Ceux qui vous suivent ne sont pas vos enfants

Ceux qui vous suivent ne sont pas vos enfants

Très Chers,

Vous avez probablement l’impression que tout ne va pas bien dans votre monde. Même si nous avons abordé cette question à plusieurs reprises, vous continuez de vous inquiéter de votre avenir et de celui de la terre. En effet, il semble que les leaders que vous avez tenus en estime ne valent pas la peine d’être maintenu dans leur statut. Et ceux que vous craigniez autrefois vous apparaissent avec plus d’évidence à chaque jour.

Il n’y a donc plus grand-chose d’autre pour vous attacher sauf votre monde intérieur, car tout le reste semble contre-productif, méchant et égocentrique. Vous avez supposé qu’à ce stade de votre transition, vous seriez enfermés dans une bulle de joie qui exclurait tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vos convictions.

Même si vous ne croyez plus que la séparation soit possible, cela n’a pas encore eu lieu.

Vous avez terminé chaque phase de transition difficile avec l’espoir que la joie serait évidente à l’étape suivante. Mais vous êtes si épuisés maintenant que vous n’attendez plus la joie, mais plutôt plus de luttes comme ce fut le cas pendant des éons sur la terre. Votre réalité actuelle est que votre vie n’est pas aussi agréable qu’elle ne l’était avant votre transition. Vous observez les bas-fonds de la terre et de ses habitants sans l’ensoleillement que vous croyiez autrefois nécessaire.

Vous ne pourriez certainement pas souffrir autant pendant cette transition, incluant la perte de parents et d’amis, sans une récompense. Vous ne vous souciez donc plus de savoir si cette récompense est en 3D ou en 5D. Vous avez simplement besoin d’une preuve que tout ce que vous avez accompli vaut une récompense.

Au lieu de cela, vous vous sentez seul, triste, en colère et, oui, craintif. Et s’il n’y a pas de récompenses ? Et si le reste de votre vie terrestre devait être dans ce néant sans hauts, sans joies ou sans plaisir ? Et si vous étiez poussé presque au-delà de l’endurance jusqu’à cette vie naze qui est à l’opposé de ce que nous et les autres avons prophétisé ?

Cela n’est pas vrai. Mais jusqu’à ce que vous receviez une preuve du contraire, vous perdez la foi sur le fait que quelque chose est en train de changer. C’est donc vous qui devenez renfrogné dans votre colère intérieure. La colère et l’angoisse, dirigées contre vous-même. « Pourquoi ai-je été aussi stupide pour croire que j’ai changé le monde ? »

Ceux d’entre vous qui se trouvent dans un endroit différent – soit avant d’atteindre ce blocage émotionnel, soit après – ne peuvent pas comprendre l’angoisse de vos frères et sœurs spirituels. Car vous êtes cool, calme et recueilli, sachant que tout va bien. Tout est bien, mais extrêmement difficile à prouver si vous vivez votre nuit sombre de l’âme ou si vous vous débarrassez de vos derniers vestiges de poussière de peur.

Vous, les précurseurs, vous êtes au beau milieu du passage de la 3D à la 5D. Pourtant, vous ressentez ou expérimentez une 3D plus profonde que vous ne l’auriez cru possible. Une partie de votre inconfort est que vous ressentez le bouleversement général de tous les êtres de la terre.

Vos points de vue sont si différents de ceux de la population en général que vous n’avez pas grand-chose en commun avec eux, et vous ne souhaitez pas non plus trouver de points communs avec la plupart des personnes extérieures à votre cercle. Même ceux qui font partie de votre cercle commencent à demander votre aide – si ce n’est pas physiquement, alors c’est émotionnellement. Ces disciples attendent de vous, gardien suprême, que vous les aidiez dans leurs phases. Les mêmes phases que celles que vous avez traversées sans savoir où ces luttes vous mèneraient ou s’achèveraient.

Bien sûr, vous êtes en colère et craintif. Car non seulement vous êtes dans un temps mort, en train de faire les derniers préparatifs pour 2020, mais en plus ceux qui vous suivent, physiquement ou émotionnellement, veulent que vous les portiez vers leur ligne d’arrivée. Ainsi, chaque fois que vous sentez une étincelle de joie, un adepte dans votre entourage immédiat ou ceux avec qui vous êtes en contact empathique, vous appellent à l’aide avec leurs problèmes.

Tout ça en plus de votre difficulté à croire qu’il y a une ligne d’arrivée…

Votre temps de repos et de soins est limité. Un épuisement semblable à celui que vous avez connu au cours des premières années de la vie de votre enfant. Lorsque votre enfant pleurait, il était de votre devoir de déterminer pourquoi il pleurait, peu importe à quel point vous étiez fatigué ou occupé. Vous étiez de garde 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Vous tombez dans le même schéma en croyant que vous devez prendre soin des autres – même si vous ne faites que le sentir – 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Arrêtez çà et occupez-vous de vous-même ! Arrêtez d’avoir pitié de ceux qui vous suivent. Faites-leur ramasser leurs jouets (pour dissiper leurs peurs) au lieu de le faire pour eux.

Bien sûr, cette commande semble désagréable, si personne ne semble vous demander de l’aide. Faut-il vous rappeler que vous êtes à la fois un gardien de la terre accompli et un être Universellement sensible ? Il est donc probable que vous sentez les appels à l’aide énergétiquement plus que vous ne les ressentiriez physiquement. Vous, avec vos hublots sensoriels grand ouverts, entendez les cris émotionnels des êtres qui ne veulent pas faire leur travail de transition.

Le travail de transition n’est pas facile, comme vous le savez bien. Mais vous avez terminé votre travail afin que ceux qui suivent soient capables de terminer le leur SANS votre aide. Ce ne sont pas des nourrissons fragiles dont il faut s’occuper. Les disciples sont des adultes de la terre et des êtres universels. Ils, tout comme vous, veulent la voie la plus facile possible et ils savent que vous pouvez leur offrir. Car vous êtes capable de supporter leur douleur alors qu’ils explorent leur nouvelle vie. Mais cela vous nuit sur le plan émotionnel et ne les aide pas à compléter leur transition.

Beaucoup de ceux qui suivent sont à la recherche de parents hélicoptères comme vous pour les sortir des impasses difficiles que seuls eux peuvent compléter. Ce sont donc ceux d’entre vous qui sont trop sensibles qui sont dans un dilemme car vous êtes tous des gardiens naturels.

Vous et les personnes qui vous suivent devez quitter ce chemin d’activation.

Vous avez créé l’autoroute à partir de laquelle les personnes suivantes peuvent bifurquer. Ce faisant, vous avez terminé la partie la plus difficile de la création d’un chemin de 5D. S’arrêter pour créer un autre chemin unique pour ceux qui suivent diminue le nombre de précurseurs 5D qui remplissent leurs rôles.

Cessez de prendre soin de votre enfant – émotionnellement ou physiquement. Vous ne pouvez pas créer une récompense pour vous-même si vous êtes empêtré dans le progrès de ceux qui suivent.

Prenez soin de vous en sachant que les suivants ne sont plus des enfants en bas âge, mais des collégiens qui veulent que vous fassiez leurs devoirs, que vous cuisiniez et que vous fassiez le ménage pour eux. Ils veulent que vous fassiez tout ça.

Il est temps pour vous de dire « NON ». Un NON fort qui doit se répercuter sur ceux qui vous entourent physiquement et sur ceux qui s’infiltrent dans votre être empathique parce qu’ils sont effrayés.

Dites juste, « NON » !

Qu’il en soit ainsi. Amen.

par Brenda Hoffman

Source : https://lifetapestrycreations.wordpress.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.