Le vent bienveillant de la transformation

la transformation interieure

En permettant quelque chose qui n’a pas de sens pour l’ego, vous acceptez de permettre aux fondations de l’ego d’être exposées et de s’éroder. L’ego, c’est tout ce qu’une personne peut faire advenir grâce à sa propre intention. « Je veux construire une maison. Je vais construire une maison. Je l’ai fait. » Il s’agit de ce qui semble être fait séparément à cause de volontés distinctes.

Il y a une volonté commune, totalement incompréhensible pour l’ego. L’ego ne fait qu’un avec ce qui est fait séparément. Notre volonté commune est la volonté divine, et vous pouvez ouvrir la porte à cette volonté commune à tout moment. Si vous sentez que vous ne savez pas comment ouvrir la porte pour permettre à notre volonté commune de vous traverser, il vous suffit d’exprimer votre volonté à tout moment où vous ressentez une contraction ou une tension : « Je suis prêt à ouvrir la porte pour permettre à notre volonté commune de me traverser. » C’est un début. Avec le temps, vous réaliserez que vous n’êtes vraiment heureux que lorsque vous laissez tout être dirigé par le flux de la volonté partagée.

Cela peut être particulièrement efficace lorsque vous êtes en présence d’un adversaire perçu comme tel ou lorsque quelqu’un semble appuyer sur vos boutons. Peu importe les personnages que vous jouez actuellement, vous êtes tous des êtres de pure lumière. Demandez que votre volonté commune passe par vous pour prendre en charge la situation dans laquelle vous vous trouvez.

À tout moment de perturbation, ce sentiment désagréable vous rappelle qu’à ce moment précis, vous avez le pouvoir de permettre un changement de perception qui profitera à tous. Lorsque vous êtes plongé dans l’illusion, vous avez besoin d’un appel fort pour vous rappeler que vous pouvez sortir de l’illusion pour vous retrouver dans la clarté. C’est ce que sont les sentiments négatifs. Ce sont des tapes sur l’épaule que vous ne pouvez pas manquer. Remerciez-les.

Lorsque vous vous lamentez sur la façon dont vous vous sentez et que vous regardez les circonstances de votre monde qui semblent être responsables de ce sentiment, vous avez le dos tourné vers la lumière. Ce dont vous semblez être témoin et ce que vous vivez maintenant est dû à votre réflexion antérieure et à votre volonté de percevoir comme un ego. Il n’y a aucune exception à cette règle. Le monde que vous vivez est projeté. Les pensées sont la cause de cette projection. Le monde n’est qu’un effet.

Retournez-vous et regardez la lumière. Laissez cette lumière vous remplir. Trouvez votre volonté de penser, de parler et d’agir à partir de cette lumière. Un sentiment négatif est un appel à se souvenir de votre véritable origine dans la lumière. C’est un rappel que vous avez une occasion parfaite, en ce moment, de partager cette lumière avec tous. Vous n’avez pas besoin de savoir comment. Vous serez guidé. En ce moment, vous développez la confiance et la foi dans cette lumière. En voyant ses résultats, vous lui permettrez de prendre le dessus sur tout.

La transformation se trouve toujours juste derrière vous. Lorsque vous trouvez la volonté d’abandonner vos histoires sur les carences de quelqu’un, sur les conditions qui ne sont pas satisfaisantes, sur la façon dont quelque chose devrait changer, vous retirez votre attention du monde et de toutes les histoires qui s’y rapportent. Lorsque vous retirez votre attention du monde, vous êtes capable de trouver votre volonté de permettre à votre perception de changer, de permettre à la source de vos pensées de changer, de permettre la transformation.

La transformation balaie vos cœurs et vos esprits. Lorsque vous vous permettez de penser différemment et de ressentir l’amour qui a toujours été là pour vous et pour tous, votre expérience le reflète.

La transformation peut tout faire dans le monde, et elle peut venir de n’importe lequel d’entre vous. Il est préférable que vous ne décidiez pas de ce que la transformation doit faire. Si vous voulez vous détourner complètement de votre monde pendant un moment pour vous laisser transformer, vous ne pouvez pas décider de ce qu’elle doit faire. Considérez la transformation comme un vent bienveillant auquel vous pouvez faire confiance. Elle ira là où elle est appropriée pour la guérison de tous. Pensez à ce vent bienveillant qui balaie votre esprit vers et à travers tous les esprits qui lui sont liés, changeant la perception parce qu’il y a eu une détente, une ouverture.

Au lieu de cataloguer toutes les façons dont le monde devrait changer, vous prendrez l’habitude de laisser simplement la transformation vous traverser. En fait, gardez votre catalogue. Ecrivez-le. Vous n’avez pas besoin de cacher le fait que vous voulez toujours que le monde change, que vous pensez qu’il a un réel pouvoir sur vous et sur les autres, sur votre bonheur. Après avoir catalogué toutes les façons dont le monde devrait changer, envoyez cette liste à la transformation, et tournez-vous vers la lumière chaque fois que vous vous sentez perturbé. La transformation peut utiliser tout ce que vous faites, et elle fera le meilleur usage de votre liste.

Nous sommes ici avec vous pour célébrer le fait que vous apprenez à ne rien cacher et que vous apprenez à faire confiance au vent bienveillant de la transformation.

Julie Boerst

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

(Visited 260 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.