Prendre conscience de ce monde inconnu en nous

Prendre conscience de ce monde inconnu en nous

Il existe tout un monde totalement inconnu en nous. Ce monde préfigure la première marche d’un escalier qui pourra nous permettre de nous ouvrir à toutes les dimensions qui nous constituent. Elles sont comme des plans dimensionnels emboités les uns dans les autres qui ont créé notre structure, puisque c’est à travers eux que nous sommes arrivés jusqu’ici.

Nous n’en avons plus du tout le souvenir, mais nous pouvons en faisant de nouveau l’expérience de ce monde inconnue en nous, nous ouvrir à toutes ces dimensions, et donc à tous ces plans d’existence. Toute notre problématique actuelle est que toutes ces réalités intérieures ne sont plus accessibles puisque notre mental interfère et nous empêche de pouvoir faire une authentique expérience de notre vie.

C’est pour cela que le mental doit être dépassé et donc traversé afin de s’ouvrir à ce qui est au-delà. Tant que nous sommes soumis au mental, nous sommes stoppés dans notre élan de vie. Puisque finalement, nous écoutons seulement l’illusion qui nous gouverne et qui est là alors, pour nous perdre dans une structure de croyances qui nous pompe littéralement toute notre énergie.

Sans énergie, nous sommes au plus bas de notre expérience et c’est seulement pour cela que nous sommes obligés de rester dans tous les bas-fonds énergétiques. Il est important de comprendre cette relation qui persiste en nous, à travers le mental qui nous oblige à vivre sans énergie, car c’est seulement comme cela que l’être est asservi et mis en esclavage mental et émotionnel puisque l’émotion est le vecteur de perdition de notre énergie.

Tant que nous écouterons ce champ mental et donc tant que nous y réagirons, nos réactions nous contrôleront alors sans cesse, tout en alimentant bien-sur toutes nos structures illusoires mentales. Nous restons alors sans cesse pris au piège de l’illusion qui apparait en nous et comme nous continuons de la valider à travers nos croyances, alors nous la vivons extérieurement. C’est le piège parfait pour nous y enfermer car c’est un cercle vicieux dans lequel nous tournons en boucle indéfiniment !

Prendre conscience de ce monde inconnu en nous est la première marche d’un escalier qui pourra nous permettre de nous ouvrir à toutes ces dimensions qui nous appartiennent, car elles sont les plans dimensionnels par lesquels nous sommes arrivés jusqu’ici.

Mais la réelle prise de conscience doit être de se rendre compte que ce qui vient de notre mental nous y arrête sans cesse et ne nous laisse ainsi, sans la possibilité de découvrir ce qu’il y a après. Comme ce qu’il y a après est cela même qui nous montrerait toute l’illusion du mental, tout est fait pour sans cesse accaparer notre conscience dans un flux sans fin de pensées qui nous happe alors et nous emmène dans des réalités constamment chimériques.

C’est cette prise de conscience qui est la plus terrible, puisque tant que cela n’est pas réalisé, on est pris dans les filets de l’illusion et l’illusion devient alors notre seule expérience de notre réalité. On ne peut alors s’ouvrir à une expérience authentique de sa vie, mais seulement suivre un flux illusoire de choses et de conceptions qui feront sans cesse tout pour nous perdre et nous désharmoniser.

Le champ mental est le siège du chaos et de l’inversion dans notre réalité. Rester branché sans cesse dans son flux devient notre voie de perdition. C’est pour cela, qu’il est important d’en prendre réellement conscience afin de se rebrancher à un autre flux qui nous permettra alors de nous réharmoniser et de pouvoir alors mieux comprendre tout ce qui nous arrive.

Cet autre flux peut s’atteindre en s’ouvrant à l’instant présent. Expérimenter l’instant présent nous permet de sortir du champ d’interférence mentale et nous ancre dans un flux réel de perception et non plus de pensées. C’est le flux réel de nos perceptions à travers tout ce que l’on ressent qui est vital pour apprendre à expérimenter de nouveau la vie en nous.

Plus on est ouvert à ce présent qui se donne sans cesse et plus on se ferme au mental et donc à tous les pièges et stratagèmes pour nous perdre. Nous avons tous, le choix de le vivre, mais pour cela, on doit apprendre à ne plus s’écouter pour écouter de nouveau ce qui est réel en soi. Ce réel est là seulement à travers ce que l’on ressent et plus dans ce que l’on pense, et c’est réellement cela qui peut faire toute la différence dans notre vie.

https://oeuvre-spirale.com

(Visited 851 times, 1 visits today)