S’ouvrir au langage de l’âme

S’ouvrir au langage de l’âme

En tant qu’être énergétique, nous vivons dans un flux vibratoire. Nous sommes toujours dans un mouvement où nous nous expansons ou nous nous contractons. Ceci est notre nature fréquentielle puisque nous sommes sans cesse dans l’un de ces états énergétiques. Comme nous ne faisons plus attention à ce qui se passe dans notre corps, nous ne nous rendons pas compte si nous nous sentons bien (expansé) ou pas.

Pourtant, cette sensation du bien-être de notre corps est essentielle à retrouver, car sans elle nous pouvons nous perdre dans des royaumes illusoires. Juste la prise de conscience de ce bien-être ou pas, peut nous permettre de communiquer simplement avec toute notre partie énergétique et donc essentielle de notre être.

Réapprendre en toute conscience, comment nous nous sentons, est primordiale dans notre réalité actuelle. Sans cette conscience de soi, nous sommes voués à nous baser seulement sur des repères mentaux qui sans cesse peuvent nous perdre. Seule la perception de ce que l’on ressent pourra nous aider à nous mouvoir correctement, car c’est à travers cette sensation intérieure que l’on peut savoir, si on se trouve sur une voie utile à notre vie ou pas.

Sentir en soi, comment on se trouve, nous donne la réelle possibilité d’entrevoir si nous sommes en bonne voie, et donc si la direction de notre vie va dans le bon sens. Sans cette sensation de référence, on peut se perdre à jamais dans les méandres labyrinthiques et mentaux !

Il existe en toi, un langage de vie ! Cette langue de ton Âme est sans cesse accessible, mais comme nous sommes toujours tournés vers ce qui nous illusionne, nous ne l’entendons plus puisque nous écoutons seulement tout ce qui nous manipule. Tout ce qui nous illusionne dans cette réalité, nous a programmé à vivre à l’envers pour qu’ainsi, nous ne puissions plus vivre à la hauteur de tout ce que nous sommes réellement. Tout au contraire, nous œuvrons seulement dans tous les bas-fonds énergétiques de ce monde infernal.

Pourtant, il nous est possible de nous ouvrir à ce langage de l’Âme, mais pour cela, nous devons comprendre, que c’est la vie en nous, qu’il faut laisser œuvrer pour qu’elles puissent nous élever à sa réalité essentielle. Je le répète : c’est la vie en nous, qu’il faut laisser œuvrer pour qu’elles puissent nous élever à sa réalité essentielle ! Tant que nous œuvrons, ce qui œuvre en nous, ce n’est jamais nous, mais seulement l’illusion de ce que nous sommes et qui nous perd à vouloir, à désirer, ou à faire quoi que soit.

Tant que l’on n’apprend pas, à se mettre en retrait, à avoir l’humilité suprême de savoir que nous ne savons pas, mais que la vie en nous sait réellement tout ce que l’on vit et tout ce qui est utile pour nous, alors on ne pourra apprendre d’elle. Nous avons un besoin viscéral, de nous mettre sur le côté et de nous dire, d’accord, j’ai compris, je ne sais rien, mais je sais maintenant comment m’ouvrir à toi, alors je te laisse m’apprendre à être comme je dois être pour vivre une vie à hauteur de la Vie authentique qu’il y a toujours eu en moi.

Ainsi, dans cet état, dans cet accueil, dans cette ouverture, nous laissons toute la place à la Vie en nous pour nous donner l’Apprentissage Réel de la Vie. Seule la Sensation en nous, peut nous Acheminer à nous ouvrir au Langage de l’Âme. C’est la Sensation qui est le Moyen Suprême car elle Seule, à le Pouvoir Authentique et Légitime de nous ouvrir au Langage de notre Âme.

Il n’y a ici, plus rien à vouloir, mais seulement : se Laisser Être à vivre ce qui se passe en nous, comme moyen d’apprentissage suprême pour redevenir ce que l’on est. Il n’y a rien à faire, mais seulement se laisser être et s’ouvrir en pleine conscience, à tout ce qui nous vient comme sensation, émotion, image, etc. Ainsi, tout ce que l’on reçoit est le langage qu’utilise notre Âme pour nous élever jusqu’à elle.

En effet, c’est toujours une voie d’élévation pour nous amener, peu à peu, à la fréquence nécessaire pour nous ouvrir à l’expérience de la vie authentique. Quand on laisse ainsi la Vie, l’Âme en nous, dans l’accueil total à tout ce que l’on reçoit, elle commence alors à nous souffler tout ce qu’elle est. Cette communication arrive toujours à travers l’accueil de toutes nos sensations afin de nous permettre alors d’expérimenter et de laisser éclore son savoir suprême.

C’est cette manière de fonctionner qui est réellement divine et qui nous déprogramme alors de la manière inversée qu’a terraformé en nous, tout le système par le biais de sa matrice artificielle. Puisque toute la différence persiste dans le vouloir d’œuvrer sans cesse à travers le moi et non plus grâce au Soi. Il n’y a pas réellement de Moi en moi, il n’y a que l’illusion de ce moi qui cherche à œuvrer à travers moi et qui s’entête à vouloir toujours plus, car sans ça, il n’existe plus.

Tant que je laisse cet ersatz vivre en moi, il créera un monde inversé où tout sera là pour le remplir du besoin viscéral qu’il aura sans cesse parce qu’il a un besoin fou d’exister. Sans mental, il n’existe plus puisque plus rien ne l’alimente. Sans mental, on s’ouvre à une expérience qui est au-delà de lui et donc on s’ouvre à la Vie qui ne veut finalement que notre bien et qui sait comment réellement nous rendre heureux.

C’est pour cela que la sensation est la voie d’apprentissage suprême de notre réalité essentielle. Plus on se base sur cela et plus, on s’ouvre au flux véridique de notre Âme qui nous apprendra alors à voir réellement ce qui se passe dans notre vie. Ta vie ainsi vécu dans la présence chaleureuse de tout ce que tu reçois, te permettra d’être riche de toutes les réalités qui s’ouvriront peu à peu en toi et qui te permettront de voir ce que ton imagination même ne peut même pas encore percevoir maintenant.

https://oeuvre-spirale.com

(Visited 863 times, 1 visits today)