L’amour à la machine » : peut-on faire revenir les couleurs ?

L’amour à la machine » : peut-on faire revenir les couleurs ?

Tous les couples connaissent des cycles au cours desquels les sentiments varient en intensité. A chaque fois, des questions surgissent : est-ce la bonne personne ? Que faire pour pimenter ma relation ? Dois-je me résigner à la routine ? Peut-on sauver une idylle qui s’étiole ?

Passion & Amour

Au début d’une relation, nous sommes tout entiers à l’instauration d’un lien fort et durable. Les sentiments sont exacerbés : c’est le temps de l’amour naissant. Pendant quelques mois, la force du sentiment fait que nous ne nous préoccupons que peu de l’environnement extérieur (les amis, le travail, les activités extérieures, …). Peu à peu, ces éléments maintenus hors du couple vont retrouver une place dans la vie des amoureux. La relation entre alors dans un moment de normalisation. Ce passage de la passion à une relation plus intégrée dans la vie des partenaires se produit dans un délai indéterminé. Il est nécessaire pour que la relation devienne durable et que l’amour s’installe. L’amour est un partenariat qui se nourrit de la quotidienneté tandis que la passion est individuelle et se nourrit de nos idéaux.

La crainte de la routine

Pourtant, il arrive que l’angoisse nous étreigne à l’idée que le duo merveilleux des débuts puisse sombrer dans la routine. Idéalement, nous rêvons d’un lien uniquement porté par l’amour. En réalité, nous sommes pris par les petits compromis de la vie à deux. Au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire d’amour, nous faisons des choix, qui sont un consensus entre affect et intellect. Si nous percevons que la raison l’a emporté sur la passion : nous craignons que l’amour ait capitulé devant la routine. Souvent nous le reprochons à notre conjoint : il nous est en effet trop difficile de reconnaître que nos propres sentiments ont évolué.

Confort et repères

Dans une relation qui fonctionne, toujours l’habitude s’installe. Le couple est protecteur. Il nous fait oublier les inquiétudes liées à la solitude et au manque affectif. Il s’accompagne d’un certain confort que nous ne souhaitons pas perdre. Mais confort et surprise ne sont pas alliés. Ainsi au nom du premier, nous abandonnons la seconde. La stabilité que nous trouvons rassurante est liée à la répétition jour après jour de situations similaires. En fait, à un moment, nous sommes tiraillés entre besoins de repères fixes et désirs de petites folies. Nous cherchons perpétuellement cet équilibre entre tranquillité et mouvement.

Sortir de l’habitude

Pour que le duo trouve l’envie de perdurer, il importe que les sentiments soient entretenus, mis en mouvements. Les imprévus peuvent survenir de tous côtés. Certains couples seront relancés par la naissance d’un enfant, d’autres par un déménagement, et d’autres encore par un voyage. Si l’habitude donne un cadre et des repères rassurants à notre couple, elle peut s’avérer néfaste pour notre désir et nos sentiments. Redonner un peu de piment à notre idylle dynamise l’érotisme et nous laisse présager d’autres horizons que l’habituel. Pour continuer à fantasmer et à s’investir, l’espace de notre imaginaire doit s’ouvrir. 

S’il est difficile de relancer une histoire qui s’est enlisée dans le quotidien, il est plus intéressant de s’attacher en amont à glisser ici ou là des éléments de rêveries. Un mot doux, un geste attentionné, une preuve de désir protègent les “couleurs de notre amour”. L’important pour soutenir le lien est de toujours faire attention à l’autre qui nous accompagne et de lui témoigner l’importance qu’il a pour nous.

https://www.psychologie.fr

(Visited 718 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.