Le discernement : un long chemin à parcourir

Le discernement : un long chemin à parcourir

Mes amis, paix en vous. Encore un mot sur le discernement. Nous n’en parlerons jamais assez parce qu’il s’agit là du pas le plus difficile à accomplir par votre espèce. Vous avez tant vécu sous l’emprise du mensonge qu’il vous colle à la peau. Bien des barrières doivent sauter, et celles concernant le mensonge seront les plus difficiles à dépasser, parce que les plus difficiles à percevoir.

Nous vous avons toujours avertis de ne pas nous croire. Cela vous semble-t-il étrange ? Nous nous adressons à vous, mais vous ne devriez pas nous croire ? Eh bien oui. Croire, c’est figer une image mentale et la prendre pour la vérité. C’est le piège dans lequel vous tombez presque à tous les coups. L’image mentale devient alors un dogme, non irrigué par votre propre ressenti. C’est pourquoi nous avons toujours dit que les informations que nous transmettons sont bien moins importantes que les ressentis. De nos messages, prenez ce qui résonne en vos coeurs. Le reste est à laisser.

Nous allons même vous donner un outil de discernement : tout ce qui peut être cru dans nos messages est à rejeter. Pourquoi ? Parce que nos messages ne sont pas destinés à vous transmettre de l’information, mais à vous faire voir ce que vous portez déjà en vous. On ne peut douter d’un ressenti, n’est-ce pas ? Mais on peut douter d’une information mentale. Connectez-vous à ce ressenti qui se trouve derrière les mots écrits ou prononcés. Notre véritable message se trouve là. Il est comme une énergie, une force, que nous envoyons afin que vous puissiez faire ce que nous nommons des « prises de conscience ». Une prise de conscience n’a pas à être crue ou rejetée. C’est comme une bulle qui éclate dans votre esprit et vous permet de voir plus clairement un processus que vous vivez déjà. Vous « réalisez » alors une vérité. C’est à cela que servent nos messages, nos invitations : vous aider à réaliser que vous saviez déjà, que vous aviez déjà l’expérience, mais qu’elle n’était pas encore totalement conscientisée ou formulée.

Tout ce qui peut être cru, tout ce qui peut être classé en vrai ou faux, fait partie du décor que nous mettons en place, grâce à vous et à ceux qui nous reçoivent, afin que notre relation ait lieu. Ne vous arrêtez pas à la surface des choses, ne vous arrêtez pas au décor. Cherchez en vous, de manière autonome, de nouveaux ressentis, de nouvelles manières de comprendre ce qui vous arrive, ce que vous êtes, ce que vous créez.

Nous vous aidons à travailler votre discernement en vous disant : ne nous croyez pas ! Plongez en vous et vérifiez l’intention qui se trouve derrière un message à travers les ressentis de votre coeur. Un message peut être juste pour l’un et faux pour l’autre. Ce n’est pas là l’important.

Un autre outil de discernement que nous vous offrons est celui-ci : faites un petit bilan de tout ce que vous croyez, c’est-à-dire de tout ce que vous considérez comme vrai. Projetez-vous alors totalement dans la « prise de conscience » que tout cela est absolument faux que vous vous êtes fait berner. Si cela vous déstabilise, c’est que vous avez à lâcher de vieilles croyances résiduelles qui freinent votre avance. Si cela ne vous déstabilise pas du tout, c’est que votre vie se base bien sur votre propre volonté et que vous ne déléguez à rien ni personne d’extérieur à vous la possibilité de vous emmener sur un chemin de croyance, un chemin dogmatique, un chemin d’illusion. Cet exercice est très puissant. Servez-vous-en, autant que vous le pouvez !

Merci Ishtar ! Mais si tout ce que nous avons cru peut être faux, où est la Vérité ?

C’est là toute la difficulté que vous rencontrez : tout ce que vous pouvez croire est illusion. Tout ce que vous ressentez par le coeur est vérité, parce que le ressenti n’est pas interprété. Nous savons que c’est un long chemin pour comprendre ceci, mais nous vous encourageons à le parcourir. Les heures que vous vivez vont accélérer ce besoin de compréhension en vous, ce besoin de vous détacher des croyances pour enfin prendre la responsabilité de vos vies. Nous disons que c’est difficile, parce que le discernement est une expérience à vivre et non une simple prise de conscience qui serait soudain disponible. Soyez certains que tout être incarné sur Terre fait un grand chemin vers le discernement. Vivre le mensonge est le meilleur moyen de comprendre comment il fonctionne, comment parvient-il à vous faire vous identifier à une illusion ? Toute vie terrestre est un parcours vers le discernement. Et nous sommes à vos côtés pour avancer le plus rapidement possible vers ces étapes décisives.

Vous dites être à nos côtés, mais nous ne pouvons que le croire !

Non, vous pouvez aussi le ressentir, vous pouvez créer délibérément cette possibilité en vous. C’est cela le chemin. Si vous vous bornez à nous croire ou à ne pas nous croire, vous n’avancerez pas d’un pas sur le chemin de la vérité. Faites vos expériences, remettez en question toutes les informations que vous recevez et, surtout, apprenez à vous connecter à vos ressentis cardiaques.

Nous reviendrons souvent vers vous avec ce sujet du discernement et nous répondrons à vos questions tant que vous en aurez. C’est un gros chapitre dans l’aide que nous souhaitons vous transmettre. N’en sous-estimez pas la difficulté. Cherchez à comprendre. Ce sera toujours le premier pas.

Nous vous saluons, de tout coeur.

Merci !

https://foelia.net/

(Visited 956 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.