Vivre ses rêves pour ne pas rêver sa vie

Vivre ses rêves pour ne pas rêver sa vie

Il y a quatre ans, j’ai décidé de prendre un tournant radical dans ma vie. J’ai décidé de suivre mes rêves et d’arrêter de subir ma vie. J’ai décidé de tout quitter en France et de tout recommencer ailleurs. Suivre mes envies et arrêter d’écouter ce que me dictait la société.

Comment je me sens après quatre ans ? Et bien… Je me sens bien ! Je me sens épanouie et comblée. Je me sens libre. Libre de choisir ma vie, libre de la vivre comme bon me semble et où bon me semble.

Décider de changer de vie à l’aube de ses trente ans

J’ai eu la chance de ne pas être seule dans cette aventure. A 28 ans, j’ai épousé un homme formidable qui, dès notre rencontre, a su comprendre mon envie de tout quitter. Mon envie de ne pas faire comme les autres, mon envie de vivre quelque chose de différent. Et ça tombait bien car lui aussi, il ressentait l’envie de faire la même chose !

Et c’est ainsi qu’à l’aube de nos trente ans, nous avons tout quitté en France. En réalité, l’expression qui convient le mieux est : nous avons tout plaqué ! Boulot stable, appartement cosy, famille et amis. Nous avons tout abandonné afin que je puisse réaliser mon rêve de petite fille : vivre en Nouvelle-Calédonie.

Un rêve de départ qui, en réalité, en cachait un plus gros. Un rêve de voyage, un rêve de découverte du monde, des cultures, des autres et au final, de découverte de soi.

Il n’y a pas d’âge pour décider de prendre un tournant radical dans sa vie. À trente ans, nous avons encore toute notre vie devant nous, alors autant décider de quoi elle sera faite !

Se découvrir à travers le voyage, à travers les autres

Ayant donc osé quitter notre zone de confort, nous avons vécu le rêve de l’expatriation pendant un an et demi en Nouvelle-Calédonie. Nous y avons rencontré une population chaleureuse et découvert une nouvelle culture.

Un an et demi après, nous avons à nouveau décidé de quitter la zone de confort que nous avions construite en Nouvelle-Calédonie, pour aller expérimenter quelque chose de totalement différent : vivre un an dans un van en Australie.

Nous y avons découvert un mode de vie différent. Le minimalisme est entré dans notre vie, laissant encore plus de place à la liberté et à la réalisation de nos rêves.

Aucune attache, aucun plan. Tout était possible. Une liberté d’action qui en rendrait plus d’un jaloux.

Mais croyez-moi, vivre sa vie n’est pas une chance, c’est bel et bien une décision que n’importe qui peut prendre.

Au final, voyager m’a permis d’être moi-même, de me découvrir et de m’épanouir. Loin de la société française, j’ai pu faire mes propres choix, me découvrir des envies et apprécier un mode de vie auquel je n’aurais jamais pensé.

Vivre ses rêves pour ne pas rêver sa vie

La vie est courte. Passer son temps a rêver avoir une vie de rêve ne sert à rien d’autre qu’à perdre son temps.

Un jour, mon mari et moi avons pris la décision qui a changé notre vie. La décision de prendre un billet d’avion et de partir vivre à l’autre bout du monde. Depuis ce jour je n’ai jamais regretté ma décision.

Aujourd’hui à travers mon blog, j’aide les personnes comme nous à passer le cap. À oser prendre la décision qui va changer leur vie, à accepter le fait d’avoir envie de vivre leurs rêves et d’aller à l’encontre d’une «vie normale» et toute tracée, qui n’est pas faite pour tout le monde.

Nous n’avons pas eu la chance de vivre notre rêve, nous l’avons décidé.

Si nous l’avons fait, tu le peux aussi… Alors qu’est-ce que tu attends ?

Auteure : Aurélie afnewstravel.com

Publié par René Dumonceau

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source. Publié dans le cadre de l’entraide entre élèves de Livementor, l’école en mieux !

Source : https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.