Les expériences de Gregg Braden : le pouvoir de l’intention

l'intention

Gregg Braden a écrit plus de 20 livres et plusieurs d’entre eux sont devenus des best-sellers. Son livre Fractal Time a longtemps fait partie de la liste des best-sellers du New York Times. L’approche de Braden est déroutante.

Gregg Braden fait partie de ces savants qui laissent perplexes, car à partir de postulats scientifiques, ils mettent en œuvre des idées qui ne coïncident pas avec celles de la science traditionnelle. Plusieurs de ses approches sont basées sur trois expériences qui, bien sûr, constituent des preuves de ce qu’il dit.

Cependant, des preuves similaires n’ont pas été reproduites. Par conséquent, ses théories n’ont pas été formellement adoptées comme connaissances scientifiques.

Gregg Braden a fait quelques déclarations audacieuses, comme celle selon laquelle de nombreuses personnes méditant sur un objectif commun sont capables de changer la réalité. C’est ce que certains appellent “le pouvoir de l’intention”. Il souligne également que les émotions affectent l’ADN et que, par la même occasion, l’auto-guérison est possible par une voie similaire.

Avant d’aborder les expériences de Gregg Braden, ou plutôt les expériences sur lesquelles il a fondé ses thèses, il est important de préciser que la science officielle n’a pas soutenu ses affirmations. Mais elle ne les a pas non plus systématiquement contestées. Par conséquent, cette question exige à la fois ouverture et prudence.

“Lorsqu’un certain nombre de personnes se réunissent et choisissent à un moment donné de créer une émotion précise dans leur cœur, cette émotion peut littéralement influencer intentionnellement les domaines mêmes qui soutiennent la vie sur la planète Terre.”

-Gregg Braden-

Gregg Braden : science et spiritualité

Gregg Braden est un géologue américain qui a travaillé comme géologue informaticien pour Phillips Petroleum dans les années 1970. Il est ensuite devenu concepteur principal des systèmes informatiques chez Martin Marietta Defense Systems. En 1991, il a été nommé le premier directeur de l’exploitation de Cisco Systems.

Cependant, Braden a commencé à se plonger dans l’étude des cultures anciennes et a développé un vif intérêt pour les questions spirituelles. Partant de l’idée que la science et la spiritualité ne sont pas des réalités qui s’excluent mutuellement, il s’est tourné vers la recherche sur les relations entre ces deux domaines au milieu des années 1990.

Il faut dire qu’en ce moment, il est plus connu pour la grande quantité de livres qu’il a écrits et pour les émissions de télévision auxquelles il a participé, que pour toute autre chose. En d’autres termes, il n’est pas un chercheur reconnu au sein de la communauté scientifique. Certains de ses travaux ont toutefois été cités dans certaines recherches.

La base de la recherche

Gregg Braden a produit un documentaire bien connu intitulé “La science des miracles”. Il y expose nombre de ses théories et cite trois expériences vraiment déroutantes. La première a été réalisée en 1990 par le scientifique russe Vladimir Poponine. La deuxième était de nature militaire et la troisième a été réalisée à l’Institut HeartMath.

L’expérience de Poponin consistait à prendre un tube de verre et à y créer un vide. En réalité, il n’y a jamais de vide total. Ce que Poponin voulait, c’était étudier le comportement des photons, c’est-à-dire des particules de lumière, à l’intérieur de ce tube.

Au début, les photons étaient dispersés sans aucun ordre. Le chercheur a ensuite introduit des échantillons d’ADN humain, puis ces particules ont été alignées autour de cet échantillon biologique. En théorie, cela montrerait que l’ADN affecte la matière qui l’entoure.

Autres expériences

Pour la deuxième expérience, un échantillon de globules blancs a été prélevé et placé dans une pièce spéciale, où il a été possible de mesurer les changements électriques, aussi petits soient-ils. Dans une pièce adjacente se trouvait le donneur et on lui a demandé de regarder une série d’images vidéo, qui montraient des situations violentes et intimidantes.

Braden affirme qu’en mesurant simultanément les réactions du donneur et les changements dans les globules blancs, il y a eu correspondance. C’est-à-dire que ce que cette personne ressentait semblait également être vécu par son échantillon biologique. Apparemment, cela prouverait que les cellules vivantes se reconnaissent entre elles.

Pour la troisième expérience, 28 échantillons de placenta humain ont été prélevés et placés dans des récipients capables de détecter les changements électriques qu’ils contiennent. À côté de chaque échantillon, il y avait une personne qui faisait de la méditation.

Chacune de ces personnes se concentrait intensément sur un sentiment, positif ou négatif. Selon M. Braden, l’ADN se dilate si une personne projette une émotion constructive et se rétrécit si l’émotion est négative.

Ce que ces expériences prouveraient, sans succès encore, c’est que les sentiments changent la matière. Sur le plan pratique, Gregg Braden estime qu’une personne peut se guérir par ses pensées et sentiments “positifs”. Bien que son travail offre des indices intéressants, il est encore loin d’être validé scientifiquement.

Source: https://nospensees.fr/les-experiences-de-gregg-braden-le-pouvoir-de-lintention/

(Visited 365 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.