prendre conscience

etre responsable

Lorsque  l’homme commence à prendre conscience que tout part de lui, de ses paroles, ses gestes et ses pensées, débute la concrétisation consciente de tout ce qu’il veut voir se produire dans sa vie de tous les jours.

Au tout début  de la création de l’humain, celui-ci était en alignement parfait  avec la puissance du verbe et des pensées, il utilisait de façon consciente le vocabulaire juste, afin de manifester dans l’instant présent, tout ce dont il avait besoin. Il ne  faisait pas la différence entre ce qui était à lui et ce qui appartenait à la collectivité, car le besoin de posséder ne faisait pas partie de lui et parce que tout lui était donné instantanément. Il n’avait pas non plus besoin de travailler, car la manifestation de tout se faisait en tout temps et pour tout le monde.

Pour  faire  suite à la dualité, petit à petit, l’homme a oublié que tout ce qu’il disait ou pensait continuait de se manifester. Il apprit à utiliser des expressions destructives, à changer le sens profond des mots, mais en aucun temps il reconnut sa responsabilité face à son verbe ou ses pensées, et commença à chercher un coupable pour tout ce qui lui arrivait.

Après tous ces milliers d’années, nous en sommes au même point, l’homme recherche toujours le coupable à tout ce qui lui arrive de moins agréable. Lorsqu’on lui parle de son verbe ou de ses pensées, il répond en général que ce n’est pas évident de faire attention à tout, et au lieu de se prendre en main et de transformer son langage, il continue  à chercher le coupable. Pourtant, il n’aura d’autre choix que de le faire, car avec tout ce qui a été fait pour l’évolution de l’ouverture de la conscience, tout a été amplifié, ce qui revient à dire que tout se manifeste encore plus rapidement.

Regardons un peu les expressions les plus utilisées et les plus destructives :

J’ai de la peine à…             Vous  récolterez de la peine

C’est difficile de…              Vous  récolterez des difficultés

J’ai du mal à …                  Votre corps physique souffrira

Je suis gâté par…               Regardez à quoi ressemble une pomme gâtée.

Naturellement, en général  les gens diront : ce n’est qu’une expression ou c’est juste pour rigoler !!  Ce n’est pas du tout ce qui se produit. Lorsque les mots arrivent au plan vibratoire de la manifestation, vous récoltez ce que vous avez semé tout simplement, c’est une loi Universelle et personne ne peut y échapper.

Je récolte ce que je sème. Il est également  important de savoir que peu importe la langue parlée, les mots sont tout naturellement reçus dans ce grand champ vibratoire où l’intelligence infinie reçoit l’information et retourne à l’individu l’information demandée.

Qu’advient-il des pensées qui viennent interférer les parles ??

Il existe différents égrégores de pensées qui sont en suspens dans l’air que nous respirons. Lorsque l’homme est bien aligné,  qu’il a fait en conscience le travail de libération de sa charge karmique, il est beaucoup plus facile de capter les égrégores de pensées pures et vibrantes. Par contre, en tout temps, avant d’agir, tous les êtres humains devraient se poser la question suivante : est-ce que dans mes pensées, il y a  la peur du manque? La peur de ne pas être entendu? La peur de ne pas être suffisamment bon pour recevoir? La peur du jugement? La peur de trop demander?

Pour la plupart des gens, ces questions reviennent et cela provoque le doute, et lorsque celui-ci vibre à travers le verbe, la récolte est loin d’être ce que l’homme avait souhaité au départ.

Pour que la récolte soit exactement la semence initiale, il faudrait que la pensée soit toujours très haute et puissante d’Amour au niveau vibratoire, que l’homme ne change pas d’idée toutes les 5 minutes et qu’il garde une ligne droite de ses désirs. Que ceux-ci soient tout comme s’ils étaient figés dans une immense puissance d’amour incommensurable.

Chaque fois que les pensées ou le verbe sont empreints d’émotion destructive, le retour sera également une source émotionnelle destructive à prévoir.

Ce qui revient à dire  que dès que la conscience s’ouvre pour une personne, elle n’aura plus jamais la possibilité de devenir inconsciente et elle se devra de mettre la conscience sur tout ce qu’elle entreprendra. Ce n’est pas une punition, mais la base d’une réalisation consciente de la manifestation de l’antimatière dans la matière.

Isabelle St-Germain

(Visited 107 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.