Les bienfaits du laurier pour la santé

Les bienfaits du laurier pour la santé

Fleuron du traditionnel bouquet garni, le laurier a su s’exporter bien au-delà des livres de cuisine. Selon les pathologies à traiter, il laisse en effet de côté son statut d’ herbe aromatique pour se présenter sous la forme d’une plante médicinale aux multiples bienfaits. Zoom sur cet allié santé polyvalent.

Qu’est-ce que le laurier ?

Il est appelé en latin Laurus nobilis. Dans la langue de Molière, on le retrouve sous le nom de laurier noble, laurier sauce, laurier vrai ou encore laurier d’Apollon.

Le nom laurier regroupe en réalité plusieurs types de plantes qui se déclinent elles-mêmes en diverses espèces. Elles peuvent généralement être classées en deux catégories : les lauriers d’ornement et les lauriers aromatiques. Les lauriers d’ornements sont des arbustes de décoration. Certains d’entre eux sont toxiques, tandis que d’autres ne le sont pas. Dans tous les cas, le laurier désigne un arbuste appartenant à la famille des Lauracées et originaire du bassin méditerranéen.

Le laurier aromatique est comestible, il s’utilise en cuisine pour parfumer de nombreux plats. Les feuilles et les baies de laurier sont également employées sous d’autres formes pour délivrer tous leurs bienfaits sur la santé.

Le laurier est souvent présenté comme symbole de la gloire, de la victoire et du succès. Dans l’Antiquité, ses feuilles tressaient les couronnes des héros, et ses rameaux étaient agités pour manifester joie et liesse. Au Moyen Âge, les baies de laurier (bacca laurea) couronnaient les têtes des étudiants ayant réussi leurs épreuves, et ont donné leur nom à l’emblématique examen de fin de lycée. Texte à ajouter. Cette symbolique donne tout son sens à l’expression « se reposer sur ses lauriers ».

Quels sont les bienfaits du laurier ?

Le laurier fait partie de ces plantes utilisées en cuisine à la fois pour leur pouvoir aromatique et pour leurs bienfaits sur la santé. Grâce à ses propriétés antiseptiques, bactéricides, antifongiques, expectorantes, antivirales, etc, le laurier peut être mis à profit pour :

  • calmer les infections urinaires 
  • détoxification du foie
  • soulager les douleurs dentaires 
  • stimuler l’appétit et améliorer la digestion 
  • lutter contre l’aérophagie
  • soulager les douleurs liées aux affections respiratoires chroniques
  • réguler le système nerveux

Les herboristes conseillent fréquemment le laurier noble en période hivernale, car c’est un expectorant qui aide à se débarrasser des rhumes et des bronchites. Le laurier présente également des vertus pour lutter contre l’anxiété. Nombreux sont ceux qui soulignent les bienfaits du laurier pour améliorer la confiance en soi.

À savoir : l’huile essentielle de laurier apporte force et courage. Classée parmi les huiles essentielles relaxantes et purifiantes, elle s’utilise notamment dans les soins de la peau et des cheveux.

Comment consommer le laurier ?

Le laurier s’utilise d’abord en cuisine comme condiment. Les feuilles de laurier parfument de nombreux plats en sauce, bouillons, etc… seules ou incluses dans le fameux bouquet garni. On retrouve également le laurier sous forme d’infusion pour faciliter la digestion.

En-dehors de la cuisine, le laurier est souvent employé sous forme d’huile essentielle :

  • en usage externe pour un massage destiné à soulager contractures et douleurs musculaires, mais aussi en friction (diluée dans une huile végétale) en cas d’affections respiratoires (grippe, bronchite…)
  • en diffusion atmosphérique pour assainir l’air intérieur et pour une action anti-stress 
  • en application locale pour ses bienfaits sur la peau ou encore pour combattre les mycoses, les aphtes…

À noter : la culture du laurier dans son jardin est accessible à tous, à condition de disposer d’un endroit ensoleillé. Le laurier se plaît à la fois en pot et en pleine terre. Attention toutefois à le préserver du gel et à le protéger des chenilles et cochenilles.

Quels sont les bienfaits du laurier dans la maison ?

Le laurier est un nettoyant naturel par excellence, il permet d’éliminer les bactéries dans les toilettes et la cuisine. Grâce à son arôme agréable, ses feuilles dégagent les mauvaises odeurs ambiantes et luttent avec brio contre la moisissure et l’humidité.

Comment l’utiliser ? En huile essentielle, il suffit de verser quelques gouttes dans un pulvérisateur rempli d’eau ou d’alcool domestique pour nettoyer et parfumer votre intérieur !  En cuisine, le laurier agit comme un désodorisant naturel pour absorber les odeurs de friture.

À savoir : peu de personnes le savent, mais les feuilles de laurier constituent un excellent répulsif contre les mouches !

Pourquoi brûler des feuilles de laurier dans la maison ?

L’arôme, qui se dégage avec la fumée lors de la combustion d’une feuille de laurier, neutralise l’odeur d’humidité et de moisissure. De plus, il a un effet calmant. L’inhalation de l’arôme de la fumée de laurier est réputée pour être un puissant anti- stress. Le fait de brûler des feuilles de laurier ne date pas d’aujourd’hui, il s’agit d’une vieille tradition indienne pratiquée dans les lieux de culte et dans le cadre de rites et rituels spirituels.

Quelles sont les contre-indications du laurier ?

  • La consommation des feuilles de laurier ou leur emploi sous forme d’huile essentielle est déconseillée aux femmes enceintes et aux femmes qui allaitent leur enfant.
  • L’huile essentielle de laurier est également déconseillée chez les enfants de moins de 7 ans.
  • Par ailleurs, en application externe, elle est susceptible d’entraîner des réactions allergiques, donc prenez vos précautions lorsque vous l’utilisez pour la première fois, en particulier si vous avez une peau fragile.

https://www.topsante.com

(Visited 953 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.