La marche rapide, un bon exercice pour le cerveau

la marche rapide

La pratique régulière d’un exercice aérobique modéré pourrait non seulement ralentir le déclin cognitif, mais aussi inverser le processus de vieillissement du cerveau, selon les résultats d’une étude américaine1.

Les chercheurs ont colligé les résultats d’études sur les effets de l’exercice physique et aérobique sur la performance des fonctions cognitives et sur le volume du cerveau auprès de personnes âgées atteintes ou non de démence.

Leur synthèse démontre que six mois d’activité aérobique modérée, comme la marche rapide, seraient suffisants pour améliorer les fonctions cognitives du cerveau. Cette amélioration s’accompagnerait aussi d’une augmentation de la matière grise dans la région des lobes frontaux.

Les auteurs soulignent en exemple une étude qui a évalué les effets de l’activité physique sur le cerveau pendant six mois auprès de personnes âgées de 60 ans à 75 ans. Un groupe de sujets pratiquaient la marche rapide pendant 45 minutes à raison de trois fois par semaine et l’autre groupe s’adonnait à la pratique d’exercices de musculation et d’étirements. Les personnes du groupe de la marche rapide ont non seulement amélioré leur forme physique, mais aussi leurs fonctions cognitives, notamment leur mémoire et leur capacité de concentration, comparativement aux sujets de l’autre groupe.

Il reste encore plusieurs questions à élucider sur les effets de l’exercice physique sur le cerveau, notent les chercheurs. Toutefois, ils peuvent avancer qu’un régime de vie actif qui comprend des exercices aérobiques modérés peut améliorer les fonctions cognitives du cerveau et même inverser le déclin neurologique chez les personnes âgées.

https://www.passeportsante.net

(Visited 129 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.