La prochaine peur

La prochaine peur

Un soir de cette semaine, vers 23h30, un son fort et continu à l’extérieur de la maison nous a surpris. Nous sommes sortis et avons vu dans le ciel un grand nombre de points lumineux clignotants qui nous ont fait penser à des vaisseaux.

Si c’était le cas, s’agissait-il de vaisseaux de Lumière ou d’êtres inamicaux, et que faisaient-ils dans notre région ? Merci.

Ils me disent :

« Nous pouvons vous dire que ce n’étaient pas des vaisseaux de Lumière ; ceux-ci sont silencieux, ils n’émettent donc aucun son. Cependant il y a beaucoup de choses en préparation, beaucoup d’exercices la nuit pour ne pas perturber, peut-être aussi pour ne pas affoler.

Nous vous avions dit que la prochaine sidération concernerait ce que vous pourriez percevoir dans votre ciel. Ce qui se prépare n’est pas très plaisant à dire, mais il faut que vous soyez avertis. Nous en avons déjà parlé il n’y a pas très longtemps, il se prépare une mise en scène, qu’elle soit holographique, terrestre, ou que ce soient des vaisseaux d’êtres inamicaux. Tout cela fait partie d’un plan pour générer de nouveau un narratif de la peur, pour asseoir encore davantage la puissance des malveillants sur les êtres humains.

Alors, quoi qu’il arrive, et nous disons bien : quoi qu’il arrive, quoi que vous puissiez voir dans le ciel, n’ayez aucune crainte ! Nous ouvrons une petite parenthèse pour vous dire que de toutes façons vous ressentirez dans votre cœur les amicaux, ceux qui sont réellement là pour le bien de l’humanité. Ils ne font pas de bruit, ils ne sont que Lumière, et parfois ils ne se montrent pas. C’est justement pour ne pas interférer avec ce qui se passe et qui est… nous n’employons pas le mot « terrible », mais nous disons que tout ce qu’ils essayent de faire est impressionnant.

Vous allez nous dire : « mais pourquoi laissez-vous faire tout cela? Pourquoi n’y a-t-il pas intervention? »… Nous le répétons : tout simplement parce que comme l’humain est à l’aube d’un immense changement à tous les niveaux, il faut qu’il puisse dépasser les peurs artificielles, le narratif de la peur. Il faut qu’il puisse se positionner et, à ce moment-là, faire simplement appel à sa propre Divinité et également à nous, vos Frères de Lumière, vos Frères Galactiques.

Cette mise en scène sera très importante dans tous les pays du monde. Certains pays seront beaucoup plus visités par de bons vaisseaux, par vos bons Frères Galactiques qui sont là aussi pour aider d’une autre manière. Nous avons déjà dit qu’il y a de plus en plus d’aide de vos Frères, que ce soient les Pléiadiens, les êtres de Sirius et de beaucoup d’autres galaxies ; ils viennent vous aider, mais ils sont obligés de laisser le Plan s’accomplir, car s’ils ne le faisaient pas, l’ère qui est promise à l’humanité ne pourrait pas avoir lieu.

Vous allez comprendre : il faut que l’ombre s’exprime totalement pour qu’elle n’ait plus jamais à le faire et pour qu’elle puisse être éradiquée, par vous, par votre Amour. Nous revenons sur cela pour bien vous faire comprendre : ici, en ce moment, vous êtes soixante-dix ou quatre-vingts personnes. Imaginez la puissance d’Amour qui émane de chacun de vous. La lumière sombre, avec toute sa puissance extérieure, avec toutes ses manipulations, qu’elles soient vibratoires, technologiques ou autres, ne pourra rien ! Personne, avec des technologies aussi avancées qu’elles soient, ne pourra jamais rien contre l’Amour qui inonde les êtres.

C’est comme si la création voulait combattre le Créateur. La création ne pourra jamais combattre Le Créateur ! Parfois la création inférieure a l’impression de pouvoir tout faire, mais elle n’est rien, c’est une illusion.

Pour en revenir à ce que vous avez entendu, il se manifestera encore beaucoup de choses, parfois même très désagréables. Vous ne le verrez pas parce que vous dormez la nuit et que c’est beaucoup plus facile pour eux de mettre en place comme une immense pièce de théâtre, et qu’arrivé à un certain moment, les rideaux s’ouvrent sur leurs manifestations très importantes dans vos cieux. C’est comme s’ils préparaient cette pièce de théâtre, comme s’ils mettaient tout en place pendant que la vie est beaucoup moins intense, donc la nuit.

Voilà ce que nous voulions répondre à cette question. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  https://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
(Visited 894 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.