Le message d’une fée : mangez des bourgeons

Le message d'une fée : mangez des bourgeons

MESSAGE DE ROSISTAÏ, LA FÉE SUREAU
MANGEZ DES BOURGEONS

Je me nomme Rosistaï; je suis la fée qui veille sur les sureaux de ce secteur.

Je suis particulièrement heureuse de te rencontrer en ce jour du 21 janvier, jour qui célèbre la vie. La vie se réinstalle et souffle le vent du changement partout dans mes bois.

Nous sommes encore au cœur de l’hiver mais les températures clémentes annoncent et portent les premiers signes du changement de saison. Toutes les plantes entament leur cycle de végétation. Ne cherchez pas des jeunes pousses au sol, il est encore trop tôt ; la dureté hivernale est encore trop présente.

En revanche, si vous portez votre attention sur les arbres et les arbustes, vous constaterez que les bourgeons sont déjà présents, à la disposition de tous ceux qui cherchent à améliorer leur alimentation. Les bourgeons sont tous comestibles et contiennent tous les principes actifs de l’arbre qui les porte, comme un concentré de vie.

Tous les êtres qui fréquentent la nature, qu’ils soient visibles ou invisibles consomment actuellement des bourgeons. Cette nourriture très riche en vibration haute assure l’équilibre et l’unité dans les corps.

C’est le grignotage de l’ensemble des essences qui permet d’atteindre cet équilibre et qui revitalise l’énergie des gourmands.

Par exemple, les bourgeons d’églantier, de ronces et de cassis renforcent votre système immunitaire et vous protègent. Les bourgeons de pins et de sapins nourrissent et éclaircissent votre système respiratoire. Si vous mangez des bourgeons de bouleaux blanc, vous offrez à vos corps un nettoyage intérieur. Le chêne assure la force, la stabilité et l’ancrage. Quant à mes sureaux, ils sont détoxifiants, anti-inflammatoires et diurétiques.

Au sortir de la période hivernale, l’entretien des corps est nécessaire ; tout le monde se régale, les oiseaux, les rongeurs et les insectes dans le monde visible, profitent de cette manne. Les humains apprécient également.

La liste est longue et non exhaustive. Les bourgeons de tilleul, d’aubépine et de figuier calment et apaisent.

Tous les êtres du monde invisible, les fées, les lutins, les elfes mais aussi les ondines, les gnomes et les moussmaids se régalent des hautes vibrations des bourgeons sans pour autant croquer leur matière. Je pourrais même dire qu’à cet instant l’échange avec le végétal est une collaboration, une communion qui permet aux êtres de monter en vibration.

Les bourgeons de platane et marronniers soignent l’épiderme, ceux de saules apaisent douleurs et anxiété et facilitent la digestion.

Je suis particulièrement en joie de constater que la collaboration avec votre espèce Humaine avance. Cette année les travaux d’entretien du parc du petit Paradis et du circuit des Remparts à Lille dans le Nord de la France, sont très respectueux de la nature. Les arbres malades sont élagués mais pas systématiquement abattus ; les espaces sont aménagés pour préserver la faune et la flore.

Merci à vous pour cette démarche.

Alain Titeca
http://www.alaintitecasexologue.com/

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.