Comment faire de sa vie un plaisir ou une galère permanente ?

La force d’amour et la foi en la vie simple peuvent aider à soulever des montagnes !

Tout barrage à cet amour ouvre le flot de la fatigue, de la lassitude ou des regrets.

Rire à la vie, être épanoui(e) par l’enthousiasme de la joie de vivre, ouvrir son cœur à sa pleine expression, entraînent une grande force intérieure qui peut attirer des transformations positives extraordinaires.

Comment faire de sa vie un plaisir ou une galère permanente ? En observant le comportement de personnes, il est facile de voir différents points de vue et ce qu’ils entrainent dans leurs vies.

Tout peut faire changer et créer du bon temps ou du stress.

Voici l’exemple d’une personne qui entre dans un magasin et achète un objet à petit prix. En payant, elle indique à la caissière qu’elle vient d’une ville située à 20 km.

La réflexion intérieure d’une vendeuse stressée ou acariâtre pourrait être : ‘Pas la peine de venir de si loin pour acheter si peu !’
Une pensée venant du cœur pourrait être : ‘Quelle chance qu’une personne fasse 20 km pour venir acheter dans la boutique’.

Il y a plein de variantes possibles…

Cet exemple peut démontrer comment, depuis la même situation, nous pouvons positiver ou négativer.

Un petit obstacle est parfois un cadeau, si on le prend dans le bon sens.

Pour vivre heureux, il est important d’apprendre à positiver puis à neutraliser les événements, c’est à dire, à ne plus avoir de réflexions sur ce qui se passe.

Un maître éveillé Agit à partir du point du cœur et guérit ses émotions négatives.

Agir à partir du point du cœur le permet aisément.

Apprendre à faire le vide des pensées est une base à l’apprentissage de la maitrise énergétique.

Un maitre n’a pas de réflexions automatiques ou de pensées limitantes, d’émotions spontanées irréfléchies.

Il est conscient de ce qui se passe et de ce qu’il émet en radiations et il sait s’adapter facilement aux variations de l’énergie de la vie.

Il sait aussi qu’il est 100% responsable de l’émission de ses programmes et du champ de réceptivité qu’il ouvre en fonction de son taux énergétique et, grâce à cette conscience, rectifie régulièrement toutes émotions, tous actes ou pensées qui seraient inharmonieux dans sa vie et celle des autres.

Une personne ‘ancien schéma’ va toujours accuser l’autre de ce qui lui arrive ou se fâcher si l’autre ne fait pas ce qu’elle veut ou n’abonde pas dans son sens.

Elle n’a pas conscience de qui elle est vraiment, alors qu’un disciple de l’éveil se pose régulièrement ces questions : qu’est-ce qui, en moi, attire cela ? Quel est le programme activé en moi qui a attiré cette expérience (contrariété, attente inutile, non reconnaissance…)? Il se remet en question et cherche à libérer ses émotions.

De même, en supprimant les programmes défaillants envers la pureté de la vie, nous pouvons faire de notre vie un bonheur régulier.

Voir les autres comme nos ennemis (au lieu d’amis qui nous montrent – certes de manière pas toujours sympathique – nos programmes), font de nos pensées les ‘galériens’ qui rament sur la mer démontée des émotions.

Et souvent, nous pouvons ramer en cercle sans fin.

Avoir l’humilité et l’amour d’aller chercher en soi ce qui attire ces événements et le courage de changer ce qui ne va pas est preuve de grandeur spirituelle.

C’est une marche vers la maitrise de sa vie.

Que le meilleur soit !

Joéliah

© 2015, Le Jardin de Joeliah. Merci de citer la source : lejardindejoeliah.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *