Le destin est-il réel ?

Le destin est-il réel ?

Oui, le destin est réel, il existe ! Pour savoir en quoi le destin est réel, prenons quelques exemples concrets, à commencer par celui du “vôtre”.

Analyse d’exemples concrets de destin

Vous avez peut-être été confronté à des adversités ou à des circonstances défavorables et inattendues, que vous n’aviez peut-être jamais prévues ou envisagées. Parfois, elles déclenchent un sentiment intense d’impuissance et de désespoir, à cause duquel vous avez du mal à trouver une solution.

C’est alors que vous avez peut-être demandé à Dieu à plusieurs reprises : “Pourquoi moi ? Je n’ai rien fait de mal à personne. Alors, pourquoi suis-je confronté à une période aussi difficile et misérable ?” N’est-ce pas le cas ?

Prenons maintenant l’exemple du seigneur Ram. Il était censé devenir le roi d’Ayodhya selon les prédictions des astrologues. Cependant, peu après son mariage, il a été exilé pendant 14 ans. C’est une chose que Lord Ram n’a jamais su ou prédit.

Un autre exemple est celui de Jésus-Christ. Il était sur la noble voie de sauver les gens des souffrances et des difficultés. Cependant, il a été honteusement crucifié, ce que ni lui ni ses disciples ne pouvaient prédire.

Même Devi Sati, l’épouse du Seigneur Shiva, s’est immolée par le feu lors d’un yagna (rituel du feu) organisé par son père, Prajapati Daksh. Elle a agi ainsi pour protester contre l’insulte faite au Seigneur Shiva, qui n’avait pas été invité au yagna.

Devi Sati n’avait jamais pensé à cela ; son ardent désir était d’épouser le Seigneur Shiva et de vivre ensuite pour le bien-être du monde.

Quel est donc le point commun de ces exemples réels ? Eh bien, ce qui s’est passé est différent de ce qui était prévu ou attendu. La question se pose donc de savoir pourquoi il en est ainsi.

La réponse est le destin. Voyons maintenant ce qu’est le destin et comment il se déroule, pour savoir comment le destin est réel ou comment il existe.

Qu’est-ce que le destin ? Quand le destin se matérialise-t-il ?

Selon Param Pujya Dada Bhagwan, le scientifique spirituel d’Akram Vignan, “les karmas de la vie précédente se présentaient sous la forme d’un plan, comme s’ils avaient été dessinés sur une feuille de papier. Lorsqu’ils se matérialisent et se concrétisent, on parle de prarabdha (destin).

Il faut parfois de nombreuses années pour qu’il mûrisse, peut-être 50, 75, voire 100 ans. Ainsi, les karmas liés à une vie antérieure peuvent prendre de nombreuses années avant de se concrétiser.

Les gens pensent généralement que les karmas sont liés alors qu’ils sont en fait en train de se réaliser ou de se décharger.”

Il ajoute : “Si quelqu’un a la dysenterie, les gens diront que c’est parce qu’il a souvent mangé dans des restaurants. Ils diront qu’il a lié le karma en mangeant au restaurant et qu’il souffre maintenant de l’effet de ce karma.

Le gnani examine les raisons pour lesquelles il a mangé dans un restaurant, la raison pour laquelle il a appris à manger à l’extérieur, la raison pour laquelle tout est réuni. Il a pu manger au restaurant lorsque toutes les circonstances ont été réunies.

Le fait qu’il ait mangé dans un restaurant est le résultat d’une cause qu’il a créée dans sa dernière vie. Lorsque ces causes se concrétisent, il doit aller au restaurant et finit donc par s’y rendre, même s’il n’en a pas envie. La personne se demande pourquoi elle fait des choses contre son gré.

Les personnes dépourvues de Gnan croient que l’on souffre à cause de ce que l’on fait. Ils croient que les karmas sont liés et expérimentés dans cette vie même. Mais ils ne s’arrêtent pas pour demander pourquoi cette personne continue à manger au restaurant contre son gré.

La loi qui l’y conduit contre son gré est son compte karmique passé”.

Voici un extrait du discours qui s’est déroulé sur l’ordre des fruits du karma en présence du scientifique spirituel d’Akram Vignan :

Questionneur : Dans quel ordre les effets des karmas se produisent-ils ? Est-ce dans le même ordre que celui dans lequel ils ont été liés ?

Dadashri : Non, ce n’est pas ainsi.

Questionneur : Pouvez-vous expliquer comment cela se passe ?

Dadashri : Ils sont tous arrangés en fonction de leurs propriétés inhérentes, par exemple celles dont on fait l’expérience pendant le jour, pendant la nuit, pendant les périodes de bonheur et pendant les périodes difficiles. C’est ainsi qu’ils sont disposés.

Questionneur : Sur quoi cet arrangement est-il basé ?

Dadashri : Selon la nature inhérente du karma. Nous sommes tous réunis en groupe en raison de la compatibilité de nos caractéristiques naturelles.

Qu’est-ce qui contrôle le destin ?

Non, il n’y a personne dans cet univers qui fasse fructifier le destin ou qui donne le fruit de nos karmas. Les règles du karma sont telles que le résultat de votre karma viendra naturellement et automatiquement. La question se pose donc maintenant : “Qui a établi les règles du karma ?”

Eh bien, personne ! Lorsque deux atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène se rencontrent, l’eau se forme automatiquement ; il n’y a pas d’intervenant entre les deux ; c’est la règle du karma, selon Param Pujya Dada Bhagwan.

Il explique en outre que personne n’établit les règles du karma ; elles sont basées sur les lois de la science.

Comment les fruits du destin ?

Le destin n’est qu’un des facteurs du déroulement d’un événement. D’autres facteurs entrent en jeu, tels que le temps, l’espace et l’effort.

Parmi ceux-ci, l’effort est entre nos mains. Vous devez donner le meilleur de vous-même et tout ce qui arrive est appelé le destin. En effet, le destin ne peut être connu à l’avance.

Cela signifie simplement qu’un événement doit se produire à un moment donné. Cependant, l’événement et le temps sont tous deux imprévisibles.

Param Pujya Dada Bhagwan dit : “Vous ne pouvez pas dire sans fondement : “C’est destiné”. Vous ne pouvez pas non plus dire sans fondement : “Ce n’est pas destiné”.

Dire cela est une responsabilité, ce serait une faute ! Le résultat se situe entre “c’est destiné” et “ce n’est pas destiné”. Si, malgré toutes les précautions prises, on se fait faire les poches, comprendre que c’est le destin, c’est exact.”

Qui est responsable de mon destin ?

Eh bien, il n’y a que vous ! Personne d’autre ne l’est ! La vie d’une personne n’est rien d’autre que le résultat des karmas des vies antérieures. Cela comprend tout, depuis nos pensées jusqu’à nos actions. Les karmas sont liés aux intentions, pas aux actions.

Ainsi, vos intentions que personne d’autre ne peut lier pour vous deviennent la cause de votre destin. C’est ainsi que vous choisissez votre destin. Alors oui, le destin existe !


https://www.etresouverain.com

(Visited 914 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.