La vision floue

La vision floue

La vision floue ou trouble fait partie du processus de translation d’un monde à l’autre… Lorsqu’on n’est plus là, lorsqu’on disparaît, lorsqu’on bascule dans la conscience d’éternité, lorsqu’on vit la délocalisation de la conscience ou la bilocation, on n’est plus dans ce corps, et donc ce qui regarde n’est pas les yeux…

De nombreux symptômes accompagnent le passage, la métamorphose…

À travers la fusion avec le corps d’Êtreté et les activations de circuits dans le système subtil, la vision du cœur se superpose graduellement avec nos yeux de chair, nous donnant alors la capacité à voir au-delà de l’Illusion de ce monde.

Il a déconnexions au niveau du cerveau, ainsi, les yeux qui mentent ne sont plus reliés au cerveau, mais directement à la conscience…
C’est comme un brouillard de particules adamantines, on commence à percevoir des lumières vibrales, des présences… c’est la vue au-delà de l’illusion…

C’est le PASSAGE pour la personne qui vit des effacements de mémoires, de mots, etc…

Ça devient FLOU, les souvenirs sont flous, c’est la purification de la conscience qui est mise à nu…

Le Flou est normal, puisque c’est l’ancienne conscience qui s’éloigne… un flou de tout ce qui concerne la personne et ses interactions, c’est la sortie du rêve… et la personnalité trouve cela étrange, puisque nouveau…

Si l’âme accepte ce qui se déroule dans sa vie en traversant des manifestations délétères passagères alors la balance penchera du côté du TOUT, et le rien disparaîtra de lui-même, sans aucune difficulté.

Cette translation ou métamorphose est un passage du rien au Tout.

La disparition n’est pas une mort, ce qui meurt n’est que l’illusion de ce qui n’est pas le Royaume… celui-ci est en notre Cœur et c’est la clef de notre destinée.

Les consciences se réveillent à leur unité, mais le Paradis n’est pas sur cette Terre…

Le passage de la conscience ordinaire à celle de l’éternité se traduit par des sentiments de flou, le sentiment d’être déconnecté de la réalité ordinaire… d’être ailleurs…

Ces états de grâce sont des moments nécessaires où tous les repères de notre personnage disparaissent. Cela nous amène à vivre dans un état apparent de FLOU au sein de ce monde, ce qui permet l’éclairage de notre conscience par la vérité de la Lumière.

https://philippefrancois.com/

(Visited 907 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.