cure detox jus de citron : commentla rendre efficace

cure detox

Après de nombreux essais, voici le meilleur compromis : la recette complète

1 – Du jus de citron

Comme d’habitude, je recommande du bio. Un demi-citron suffit. Dans les cas où la personne est particulièrement encrassée, je conseille un citron entier. Je me base sur la corpulence générale, l’état inflammatoire, le volume et la densité du foie (qu’on évalue à la palpation), ainsi que les douleurs articulaires, et particulièrement aux doigts.

L’inflammation se voit aisément : la peau est bouffie, souvent les mains sont chaudes et un peu moites, ce qui montre que les cellules sont en activité anormale et que le phénomène est généralisé à l’ensemble du corps.

Si l’inflammation dure depuis quelque temps, les articulations des doigts auront tendance à se déformer. C’est l’arthrite.

Une autre question que je me suis également posé est pourquoi les mains sont-elles plus facilement atteintes par l’arthrite que les autres articulations ?

Le terme arthrite signifie « inflammation de l’articulation ». Il existe en réalité plusieurs causes, mais il y en est une qui invariablement se répercute sur les extrémités : le défaut de fonctionnement d’un des émonctoires du corps.

D’après vous quel département pâtirait en premier si le pays venait à connaître de gros problème ? Les DOM-TOM ! Pour la simple raison que les échanges sont excessivement couteux, bien plus qu’entre départements du continent. Mains et pieds dans le corps sont des extrémités dont l’acheminement est onéreux. La moindre dysfonction centrale aura des répercussions d’abord périphériques. Il est donc fort à parier que les douleurs articulaires des jointures périphériques aient pour origine une défaillance émonctorielle. Relancer cette pompe devient donc une stratégie pertinente.

2 – Ajouter de l’eau chaude

Il est préférable de boire chaud au réveil. L’organisme se remet lentement à fonctionner et il n’est pas conseillé de le brusquer.

La chaleur a également pour effet de dilater les canaux, ce qui préférable pour la décongestion du foie.

Remplissez d’eau chaude le verre de jus de citron pour qu’il soit plein. Le corps a besoin d’eau au réveil. Mais ne noyez pas non plus le citron. Gardez la mesure d’un verre de 20 cl.

Toutefois, n’additionnez pas d’eau brulante. Au-delà de 50°C les vitamines sont détruites. Utilisez une eau chaude, un peu plus que tiède, mais pas au-delà.

3 – Un peu de miel pour atténuer l’acidité

J’en mets ¼ de cuillère à café. Ne cherchez pas le gout sucré, c’est juste pour atténuer l’acidité du citron au niveau du palais. D’ailleurs, certains pensent que leur estomac ne supporterait pas cette acidité. C’est faux ! L’acide chlorhydrique de l’estomac est bien plus acide que le citron. En prenant du citron, vous ne provoquez pas d’hyperacidité de l’estomac.

D’autres s’inquiètent de l’ostéoporose, inquiétude injustifiée puisque le citron, bien qu’acide, une fois dans le sang devient basique (tout le contraire de l’acide). Pamplemousse et citron sont des basifiants. Rien à craindre pour les os, bien au contraire !

4 – Du gingembre râpé

On accorde au gingembre beaucoup de propriétés. Trop, selon moi. J’ai utilisé le gingembre pour deux raisons. La première est pratique : j’aurai préféré les effets «anti-inflammatoires » du curcuma (même s’il ne s’agit pas d’une réelle lutte contre l’inflammation, mais plutôt d’une optimisation de celle-ci). Malheureusement, en rapper le bulbe tache tous les ustensiles de manière indélébile. C’est gênant. J’aurai pu, certes, me tourner vers la poudre de l’épice, mais je doute qu’elle ait les mêmes valeurs que la racine. Je me suis donc tourné vers le gingembre, plus commode à manier.

Parallèlement, le gingembre est connu pour avoir de nombreux effets bénéfiques, notamment sur les articulations.

Il existe une recette, donnée par une lectrice du magazine Rebelle Santé pour faire disparaître les disgracieux oignons au niveau du gros orteil (les hallus valgus). Je dois dire que je n’y ai pas cru.

Poussé par la curiosité, j’ai pourtant conseillé à plusieurs patients de le faire et il y a en effet des résultats ! Comme toute chose, ce n’est pas une panacée (parce que plusieurs causes sont possibles et qu’elles peuvent se cumuler). Toutefois, cela m’a donné un nouvel éclairage sur les pathologies qui n’en sont finalement pas, puisque le corps semble capable de retrouver tout seul son propre potentiel.

Persuadé que la seule solution est chirurgicale, on ne cherche même plus à aider son propre organisme à retrouver sa pleine vitalité. Or c’est possible !

Je ne veux pas entrer les détails – j’en parlerai ultérieurement dans une vidéo – mais sachez que le gingembre dilate les capillaires artériels et c’est là son secret.

Pour info, la recette de la lectrice est assez violente : 5 jus de citron, du miel, une racine de 3 cm de gingembre que l’on râpe, et de l’eau pour en faire un litre, que l’on boit dans la journée, à faire tous les jours jusqu’à disparition de l’oignon, et cela peut prendre parfois trois mois ou plus.

La cure est longue, et cela laisse envisager qu’il faudrait y ajouter quelque chose pour l’optimiser, non pas dans la recette, mais localement, sur l’oignon.

Bref, en raison de sa maniabilité plus commode et de ses effets, optez pour le gingembre. Un demi-centimètre de racine suffit.

5 – Des batons de cannelle

Rappez un petit bout de bâton de cannelle. Personnellement, même si pratique, j’évite celle conditionnée sous forme de poudre car très souvent mélangée à des impuretés.

L’écorce de cannelle (sous forme de bâton) est excellente pour vidanger les canaux excréteurs du pancréas. Si vous êtes en proie à des transpirations nocturnes qui laissent des traces jaunes sur les draps, ce sont les signes d’une défaillance du pancréas qui se traite par des décoctions de bâtons de cannelles. A la première gorgée, il sera possible de sentir un évidage des sécrétions pancréatiques qui révèle bien sa fonction épuratrice sur cet organe. Ce n’est pas pour rien que la médecine chinoise en faisait usage dans les cas de diabètes.

En associant la cannelle à la recette, nous obtenons une potion dépurative puissante et complète : elle soulage le foie, la vésicule biliaire et le pancréas de l’engorgement et de l’encrassement qu’ils subissent au fil de nos erreurs dues à notre mode de vie peu naturel.

Conclusion

Avec tous ces éléments en mains, voici la recette matinale que je recommande. Le premier secret est d’utiliser la composition complète suivante :

Recette pour le matin :

½ jus de citron

¼ à ½ de cuillère à café de miel

½ cm de racine de gingembre râpée

une pincée de cannelle

Compléter avec de l’eau chaude pour avoir un verre plein de 20 cl.

Le second secret est de prendre impérativement la potion le matin à jeun. En effet, comme vous l’aurez compris au gré de la lecture de l’article, son action optimale se fait sur un foie congestionné.

Le troisième secret est de ne pas manger tout de suite après. Attendez entre une demi-heure et une heure avant d’ingérer quoi que ce soit. Vous obtiendrez ainsi tous les bénéfices que peut apporter la cure de  jus de citron.

En comprenant son mode d’action, il apparaît utile, dans des cas d’intoxication importante de l’organisme, de la faire plusieurs fois dans la journée, ½ heure avant chaque repas.

On peut ainsi préparer la mixture – sans l’eau – le matin, la conserver en revanche dans le frigo et la prendre comme un sirop auquel on rajoute de l’eau chaude, juste avant de la boire.

Recette pour la journée :

2 jus de citron

2 cuillères à café de miel

2 cm de racine de gingembre râpée

3 pincées de cannelle

Compléter avec de l’eau chaude à chaque prise pour avoir un verre plein de 20 cl.

Ne me demandez pas si vous pouvez prendre une cuillerée de miel plutôt qu’une demie, etc. Ce ne sont pas des questions pertinentes, et je n’y répondrais pas. Voici les quantités que je vous conseille, et si vous voulez faire autrement, libre à vous. Rien ne vous en empêche. Au contraire. Mais ce qui est important, c’est de comprendre pourquoi on le fait.

En revanche, soyez toujours attentifs aux réactions corporelles. Un corps qui va bien se sent. Un corps qui ne va pas bien aussi, mais on s’y habitue. Soyez désormais attentif à la sensation de bien-être psychique et physique, c’est le meilleur repère qui soit. Vous serez alors suffisamment sensible à ce qui peut vous nuire et pourrez alors l’éliminer.

Cette recette, bien que puissante, n’a en réalité rien d’original. Elle fut donnée par les médecins hindous de l’Ayurveda, il y a fort longtemps. Il est possible de trouver également de nombreuses autres mixtures aux mêmes pouvoirs. La citronnade à l’érable, par exemple, appelée Master Diet, a été rendue populaire par la chanteuse Beyonce en tant que cure d’amaigrissement. Sauf qu’elle jeûnait en même temps ! Alors oui, c’est vrai : en désencrassant le corps, vous retrouverez, en plus d’une bonne forme, une belle silhouette… à la condition de revoir également votre alimentation, d’éliminer les excès et d’enlever ce qui pollue ou irrite l’organisme. Quoi qu’il en soit, la cure de citron (complète) a de nombreux bénéfices, alors pourquoi ne pas l’essayer. Ajoutez-y une petite marche de vingt minutes ou même moins, juste de quoi faire transpirer un peu, et vous obtenez un cocktail fulgurant dont les bienfaits ne passeront pas inaperçus. Nul doute que vos proches le remarqueront et vous demanderont le petit “truc” qui vous fait donner une si bonne mine.

https://conscience-et-sante.com

(Visited 211 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.