L’amour partout

L’amour partout

Soyez aimants envers tout ce qui vient vers vous. Ce peut-être un frère ou une sœur en difficulté ou qui a besoin d’éclairage. Ce sont des parties de vous-même, qui aspirent à la Libération. Voyez à présent ce à quoi vous tenez encore. Que ce soit l’affect, que ce soit l’alimentation, que ce soient vos habitudes, vos désirs, que ce soient vos croyances. Tout se présente à vous, de façon de plus en plus pertinente.

Vous êtes de plus en plus nombreux à présent à vivre cette paix à nulle autre pareil. Vous êtes de plus en plus nombreux aussi à vous défaire de ce qui vous accrochait encore, il y a peu de temps. Certains se trouvent même ridicules assis devant leur ordinateur, assis devant une boîte noire, même si cela leur sert encore pour un temps. Ce sont des éclats de rire. Il n’y a donc rien à condamner, comme vous le voyez. C’est juste votre point de vue qui change. Les liens que vous aviez tissé se désagrègent de jour en jour. Cela touche tous les secteurs de votre vie.

Ceux, parmi vos frères et sœurs, qui croient encore à ce monde et qui vous font part de leurs chimères, ne tarderont pas eux aussi à voir avec clarté les jeux de la personne et toutes les illusions du personnage. Voyez comme cela vous est de plus en plus facile. Voyez aussi comme cela vous est de plus en plus simple de rester dans votre cœur. Là où tout est doux. Là où tout est simple et léger. Là où il n’y a pas de place pour une quelconque illusion. C’est à cela que l’Humanité tend.

Quoiqu’il se joue à la surface de ce monde, tout est amené à disparaître pour ne laisser place qu’à la Vérité. Vérité de qui vous êtes. Achèvement du Serment et de la Promesse. Là où tout est accompli. Place au Sublime. Alors soyez en paix, soyez tranquilles face à ce qui se déroule. Écoutez les signes qui frappent à votre porte, ils sont nombreux. Ils vous poussent à vous défaire de tout ce qui vous encombre encore. Ils vous poussent à vous alléger davantage. L’Esprit que vous êtes ne peut s’encombrer de quoique ce soit de ce monde. Il n’a que faire de ce monde et de ses bruits.

Je répète que vous ne pouvez être dérangés par ce monde, vous ne pouvez être dérangés par quoi que ce soit, une fois installés dans la Demeure de Paix suprême. Vous n’êtes simplement plus concernés par le tohu bohu de ce monde.

Ainsi, il vous sera de plus difficile pour certains de parler d’Unité sans le vivre. L’Unité n’est pas un concept, ni une finalité. L’Unité demande à être vécue par chacun de vous, à chaque instant. Elle ne dépend donc d’aucune information, ni d’aucune attente. Voyez simplement lorsque la personne vous tient encore.

Soyez comme l’enfant, libre de tout mouvement, spontané.

Que les mots qui sortent de votre bouche soient un baume pour tous ceux qui vous entourent.

Je vous aime et vous bénis.

Marie

Source : http://etoileenincarnationjournaldebord.blogvie.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *