Nos guides

Nos guides

En plus des Anges gardiens de naissance, nous avons tous des guides dédiés qui nous assistent, en silence (ou parfois plus directement), et qui peuvent changer en fonction de notre évolution.

Dans mon adolescence, je me souviens avoir eu un guide, je savais que c’était mon Grand-Père qui aimait particulièrement les chevaux. Je ressentais qu’il était avec moi et m’assistait, je sentais sa présence. Durant cette période, j’aimais donc aussi énormément les chevaux.

Un jour, je suis tombée de cheval, j’ai perdu connaissance et j’ai perdu mon guide, et l’envie de faire ma vie avec les chevaux a disparu…

A partir de ce jour, tout en aimant toujours les chevaux, je savais profondément que j’avais autre chose à faire dans ma vie et j’ai rencontré celui qui allait devenir mon 1er mari, une semaine après.

15 ans plus tard, je me suis faite agresser avec coup sur la tête… (je suis du genre plutôt ‘hussarde’ mais on peut faire plus doux !) et là aussi, je sais que mes guides ont changé.

C’est là que j’ai reçu l’enseignement des Rayons Sacrés.

C’est très souvent dans un moment de perte de contrôle du mental que les changements de guides se passent : tomber dans les pommes, anesthésie, coma, absence temporaire, profonde méditation ou sommeil très profond.

Communier avec ses guides se fait tout naturellement.
Ils sont à côté de nous dans l’énergie et savent ce que nous faisons. Ils nous voient comme des lumières plus ou moins vives et non comme des corps.
Sauf cas majeur de survie si notre âme le désire, ils n’interviennent jamais contre notre gré.

Par contre, si on leur demande des conseils, de l’aide, assistance, guidance ou protection, ils peuvent le faire.

A nous de rester centrés sur notre écoute supérieure pour entendre leurs messages… cela peut être de prendre une certaine voie, un autre chemin qui semble s’éclairer, d’aller à tel endroit, de lire un livre ‘au hasard’… un mot, une intuition forte… il y a différentes formes de communications possibles.

On peut aussi monter sa fréquence pour se brancher sur la même longueur d’onde qu’eux, puis écouter, ou canaliser à voix haute, ou en écriture automatique.

Cela demande de se purifier régulièrement, de lâcher prise aux peurs ou aux limitations et d’accueillir avec joie cette possibilité.

Merci à tous les guides et protecteurs du Ciel

Joéliah

Image kudybadorota/Pixabay

Source :https://www.quelemeilleursoit.com/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.