La légende du fil rouge

La légende du fil rouge

Découvrez la légende du fil rouge, ce fil qui unit deux personnes dès leur naissance et que rien ne peut briser…

Une légende orientale raconte que les personnes destinées à se rencontrer sont reliées par un fil rouge invisible. Ce fil ne disparaît jamais et reste constamment lié à vos doigts, malgré le temps et la distance.

Peu importe le temps qu’il faut pour rencontrer cette personne, peu importe combien de temps vous passez sans la voir, peu importe si vous vivez à l’autre bout du monde : le fil s’étirera à l’infini mais il ne se brisera jamais. Son propriétaire est le destin. Plongeons dans cette légende magique.

« Vous ne pourrez jamais échapper à votre cœur ; il est donc préférable d’écouter ce qu’il a à dire »

-Paulo Coelho-

Un fil rouge qui nous relie

Ce fil invisible vous suit depuis votre naissance et vous accompagnera, en étant plus ou moins tendu, plus ou moins emmêlé, tout au long de votre vie. C’est ainsi que le Grand-père de la Lune, chaque soir, sort à la rencontre des nouveau-nés et attache un fil rouge à leur doigt. Un fil qui décidera de leur avenir et de leurs rencontres, un fil qui guidera ces âmes pour qu’elles ne se perdent jamais… La légende est la suivante :

« Il y a longtemps, un empereur apprit qu’une sorcière très puissante vivait dans l’une des provinces de son royaume, qui avait la capacité de voir le fil rouge du destin. Il ordonna qu’on l’amène devant lui.

Lorsque la sorcière arriva, l’empereur lui demanda de trouver l’autre bout du fil qui était attaché à son petit doigt et de le conduire devant celle qui serait sa femme. La sorcière accepta cette demande et commença à suivre le fil. Cette recherche les conduisit à un marché, où une pauvre paysanne avec un bébé dans les bras vendait ses produits. Lorsque la sorcière atteignit cette paysanne, elle s’arrêta devant elle et l’invita à se lever. Elle fit s’approcher le jeune empereur et dit: « Votre fil se termine ici ». En entendant cela, l’empereur devint furieux, croyant qu’il s’agissait d’une plaisanterie de la sorcière. Il poussa la paysanne qui portait encore son petit bébé dans ses bras et la fit tomber, provoquant une large blessure sur le front du bébé. Ensuite, il ordonna à ses gardes d’arrêter la sorcière et de lui couper la tête.

De nombreuses années plus tard, alors que le moment était venu, pour cet empereur, de se marier, sa cour lui recommanda d’épouser la fille d’un général très puissant. Il accepta et le jour du mariage arriva. Et au moment de voir pour la première fois le visage de sa femme, qui entrait dans le temple avec une belle robe et un voile qui la couvrait complètement… Lorsqu’il le souleva, il vit que ce beau visage avait une cicatrice très particulière sur son front. »

Un fil rouge directement relié au cœur

Cette légende est tellement ancrée dans les cultures orientales que des millions de personnes portent un véritable fil rouge. Néanmoins, on ignore si l’origine de cette légende est chinoise ou japonaise. On dit que cette dernière est née lorsque nous avons appris que l’artère ulnaire reliait l’auriculaire (d’autres sources parlent de l’annulaire, qui a une plus grande tradition dans notre culture) au cœur, source de vie et éternellement perçu comme la maison de l’amour…

Un fil rouge auquel nous ne saurions imposer ni nos caprices, ni notre ignorance, un fil rouge que nous ne pouvons ni rompre ni effilocher. Un fil rouge directement relié au cœur, qui lie les amours éternels, profonds, ceux qui symbolisent l’avant et pour qui il n’y a pas d’après.

L’amour d’une mère, d’un père, d’un frère, d’un enfant, d’un ami, d’un homme ou d’une femme… Un fil rouge qui symbolise l’amour et l’intérêt commun… La magie du cœur.

Au-delà de l’amour romantique

Pour la culture occidentale, la légende du fil rouge est généralement interprétée dans le cadre de l’amour romantique. Cependant, dans d’autres endroits, elle englobe également l’amour véritable que deux personnes peuvent ressentir sans tomber amoureux.

Par exemple, les Japonais qui souhaitent adopter un enfant utilisent cette légende comme métaphore récursive dans leur processus d’adoption. On suppose que l’enfant adopté et les futurs parents partagent déjà un lien à l’avance, grâce à ce fil rouge. Cela favorise la solidité dans la longue attente dont ils doivent faire l’expérience, dans la plupart des cas.

C’est pourquoi, dans les communautés de parents adoptifs, il est normal d’utiliser des phrases telles que « nous tirons fort sur le fil rouge » ou « nous construisons des ponts avec des fils rouges ».

Une connexion profonde…

Quoi qu’il en soit, la vérité est qu’il y a des personnes avec qui la connexion est magique et avec qui un lien très spécial et différent des autres se crée. On le perçoit dans les regards, dans la manière de vivre les silences à côté de ces gens…

En conclusion, ceci peut être difficile à expliquer, mais quiconque l’éprouve le sait et connaît ce sentiment : savoir que c’est cette personne et non une autre que l’on est destiné à rencontrer. Celle avec qui on partage un fil rouge, selon la légende…

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Melica

https://nospensees.fr/la-legende-du-fil-rouge/

(Visited 1 143 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.