L’art de vivre en couple

L’art de vivre en couple

Une utopie ? Une gageure ? A minima un questionnement.

Le couple est un espace bien étrange. Il suscite autant de pensées, de réflexions, d’ouvrages, d’émissions, d’articles, qu’on ne sait plus bien à quel « saint » se vouer lorsqu’il s’agit de son propre couple qui se construit, qui tangue, qui souffre ou qui veut s’épanouir.

Si vivre en couple paraît simple et séduisant de prime abord pour beaucoup d’entre nous, après la lune de miel et la passion, le principe de réalité nous rattrape et nous fait sortir de l’idéalisation et de l’illusion. C’est alors que nous commençons à voir l’autre tel(le) qu’il/elle est et à nous dévoiler tel(le) que nous sommes. Souvent un virage délicat à prendre. Or, qu’est-ce qui nous permet de prendre le risque de ce dévoilement ? Sur quoi allons-nous nous appuyer pour oser nous montrer, oser (nous) dire, oser révéler ces parts de nous, intimes, précieuses, parfois peu avouables que sont nos besoins, nos désirs, nos craintes, nos secrets, nos limites ?

C’est la relation que nous tissons ensemble progressivement, et l’intimité qui en naîtra, qui scelleront cette alliance unique et particulière.

Car nous avons pu, tout au long de la période insouciante des débuts de l’histoire, voir la lumière chez l’autre et rayonner la nôtre. C’est parce que nous avons vécu la beauté, la joie, le plaisir, l’altérité, l’écoute, le respect, la communication vraie, la réciprocité, la présence, les attentions, la magie, l’amour que nous avons pu commencer à construire un socle sur lequel bâtir notre précieux édifice. Nous avons peu à peu appris à nous découvrir, à nous révéler et à nous ajuster.

L’intimité, la confiance et la sécurité sont le ciment d’une relation de couple épanouie et épanouissante

Si l’on croit encore que c’est la sexualité qui est le ciment d’une relation de couple épanouie et épanouissante, nous nous trompons. C’est bien l’intimité, la confiance et la sécurité co-crées qu’elle suppose, qui sera le garant d’une relation qui s’inscrit dans l’harmonie et la durée. Or, nous n’apprenons pas l’intimité à l’école et nombre d’entre nous venons de famille où cela n’existe pas. Pourtant, lorsque nous choisissons de faire un bout de chemin avec une personne, de prendre cet engagement, pouvons-nous nous faire ce choix réel et conscient de cultiver le meilleur de nous-même et de prendre soin de la relation ? Chaque jour ? Pouvons-nous prendre cet engagement à faire attention à ce que l’on dit, à ce que l’on fait ? A nommer ce qui est juste et ce qui ne l’est pas afin de pouvoir se conjuguer ? A prendre soin de nos propres besoins sans les faire prendre en charge par l’autre ? A exprimer nos envies et nos désirs ? Et à co-créer ensemble des projets, à vivre des aventures, à partager nos passions, à nous réjouir pour l’autre, et à le soutenir ? Chaque jour apporte son lot de réflexion, de remise en question, de décision. Qui suis-je ? Qui suis-je dans la relation ? Qu’est-ce qui est important pour moi, et dans la relation ? Qu’est-ce que la relation m’apporte ? Qu’est-ce que j’y apporte ?

Nos valeurs et nos croyances seront sans cesse mises à l’épreuve

C’est à ce prix, ainsi qu’au prix de notre honnêteté et notre engagement envers nous-même et envers l’autre que la relation deviendra un espace d’épanouissement personnel et du couple. Ou que l’on y mettra fin. C’est alors que la sexualité pourra s’épanouir, l’audace pouvant se déployant en toute sécurité. Une sexualité magnifiée par un érotisme assumé et cultivé, par une présence réelle à soi et à l’autre loin de toute performance et injonction, par une joie sans mélange du partage et de l’exploration, par un cœur ouvert et une vraie acceptation de soi comme de l’autre dans sa singularité, par un engagement corporel, mental, énergétique, émotionnel voire spirituel.

Si la relation n’est pas un conte de fées, cela ne veut pas dire que ne nous pouvons pas enchanter notre quotidien pour peu que nous y mettions de la présence, de la conscience, du soin, de la confiance, de la réciprocité, des attentions, des regards, des silences, des sourires et des rires, de la complicité, des mots et des gestes d’amour et que nous saupoudrions le tout de fantaisie et d’audace. Un beau défi à relever, non ?

Carlotta Munier, autrice du livre “Le couple, l’intimité et la sexualité “paru au éditions le Souffle d’Or

https://www.souffledor.fr

(Visited 708 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.