L’intégration des énergies

energie chakras

« Certains de vous ressentent parfois une sensation de froid. L’intégration des énergies très puissantes de transition, de transformation profonde, peut créer cette sensation de froid intense.

Pour ne pas ressentir ce froid intérieur, il faut que vous vous libériez des anciennes énergies. Comment ? Encore une fois en lâchant prise, en n’étant pas trop dans des colères intérieures, (les colères intérieures ne sont parfois pas toujours perceptibles), en ne vous faisant pas trop de soucis pour ce que vous vivez, pour ceux qui vous entourent, en essayant d’être le plus positif possible afin de pouvoir intégrer sans difficulté ces magnifiques énergies de transformation, de transition.

Ce qu’il faudrait également, c’est restituer les énergies puissantes que vous intégrez, c’est-à-dire les redonner à la Terre, à vos frères humains, à tout ce qui vit. Que les thérapeutes essaient d’en faire profiter les êtres qui les entourent s’ils en ont besoin.

Faites souvent des prises de terre pour rééquilibrer vos propres énergies avec les énergies très puissantes que vous recevez, ayez conscience de tout ce que vous intégrez et acceptez-le.

Il n’est pas toujours facile pour vous d’accepter les changements. Vous vous habituez tellement à ce que vous connaissez de vous-mêmes que vous n’avez pas envie d’aller vers l’inconnu, l’inconnu par rapport à vous-mêmes, à vos comportements, à vos sensations, même l’inconnu par rapport à votre évolution ! «

Si vous voulez réellement intégrer les énergies sans qu’il y ait de dualité en vous, essayez toujours de voir la vie dans le sens positif, quoiqu’il vous arrive.

Ne soyez pas les « plaignants » de la vie, soyez heureux, tout simplement, et soyez dans la joie, peu importe ce que vous vivez !. Être plaignant nourrit en permanence l’énergie des plaintes. Parfois les êtres humains ne se rendent pas compte qu’ils sont plaignants ; ils parlent de leurs problèmes mais parler d’un problème inférieur, c’est être plaignant ! D’une façon ou d’une autre vous vous plaignez tous, alors soyez vigilants, essayez de voir la vie différemment et remerciez en permanence pour tous les cadeaux, toutes les grâces que la Source vous fait.

Au lieu de voir ce qui ne va pas en vous, autour de vous et chez vos proches, essayez de voir tout ce qui va, tout ce qui est positif, tout ce qui vous élève et qui les élève.

C’est un fonctionnement différent que vous devez petit à petit acquérir ; nous savons que vous pourrez acquérir une nouvelle façon de fonctionner, de penser, d’aimer, d’offrir. Ne donnez plus de l’énergie à ce qui est inférieur en vous et aussi à ce qui est inférieur autour de vous.Lorsque nous parlons de ce qui est inférieur autour de vous, nous voulons dire que si, dans votre entourage, il y a des « plaignants » et que vous entrez dans leur énergie, vous donnez de l’énergie à ce qu’ils sont au lieu de les aider.

Lorsque la charge est trop lourde à porter, lorsque vous êtes dans des difficultés émotionnelles ou affectives, offrez ce fardeau à la Source, remettez-le entre ses mains en lui disant qu’il est trop lourd pour vous, et en lui demandant de vous aider.

Un fardeau ne peut être lourd qu’à partir du moment où vous manquez de confiance, de confiance en vous, de confiance en l’aide que les plans de Lumière vous donne.

Un fardeau peut être lourd également lorsque vous n’avez pas assez d’Amour et de considération pour vous-mêmes, lorsque vous doutez de tous les cadeaux que la vie peut vous offrir et qu’elle vous offre. Parfois vous ne les voyez pas, tout simplement !

Nous pouvons comprendre les difficultés des humains, mais ce qui peut vous paraître difficile aujourd’hui ne le sera plus demain ou après-demain car vous aurez compris, vous aurez lâché prise, vous aurez évolué au travers des difficultés. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *