Découvrir sa vraie nature : Faire confiance à l’Univers, à son âme, et au processus de vie

Découvrir sa vraie nature : Faire confiance à l’Univers, à son âme, et au processus de vie

Le fin fond de l’espace de l’inconnu est peut-être l’endroit le plus difficile à atteindre. C’est là que nous nous perdons, dans le temps… Mais ce n’est pas toujours le cas, les choses ne restent jamais ainsi.

La vie nous montre le chemin. Parfois, nous parcourons le sentier lumineux où tout est clair, et nous avons une connaissance claire de notre but. D’autres fois, notre vision est obscurcie par un épais brouillard, mais nous restons toutefois capables d’avancer avec l’aide de silhouettes floues que nous parvenons à percevoir.

Ces moments où nous sommes coincés dans le pochon de l’obscurité, où nous sommes sans direction et n’avons aucun sens du but, nous devons faire un travail de souris, en nous fiant uniquement à nos sens plutôt qu’à notre vision des choses. C’est dans de telles circonstances que nous faisons marche arrière à toutes les fondations.

Faites confiance à l’Univers, faites confiance à votre âme, faites confiance au processus de la vie…

Le problème est que la confiance est très difficile à mettre en œuvre lorsque notre vision est mauvaise. Nous sommes troublés par le fait que nous ne pouvons discerner aucun signe de la réalité. Ainsi, nous cherchons des réponses au fin fond de nous-mêmes, nous essayons de trouver la vérité dans le silence.

Flotter dans l’inconnu peut nous permettre de subir une transformation massive, de connaître notre appel d’âme, et de trouver notre nouveau but dans la vie. Cela peut parfois même nous pousser à quitter un travail du jour au lendemain et à créer notre propre entreprise. La phase avec l’inconnu nous pousse à nous retrouver, à nous mettre sur la bonne direction.

Ce que l’espace de l’inconnu peut nous apprendre, c’est que lorsque nous faisons confiance au processus de la vie, nous n’excluons pas la décision de nos propres doutes.

Cela signifie que nous apprenons à ne pas nous abandonner.

De cet espace sombre, nous sommes en mesure de livrer la matière , des données qui nous permettront de connaître nos propres besoins. Nous restituons une stabilité, et la création peut alors être construite à partir du chaos.

Ces questions, ainsi que de nombreuses autres, commencent alors à nous traverser l’esprit:

« Où serai-je dans 1 an? »,

« Qui serai-je dans le futur? »,

« Que se passe-t-il autour de moi? ».

Les réponses à ces questions sont rarement disponibles. Même avec tous les pouvoirs intuitifs, il est difficile d’avoir un indice à ce sujet.

Avec tant d’inconnu et d’inconfort qui en découle, une paix véritable ne peut être instaurée qu’en embrassant la vie telle qu’elle est. Nous devons faire confiance à notre vérité, à notre appel et à notre cœur. Et croyez-moi, si vous y faites confiance, vous serez là où vous voulez être d’ici peu.

La jungle dans laquelle nous sommes coincés ne peut être analysée que par une vision, la vision d’avoir un cœur ouvert. Un cœur ouvert mène assurément à notre véritable maison.

de Sandra Véringa

https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.