Que signifient Nos moments d’absence

coucher soleil

Question : mon entourage est parfois inquiet de mes moments d’absence. Que leur dire ?

Réponse: De leur point de vue, ils ont raison. Alors, comme je l’ai déjà dit (dans d’autres secteurs que ces moments d’absence), comment voulez-vous faire partager ce que vous vivez ? Aucun mot, aucune explication ne peut rendre compte de ce que vous vivez. Par contre, ceux qui ne le vivent pas vont vous trouver de plus en plus bizarre. C’est normal, mais ça fait partie, aussi, de ce Choc de l’Humanité qui se passe pas uniquement à l’échelon de l’humanité entière, mais aussi dans vos rapports, entre ceux d’entre les Frères et les Sœurs qui dorment, et ceux qui sont Éveillés. Alors, c’est marrant, parce que ceux qui sont Éveillés, ils s’endorment. Vous voyez, pour eux, ils ont rien compris : comme ils sont inversés, ils sont persuadés que de s’endormir ou d’être absent, c’est un signe de maladie. Mais vous ne pouvez rien faire. Et ça vous a toujours été dit : vous installer dans cet état suffit à rayonner cette Lumière. Mais rappelez-vous que ceux qui sont encore endormis, ou en contradiction violente avec la Lumière Vibrale, qu’est-ce que vous voulez qu’ils fassent ?

Vous allez lui dire que vous arrivez plus à faire cela et plusieurs heures par jour, ou plusieurs moments par jour : il va vous voir comme une espèce de zombie. Pour lui, c’est une maladie. Ça peut pas exister, puisqu’il est installé dans la personnalité.

Personne ne peut comprendre ça. Y a que si vous le vivez, réellement, que vous savez à quoi ça correspond. Mais tant que vous ne le vivez pas, même si vous savez à quoi ça correspond, intellectuellement, cela ne vous concerne pas. Vous avez de plus en plus d’êtres qui vivent la descente de l’Esprit Saint, maintenant, par l’activation (ça vous a été dit) du Canal Marial, en quelque sorte, collectif. Vous avez de plus en plus d’êtres humains, même qui étaient endormis, qui commencent à avoir des Sons dans les oreilles. Ils n’ont aucun moyen, encore, jusqu’à l’Annonce de MARIE, de faire le lien avec ce qu’ils vivent, comme ces manifestations, nouvelles pour eux. Et de faire le lien, par exemple, pour ceux qui ont suivi tout ce que nous avons donné, et qui se sont aperçu que quand nous décrivons des processus Vibratoires, eh bien, ils les vivaient aussi, sans avoir jamais rien lu : c’était la preuve, et le gage, que c’était un processus collectif et Vibratoire, et non pas un processus pathologique. Vous pouvez raconter tout ce que vous voulez.

Celui qui n’est pas prêt à entendre, celui qui ne veut pas voir, ne verra pas. De la même façon qu’à travers des signes du Ciel et les signes de la Terre (qui sont, mais en nombre incalculable, sur Terre), celui qui ne veut pas voir, ne verra pas. Ça s’appelle le principe du déni. Parce que accepter ces signes, ça veut dire quoi ?

C’est accepter, effectivement, que vous allez vers un processus particulier, du point de vue de la personnalité. Mais vous qui Vibrez, vous savez que ça n’a aucune importance, parce que vous êtes Éternels. Mais celui qui est persuadé de n’exister qu’entre la naissance et la mort, qu’y a pas de réincarnation, qu’y a rien du tout après, comment voulez-vous qu’il fasse face, en quelque sorte, à cela ? Il n’a aucun moyen intellectuel pour faire face à cela. Donc, la seule solution qu’a trouvé la personnalité, au niveau collectif, pour ne pas avoir de réponse, quelque part, c’est de dire que ce n’est pas vrai, c’est le déni.

Y a pas d’autre solution pour la personnalité, et pour le cerveau. La seule solution, elle est dans le Cœur. Et d’ailleurs, la stratégie de défense de ces gens qui ne vivent rien, pour l’instant, c’est de se dire : tout ça, c’est psychosomatique, et que de toute façon, on peut pas abandonner la tête, parce que c’est avec la raison qu’on s’en sort dans la vie. Et ils vont vous employer toutes les expressions, en vous disant que c’est des gens qui ont pas suffisamment de force d’esprit, ce sont des gens qui sont déracinés de la Terre, ce sont des gens qui sont dans le new âge, ce sont des gens qui sont dans le côté évanescent, qui ont aucune incarnation. Mais ils ne le vivent pas, qu’est-ce que vous voulez qu’ils disent d’autre ? Ils ne peuvent que dénier ce que vous vivez.

Et même dans le monde spirituel, ceux qui ne vivent pas les mécanismes Vibratoires, qu’est-ce qu’ils vont vous dire ? Ils vont vous dire, s’ils ont lu des livres, que l’Unité, que l’Absolu, n’a pas besoin de Vibrations. Et ils croient, dans leur tête, mentalement, qu’il suffit d’adhérer à un concept pour vivre le concept. Ils se trompent lourdement, mais que pouvez-vous faire, là-dessus ? Rien. Surtout si ce sont aussi des êtres qui suivent un cheminement spirituel. Ils ne peuvent pas se permettre d’adhérer, même dans leur idée, à ce genre de processus que vous vivez. Vous n’adhérez à ce que vous vivez que parce que vous le vivez : c’est une lapalissade, mais c’est la vérité. Pour vous, c’est une preuve absolue, suffisante, et nécessaire. C’est tout à fait vrai, mais pour vous. Celui qui ne vivrait rien de l’énergie, des Vibrations, qu’est-ce que vous voulez qu’il soit concerné ? C’est impossible.

Et nous vous avons toujours dit que la meilleure façon d’avoir (si vous voulez) quelque chose à montrer, ce n’est pas de vouloir montrer. C’est en étant, soi-même, de plus en plus intériorisé, de plus en plus Aligné, de plus en plus dans la Joie, dans l’Extase, dans les Samadhi, que vous allez rayonner cette Lumière, parce que vous êtes devenus Transparent. Mais vous savez très bien que si vous rentrez dans les explications, dans les mots, dans le besoin d’expliquer, de justifier, vous vous trompez. Et vous trompez aussi l’autre. Parce que l’autre, quels que soient les mots que vous pouvez lui dire, s’il ne vit rien de ce que vous vivez, il n’est pas concerné. Et il a raison. Il a totalement raison, de son point de vue. Les choses seront différentes quand les Trompettes seront permanentes, et quand MARIE aura causé. Mais vous entrez dans les moments où, même autour de vous, la Lumière vous met précisément (et ça a été dit y a pas longtemps), très exactement face à ce que vous avez à vivre.

MARIE l’a redit. Alors, si, aujourd’hui, vous êtes confrontés à des résistances de vos proches, qui vous disent : « mais t’es de plus en plus absent », ça traduit aussi un questionnement à l’Intérieur de vous. Non pas de vouloir convaincre l’autre, ou démontrer quoi que ce soit, mais de vous installer, de plus en plus, dans ce que vous Êtes. La Lumière, elle, elle est Intelligente. Vous n’avez aucun moyen d’entente. Rappelez-vous : nous approchons de vous, vous vous approchez de nous. Une réalité disparait, une autre apparait. Vous changez de seuil. Vous changez d’état. Mais cet état, ce n’est ni une mort, ni une naissance (on l’appelle Résurrection, Translation, Ascension). Ce qui était avant, disparait. Ce qui n’était pas encore, apparait. Et vous vous glissez dans le Corps d’Êtreté, dans la Nouvelle Terre, ou dans d’autres mécanismes Ascensionnels, par ce biais-là : quelque chose apparait, et d’autres choses disparaissent.

C’est exactement ce que vous allez constater, de plus en plus. Les choses irréelles vont vous sembler de plus en plus réelles. Et les choses réelles vont vous sembler de plus en plus irréelles (de votre point de vue, là où vous êtes). De la même façon que quand la Terre n’était pas Libérée, vous aviez des Frères et des Sœurs qui mourraient, et qui ne savaient pas qu’ils étaient morts : ils continuaient à travailler, ils continuaient à construire leur maison, ils continuaient à faire leurs courses alimentaires, dans leur tête, quelque part, dans leurs chimères. Ils se créaient leur propre monde. Et c’est exactement ça : quand tous les enseignements vous disent que vous créez votre réalité, c’est tout à fait vrai.

Comme vous changez de réalité, les autres sont pas prêts à en changer. Donc, comme vous sortez de leur réalité, bien sûr, ça fait poser des questions. Alors, vous savez pertinemment, pour le vivre, et pour vivre ces Passages de l’un à l’autre, que c’est eux qui sont endormis (même si vous, vous vous endormez pour eux). Quand vous avez un Frère ou une Sœur qui est suffisamment sclérosé, et enfermé dans son ego, même si on vient l’Appeler, même quand il entendra MARIE, il dira qu’il a eu une hallucination, même s’il reconnaît, réellement, par la Vibration, la Mère. Il va dire : « c’est pas vrai, j’ai rêvé ». Mais il aura entendu, il sera face à ses propres choix. Mais vous n’y pouvez rien. C’est comme si vous vouliez aller en vacances au soleil, et que (on va pas dire le mari) votre frère ou votre sœur vous dise : « non, je veux aller à la montagne ». Il n’a jamais vu la mer, il ne veut pas en entendre parler. Qu’est-ce que vous faites ? Chacun est Libre, rappelez-vous. La Libération, c’est rétablir (nous vous l’avons toujours dit) la communication avec nos Plans, afin de ne plus être séparé, divisé, et coupé. Mais celui qui veut pas de cette communication, qui veut rester enfermé dans sa petite personne, et dans ses petits rêves, dans ses petites illusions, et dans ses petits objectifs, il est Libre, non ? Alors, il lui sera fait selon sa Liberté, et selon ses choix. On ne peut forcer personne à être Libre. Mais on peut lui montrer, et lui rappeler qu’il est un Être Libre.

http://herosdelaterre.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *