La valeur sincère du don

La valeur sincère du don

2 moines marchent et se retrouvent près d’une rivière gonflée par la dernière pluie.
Une jeune fille qui doit se rendre de l’autre côté n’ose pas traverser.

Le moine plus âgé lui propose de la porter sur son dos jusqu’à l’autre rive et la jeune fille accepte.

Il la dépose et les moines poursuivent ensuite leur chemin en silence.

À la fin de la journée, lorsqu’ils arrivent en vue du monastère, le plus jeune moine dit à l’ancien :

“Ce que tu as fait est honteux et interdit par notre règle !

– Qu’est-ce qui est honteux ? Qu’est-ce qui est interdit ?

– Comment ? Tu as oublié que tu as porté une belle jeune femme ?
– Ah oui… se souvient le vieux moine en riant. C’est vrai.
Il y a maintenant plusieurs heures que je l’ai laissée sur l’autre rive, tandis que toi, à ce que j’entends, tu la portes toujours sur ton dos !”

(auteur inconnu)

********
Il est bon de cultiver l’art du don spontané suivi de l’oubli.

Combien de personnes maugréent, imaginent, se rendent malades du comportement des autres sans se rendre compte que leurs comportements mental et émotionnel, même s’il parait plus sage aux yeux de certains dogmes sont pires.

C’est la vibration intérieure qui compte pour la vie.

Laissez les autres faire ce qu’ils ont a faire et faites ce que vous pouvez.

La valeur d’un don est lié à la générosité spontanée, détachée de tout désir de retour et ça, il n’y a que l’Esprit de vérité qui sait ce qui est en chaque humain et nul ne peut le tromper.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Source : https://www.quelemeilleursoit.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.