Notre première source de lumière est en nous

Notre première source de lumière est en nous

Nos cellules, de même que nos chakras, sont de véritables soleils intérieurs. Lorsque nous vibrons à notre fréquence fondamentale individuelle, ils ont la faculté de générer la Lumière qui, par la suite, se transformera en molécules constituant ce que nos corps nécessitent pour vivre et assurer la régénération cellulaire. La lumière que nous générons émane aussi de nos corps et en rayonne. C’est ainsi que nous nourrissons la vie.

Cela signifie aussi que les humains qui nous entourent ont comme vous la faculté naturelle de produire et de transmettre de la lumière dont vous pouvez vous nourrir. L’union aux autres est vraiment nourrissante, et ce, par seulement au sens figuré.

Si vous et ceux qui vous entourent émettez naturellement une certaine intensité lumineuse, vous avez aussi le pouvoir d’augmenter l’intensité de votre offrande lumineuse, de la concentrer et même de la diriger. Lorsque votre taux vibratoire est élevé, vous pouvez par votre intention orienter les faisceaux du chakra du cœur ou du troisième œil vers la destination choisie. Les faisceaux que vous émettez ainsi sont réels et non pas seulement de nature symbolique ; les individus vers lesquels ils sont dirigés en bénéficieront évidemment, même s’ils ne sont pas conscients de l’émission de ces faisceaux et de votre offrande à leur intention.

Comme les humains, tout élément vivant de la nature animale, végétale et minérale produit et émet de la lumière, et en fait profiter ce qui l’environne.

Il en est de même pour les êtres invisibles vivant sur Terre, tels les dévas et les esprits de la nature qui, comme vous, sont des êtres constitués de particules de lumière. Ils jouent leur rôle en émettant des vibrations lumineuses stimulantes ou pacifiantes.

Vous avez saisi que lorsqu’un être se referme sur lui-même, non pas pour se nourrir de sa propre lumière, mais plutôt des élucubrations et illusions de son ego, il se coupe alors par ses peurs et son orgueil de toutes les sources de lumière et de la vie qui l’entoure, et il s’affaiblit et devient plus vulnérable. Par sa nature même, tout dans l’être est en mouvement -un mouvement qui favorise l’union avec la vie ; l’Unité avec le Tout universel. Lorsqu’un humain, consciemment ou non, par ses choix, ses états d’être, ses attitudes, ses comportements, ses paroles, ses gestes, sa disposition psychologique et par tout ce qu’il est et émet, s’oppose à l’union, il se fragilise. Lorsqu’il entre en méditation pour se nourrir des rayons de pure lumière de son être, il s’ouvre à la vie parce que la lumière ainsi générée entraîne une ouverture aux autres êtres rayonnant de la lumière. L’amour peut être décrit comme un mouvement d’énergie menant vers l’Unité.

L’amour se nourrit de lumière, génère de la lumière, est la lumière. L’amour est le mouvement de l’Âme qui inspire et incite une personne à être Un, et à manifester l’Unité conformément à sa nature. Celui qui néglige de se nourrir des différentes sources de lumière s’expose à une dégénérescence plus rapide de ses corps.

Puis, bien sûr, il y a le Soleil. Depuis des milliards d’années il offre son rayonnement électromagnétique à la Terre ; les rayons solaires éclairent celle-ci, la réchauffent et y fécondent la vie.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

http://www.rayonviolet.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *