Sache que tu es aimé

Sache que tu es aimé

Ne cachons plus nos sentiments aux autres, déposons le masque de ce « tout va bien » et osons partager ce que nous ressentons !

Arrêtons de nous mentir et d’essayer d’entretenir cette attitude de positivisme à l’intérieur alors que c’est le chaos !

Au contraire, acceptons-le et descendons regarder de plus près voir ce que celui-ci semble vouloir nous révéler !

« Accorde-toi le droit de ne pas aller bien si tel est le cas !

Tu sais, tu peux pleurer et évacuer tes peines !

Relâche la pression que tu te mets en mettant un mouchoir sur ta colère !

Qui t’a demandé d’être parfait ? Qui te demande aujourd’hui d’être parfait ?

Que te dicte ton coeur ?

Choisis qui tu vas suivre, car cela déterminera la durée de ton mal-être !

Autorise-toi à être fatigué, voire épuisé !

Tu accomplis tellement de tâches dans une journée sans fin !

Te donnes-tu le droit de te reposer en toute sérénité ? Non, mais vraiment ? Sans penser encore aux mille choses restantes à accomplir avant de pouvoir te coucher ?

As-tu pensé à une redistribution des tâches ? A une réorganisation ?

Gérer… pourquoi gérer ? Pourquoi ne pas prioriser tout simplement ? Trier ?

Il te semble devoir tout boucler chaque soir, mais cela change quoi si cela n’est pas possible ? Si cela te coûte ton énergie, ton sourire, ton bien-être, ta douceur, ta patience…

Demandes-tu de l’aide à ta famille, à une amie, à une personne qualifiée ?

Ose demander et laisse ton orgueil de superfemme ou de surhomme de côté !

Si… demande !

Cette demande est le premier pas vers l’ouverture et la guérison !

Dans mon chaos que tu perçois négatif et bousculant comme une petite mort et bien sache que c’est tout à fait cela !

Mon invitation est de te permettre de t’écouter, de te reconnaître, de te reconnecter à ton essence, de t’aimer et de te choisir AVANT TOUTE CHOSE !

Qui compte le plus dans cet instant présent ? Toi, encore toi et seulement toi !

Qui prendra soin de toi, de ta maison, de tes enfants ou de ton travail quand tu seras éteint et vidé ?

Apprends à ralentir, à respirer, à te poser, à ne rien faire…

Il est essentiel maintenant d’entendre que ces comportements nocifs et toxiques ne correspondent plus à l’évolution actuelle ni à ce que tu as vivre !

Bien sûr tu vas me dire que tu es seul et que tu as tout à faire, et que si tu ne le fais pas, personne ne le fera à ta place…

Comprends juste que c’est l’état d’être intérieur dans lequel tu es quand tu fais ces tâches qui t’épuisent !

Ce ne sont pas les tâches elles-mêmes, mais la quantité et l’absence de présence et de joie qui est énergivore !

Malgré ce que je réveille en toi au travers de ce chaos, sache que c’est bénéfique pour toi, car tu es aimé par la Vie et l’Univers !

Et quand tu aimes une personne, tu en prends soin en lui enseignant, en lui montrant ce qui peut être bon et juste pour elle de transformer parfois avec douceur et si elle n’entend pas, tu montes le volume !

Sache que tu es aimé ! »

Habitons chaque instant avec la conscience de qui nous sommes réellement : des créateurs !


Semeuse au Grand Jeu de la Vie
Site laurencesimonnet.com

(Visited 897 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.