Vivre la paix intérieure

Vivre la paix intérieure

Je vous souhaite un bel été, et vacances éventuelles, à toutes et tous, avec calme et paix.

J’étais si heureuse d’avoir pu ‘calmer’ six orages en dix jours, qui s’annonçaient violents, et avoir compris la différence entre demander la protection par peur des dégâts et s’aligner dans la paix intérieure pour que seul le calme se manifeste autour de soi.

J’allais vous l’expliquer, sauf que, hier soir… alors que j’étais en train d’écrire, perdue dans mes pensées et que tout était calme, un violent vent est arrivé. Les portes et fenêtres ont claqué et même un tableau décroché du mur.
Ceci m’a ramené vite dans la matière avec émotions, j’ai vite couru tout fermer et j’ai commencé à regarder la tempête arriver très rapidement.
Trop tard ! Impossible de me mettre en paix. Je n’étais plus alignée.

J’ai juste eu le temps de demander la protection possible. J’ai vu tomber un gros arbre dans le terrain voisin, puis deux gros cerisiers ce qui ne m’a pas vraiment calmée. Je voyais un agriculteur rentrer vite avec son tracteur et j’ai demandé aussi la protection pour lui.
Alors qu’il s’apprêtait à tourner à l’angle de mon terrain, le grand tilleul de 15m s’est coupé en deux et tombé juste devant. A 30 secondes près, il était dessous ! Alors merci pour cette protection.

J’ai vraiment compris que notre état émotionnel faisait une grande différence et que libérer des mémoires liées à des catastrophes naturelles étaient indispensables pour pourvoir traverser une épreuve climatique tranquillement. Et étonnamment, je l’avais fait avec une personne la veille… pour elle ! Comme quoi l’univers nous envoie des avertissements qui ne sont pas toujours bien compris : l »autre, c’est moi aussi.
Il me reste à libérer encore des mémoires et comme tout est juste, j’ouvre un message reçu en 2005 qui dit :

« Avez vous ressenti il y a quelques minutes la puissance de la paix, lorsque chacun d’entre-vous s’est arrêté de bouger, de parler, de penser pour s’intérioriser sur le mot «  paix » ?

Cette étape n’a pas duré très longtemps et pourtant c’est cet état de silence intérieur, cet état de calme et de neutralité qu’il convient de trouver en vous car c’est dans le silence que peut se faire toutes vos créations. Dans le silence intérieur il n’y a nulle émotion qui passe, nulle pensée qui passe, simplement la vibration divine qui est.

Vous devenez UN dans le TOUT. Dans le silence, plus de guerre, plus de bataille, plus de problème, tout est réglé, tout est parfait. Le silence intérieur est un cadeau. C’est l’ami de la paix, c’est l’ami de la fraternité. Dans le silence intérieur il y a une grande joie, la simplicité, l’humilité.
Tout cela est à sa juste place car il n’est pas gonflé par un sentiment d’orgueil ou modifié par des émotions lourdes.

Apprenez à trouver ce silence intérieur. Vous pouvez méditez sur le mot « paix » en comprenant que c’est d’abord en trouvant la paix à l’intérieur de vous que vous amènerez la paix à l’extérieur de vous. Beaucoup se disent en paix et pourtant, en scrutant un peu les corps émotionnel ou corps mental se trouvent des endroits de haine, de violence, de critiques qui ne demandent qu’à se manifester et qui sont bien cachés pourtant et la personne se croit en paix.

 Allez d’abord à l’intérieur de vous-même, allez chercher toutes ces peurs, toutes ces colères, tout ce que vous voulez rejeter. Allez vider tout ce qui vous dérange et manifestez la paix’.

En relisant cela, je constate qu’il y avait une vraie tempête émotionnelle en moi depuis plusieurs jours due aux réactions sur les événements violents récents dans mon pays.
Allez, vite un peu de rescue et libération de ces émotions… pour un retour à la paix et au silence.

Je vous invite à faire de même, si vous êtes pertubés par des événements privés ou collectifs, si vous voulez trouver la paix intérieure et extérieure.

Que la meilleure paix soit !

Joéliah

https://www.quelemeilleursoit.com

Abonnez vous à la newsletter des textes

(Visited 852 times, 1 visits today)