La certitude dans le monde physique peut séparer l’humain de la vérité

La certitude dans le monde physique peut séparer l'humain de la vérité

Les certitudes du monde physique peuvent par de nombreux aspects séparer l’humain de la vérité, à commencer par le séparer de sa nature véritable. Par la science, bien de certitudes ont érigé et érigent encore des barrières à une compréhension et une conscience plus vaste de la vie.

En pensant que la Terre était plate, l’homme se coupa d’une grande partie des terres et donc de ressources potentielles. En pensant n’être qu’un corps physique fait de chair et d’os, l’homme en oublie sa nature spirituelle, la lumière qui l’anime dans l’éternel. Et là aussi, une telle certitude le coupe de ressources, des ressources intérieures dont il ne peut alors soupçonner l’existence. Seules les certitudes spirituelles aident l’humain dans sa réunion avec le Grand Principe. Tels que l’Amour et la paix, qui sont les garants de sa santé.

L’homme devrait avant tout chercher à se défaire de ses certitudes dès lors qu’elles ne lui confèrent pas un haut sentiment de vérité pure. Comme lorsqu’il regarde les astres happés par l’immensité, lorsque le soleil l’éclair et le nourrit ou lorsqu’il perçoit la nature vaste et abondante. Les certitudes spirituelles sont celles qui nous habitent au-delà de la pensée, dans un savoir profond qui parle directement à l’essence de notre être. Elles sont indéfectibles car elles nourrissent l’âme de l’Amour qu’elles alimentent en synergie comme le plus précieux des trésors.

par Lulumineuse

Source : https://pressegalactique.com/

Son site : http://www.lulumineuse.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.