âme et du Cœur pour continuer ce voyage. Elle est entourée de Lumière, d’une belle et douce Lumière.

La compréhension de sa vie sur terre et du sens de ce qui a été vécu aide à la libération et au détachement de l’incarnation. Il n’y a aucun jugement, reproche ou quoique ce soit de ce genre. La Présence reste dans l’amour.

L’Âme voit sa vie sous un autre angle, elle comprend et accepte ce qui l’a bloqué et empêché d’avancer et d’évoluer. L’Âme peut choisir, et c’est souvent le cas, de partager avec ses proches ou l’accompagnant, la façon dont elle évolue de l’autre côté, sa joie, son bonheur dans ce nouvel état d’être.

Les Êtres en transition se remplissent de Lumière et d’Amour… Cela éclairent les zones d’ombres, les lourdeurs, les douleurs laissées par la personnalité… L’Âme a besoin et peut demander à ce qu’on l’aide à élever ses énergies, à mettre de l’Amour pour l’aider à passer, à ascensionner à entrer encore plus dans la Lumière.

Toute l’attention et l’intention sont focalisées sur l’Âme pour l’aider à vivre ce passage du mieux possible, pour lui apporter l’Amour et la Lumière, pour élever le plus possible les énergies autour de l’être en transition.

Il y a un lien d’Amour qui se reconstruit entre les êtres qui ont accompagnés l’Âme.
Lorsque l’accompagnement se termine, il est possible de voir, d’entendre ou de sentir l’Âme qui dit : « Regardez-moi, je suis en Paix, en Joie dans l’Amour et la Lumière… »

Tout le monde peut aider et accompagner l’Âme qui change de forme à entrer dans la Lumière, dans l’Amour pour continuer sa vie sous une autre forme.

Nous pouvons continuer d’échanger avec l’Âme, au-delà de la forme et de la personnalité. L’énergie de l’Âme est différente de ce que nous connaissions sur terre, nous reconnaissons la signature énergétique de la personne. Car au moment du passage, de la transition, il y a réunion de l’Âme et de la personnalité. C’est l’Âme qui émane le plus à ce moment-là.

Les êtres en transition apprécient que l’on communique avec eux, qu’on les accompagne de tout notre Amour dans la Lumière. Plus nous leur manifestons de l’Amour et non des pleurs, plus ils élèvent leur énergie et plus ils ont de la facilité à entrer dans l’énergie de la Lumière et de l’Amour pour continuer leur chemin.

Comment pouvons-nous accompagner l’âme d’un proche ?

Quel que soit la façon dont le décès a eu lieu, nous pouvons accompagner les Âmes. Lorsque les corps sont souffrants, malades, nous pouvons aider les Âmes à se pré-parer à entrer dans la Lumière et l’Amour de la Source UN avant, pendant et après le passage.

Lorsque c’est un décès soudain, prenons le temps des jours qui précèdent la cérémonie, temps de recueillement, pour aider l’Âme à accepter son état de transition, à élever ses énergies dans l’Amour.

Tout d’abord, posez une intention pure d’accompagner et de guider l’Âme à s’élever. Vous vous centrez ensuite sur votre cœur, sans jugement, sans émotion négative, un cœur aimant inconditionnellement pour accueillir l’âme… Un dialogue d’âme à âme, de cœur à cœur peut commencer.

Vous pouvez ressentir, visualisez même une belle lumière douce, dorée qui émane de votre cœur pour envelopper l’Âme en transition. Laissez les mots de Lumière venir telle une prière… ce sont des encouragements, des invitations souvent.

L’Âme en transition peut vous parler aussi, vous dire ce qu’elle vit, ressent… Accueillez dans l’Amour, sans jugement aucun. C’est le langage de lumière, une télépathie que vous recevez et émettez.

Lorsque l’Âme est prête, souvent les Âmes de ses proches « disparus » viennent l’accueillir, l’aider et la soutenir ! C’est un grand moment d’Amour pour tous ! Et vous en bénéficiez, vous aussi car vous élevez vos énergies dans la Lumière et l’Amour pour vivre cet accompagnement !

Vous pouvez ressentir qu’une grande purification, une transmutation aussi c’est effectuée.

C’est un grand acte d’amour que nous pouvons faire et c’est ce que nous faisons dans la conscience de la Nouvelle Terre. Parce que nous savons que le corps n’est pas la seule partie de nous qui existe. Il est important, essentiel même, de respecter le choix de l’Âme de quitter la Terre, de changer de forme.

Maintenant, il nous est proposé d’ancrer, d’intégrer encore plus l’Amour et la Lumière sur la Terre pour manifester la Nouvelle Terre en ouvrant les voies nouvelles pour le Comm-UN !

Je vous souhaite de vivre de belles expériences d’Amour et de Lumière pour maintenir les énergies de 5ème dimension dans nos cœurs et nos vies.

Dans l’Amour, la Lumière et la Fraternité au service de la Nouvelle Terre !

Sophie Loret

Source : https://coeur-alchimique.weebly.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *