Les Multiples vies des Maîtres Ascensionnés

Les Multiples vies des Maîtres Ascensionnés

Qu’advient-il lorsqu’une âme a ascensionnée, qu’elle retrouve son Unité d’avec la Source Première ?

On imagine couramment, que cette âme bénie vit au-dessus du monde matériel, qu’elle reste assise sur un nuage au-dessus du monde terrestre, comme dans les contes asiatiques où les Esprits bienfaiteurs sont en retrait des préoccupations humaines et agissent comme des Dieux en régulant les cycles et en canalisant les forces cosmiques selon leur bonne volonté.

Certains d’entre les Grands Etres sont effectivement des administrateurs, des « Gardiens des Cycles et des Forces ». Ils ajustent et équilibrent ce qui semble n’être que des forces chaotiques et naturelles primaires à nos yeux humains.

En fait, nous vivons dans une bulle de Temps et de Conscience plus ou moins opaque selon notre niveau d’ouverture psychique. Lorsque l’être humain n’est pas individualisé, il est associé au psychisme collectif et ne pense pas par lui-même, il reproduit les comportements correspondants à ce qu’il pense être l’image nécessaire pour exister dans la société : nous n’existons pas seuls, nous n’avons d’existence que dans un collectif, celui-ci nous renvoie le reflet de ce qu’il perçoit de nous, selon les codes qu’il nous applique – les préjugés- qui nous rendent la société accessible ou non. Une personne dépersonnalisée est mieux perçue car elle n’entre pas en conflit avec les préjugés, elle ne porte aucune marque d’individualisme et donc de « différence ». Au contraire, une personne qui assume ses choix et ses objectifs, sort de l’ordinaire et n’est acceptée que si elle rentre dans un archétype correspond à ses objectifs, on dit qu’elle « fait ses preuves »…en vérité, il s’agit surtout d’entrer dans un cadre lisible pour le mental humain très rationnel et trop étroit pour comprendre ce qui est n’est pas dans les cadres de perceptions auquel il est habitué. L’œil ne perçoit pas au-delà d’un certain seuil les ondes de lumière et le mental ne perçoit pas au-delà de ses habitudes psychologiques et sociétales, autrement le « connu ».

Les chemins qui mènent à l’évolution sont opposés à toutes ces structures préétablies et discriminantes ; les chemins de l’évolution ne se révèlent qu’à ceux qui osent sortir des chemins battus par la masse et qui choisissent leur propre version du monde. Ceci est discriminant dés le départ. Celui ou celle qui ose, ne peut plus revenir en arrière, il s’est affranchi et cela le marginalise de la société à laquelle il appartient…cette marginalisation le rend visible pour tous les autres mondes ! Les bons, les mauvais esprits savent que « celui-ci » est une opportunité d’étendre sa protection/soumission ; d’étendre son monde sur la Terre et d’entrer dans le monde psychique des humains, d’aller toucher leurs cœurs, de capter leur énergie puisque tout est une question de partage d’énergie, aucun monde n’en a jamais assez, aucun monde n’est satisfait ; pas plus le monde de la Lumière que celui des Ténèbres ou que le nôtre ; comme le disait déjà le grand Trimégiste « tout ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas » car les règles principales s’appliquent toujours : loyauté/trahison, fraternité/égoïsme, bonté, générosité/avidité.

Les Maîtres sont ceux qui ont compris comment restés liés à la Source première par leur alignement tout en fluctuant à travers les aléas et les tourments ; les maîtres ne restent pas dans leur Idéal d’énergie, ils doivent alimentés leur propre cercle et étendre le rayon de lumière qu’ils ont su mettre à jour, cette particularité extrême qui les rendent Uniques devant l’Eternel. Ce talent qui ne peut être partagé à 100% avec personne et qui ne peut pas resté personnel car il appartient à la Nature de l’Esprit Universel, donc, il se doit d’être exploité et valorisé par l’enseignement et le partage.

Les maîtres sont obligatoirement liés au partage de QUI ILS SONT, sinon, ils renoncent à leur essence, à leur talent d’exception.

Lorsque nous pensons à la vie, nous la percevons comme un cours d’eau allant de la naissance à l’Océan. Il n’existe qu’un seul sens, un seul rythme ; de la naissance à la mort. Le point de vue des mondes spirituels est complètement multiple et prend en compte la multiplicité des corps ; chaque corps nait à son rythme, mue selon sa vitalité et chaque corps a des talents particuliers qu’il développe ou non : les Divinités sont représentées avec de multiples bras et jambes mais un seul tronc car une seule puissance d’intention, un seul gouvernail. Les plus grands Etres possèdent plusieurs têtes parce qu’elles agissent dans plusieurs dimensions simultanément avec la même puissance, en conservant leur équilibre intérieur et leur puissant lien à leur Source Intérieure.

Les Maîtres sont les futurs Grands Etres, les Dieux du Futur, or, ceux-ci existent déjà en semence dans l’essence des Maîtres…donc les Dieux à naître savent déjà ce qu’il faut faire pour « devenir » ce qu’ils sont. Le Futur enseigne au Présent et peut changer les interprétations du Passé pour alléger les charges karmiques du Présent.

Le rôle du Maître est d’agir pour créer sa Présence Divine qui existe déjà dans une dimension spirituelle et qui va l’aider à améliorer sa Présence, à la nourrir en réalisant des miracles qui lui permettront d’obtenir de la gratitude, Nectar nécessaire pour nourrir le Germe Divin intérieur à chaque maître. La Source Première produit ce nectar envers toute sa Création grâce aux prières qui lui sont envoyées de toutes les dimensions et tous les règnes, mais ce nectar n’est donné à chacun qu’en petites quantités, aussi faut-il apprendre à s’en procurer par Soi-même…et le Germe Divin intérieur permet de produire le nectar en quantité suffisante pour être autonome lorsque la Source Première est trop éloignée ou que temporairement le lien est obscurcit. N’oublions pas que certaines dimensions ne sont pas autant nourries d’Amour et de Lumière que d’autres, alors la ressource intérieure doit être activée par l’auto-bénédiction et la Reconnaissance de Soi. Cela est la véritable Maîtrise, lorsque notre talent intérieur est suffisamment fort et reconnu pour nous nourrir et nous donner la joie et la satisfaction d’être vivant, de participer au monde sans avidité ni besoin de reconnaissance extérieur, parce que la maturité spirituelle est devenue suffisamment solide pour que notre Présence soit capable de nous nourrir d’Amour et de Lumière sans excès ni « overdose d’excentricité » (égo spirituel) mais avec simplicité et bienveillance envers soi-même et avec les autres, qui ne sont qu’en « devenir ».

Le Maître qui a stabilisé son Lien à la Source Première, comprend comment utiliser son talent (son rayon d’action) et choisit sa voie d’expression. Il ensemence par cette voie dans les mondes dans lesquels il peut entrer par résonnance, il se crée des projections de lui-même à chaque étape de sa croissance et agit à travers elles ; l’avenir, le passé, les mondes parallèles de l’Esprit, les planètes ou les dimensions spirituelles ou causales, toutes les possibilités lui sont offertes, lui permettant de rencontrer et d’influencer les êtres qui constitueront ses réseaux d’Amour, de Lumière ou de Ténèbres car les Maîtres existent dans de nombreuses dimensions qui, si elles s’opposent dans leurs méthodes restent malgré tout des expressions du Divin. Ce qui est Divin est Parfait, cela signifie que les méthodes utilisées pour l’évolution des âmes correspondent à leur besoin et non à une morale ou à un chemin unique et qui serait uniquement lumineux et « pur ». La pureté existe aussi dans la Pure cruauté…

La lumière met en lumière, révèle le Talent, celui-ci se polie en passant par de multiples expériences et certaines d’entre elles sont vécues dans les pires situations, en traversant des souffrances intenses et apparemment injustes. La Sagesse, la Guérison, les Principes de la Volonté Supérieure naissent de l’Amour qui se dégage lorsque l’on comprend comment Pardonner le Mal, que l’âme réussit à Transcender les apparences et que l’Elle Devient le Sérum de guérison, le Baume grâce à la compréhension de ce qui a causé la Séparation d’avec le Bien Suprême. L’Intelligence Divine relie le Bien avec le Mal pour conserver l’Unité et la Croissance de l’Amour dans Tout ce Qui Est.

Le Maître est l’action qui permet à l’énergie spirituelle de créer les Miracles, il est le prisme d’une connaissance, d’un niveau d’Amour, un lien entre ce qui est en Haut et ce qui est en Bas. Il existe pour activer son rayon et développer celui-ci en faisant alliance avec les autres maîtres, dans l’Unité du Saint Esprit, comme l’on dit dans les rituels chrétiens. De fait, oui, il s’agit d’Aimer et de créer l’Unité en passant par l’Amour de Soi et de la Lumière Intérieure ; en passant par le Cœur de Soi et en le liant au Cœur de la Source Première. Et c’est Ainsi.

LILA

http://www.lilaluz.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.