Nous pouvons ressentir les messages envoyés depuis l’Au-delà

Nous pouvons ressentir les messages envoyés depuis l’Au-delà

Le voile entre ce monde et le prochain l’au-delà est très mince. En tant que médium, j’ai la capacité de voir au-delà de ce voile et de communiquer avec le monde des esprits. Je le traite avec le plus grand respect et je n’abuse jamais des privilèges que l’on accorde.

En élevant mes propres vibrations pour établir une connexion, je m’arrête toujours et j’honore leur présence en me fondant avec leur énergie. Je peux voir et ressentir une âme dans son intégralité – jeune, rayonnante et lumineuse – même si c’est pour un bref instant. Je célèbre ses joies et sa tristesse, ainsi que son amour. C’est une bénédiction de faire ce travail, mais je ne l’ai jamais considéré comme un travail et je ne le prends jamais pour acquis.

Les gens qui reçoivent un message de leurs proches décédés me disent souvent quel beau cadeau ils viennent de recevoir, mais en réalité, c’est moi qui ai reçu le cadeau ultime. C’est une chance pour moi d’honorer le but de mon âme en étant tout ce que je peux être en tant que messager spirituel pour aider les autres quand ils en ont besoin.

Communiquer seul peut être tout aussi judicieux

La communication et la proximité avec les êtres chers décédés au paradis est également possible sans nécessairement s’asseoir avec un médium. Beaucoup de gens viennent me voir et me disent combien ils aimeraient se connecter avec l’Au-delà plutôt que de recevoir des informations occasionnellement.

Pour avoir votre propre communication, il est important de prendre conscience. Par exemple, la prochaine fois que vous pensez à quelqu’un qui est décédé, c’est peut-être parce qu’à ce moment précis, il pense également à vous. Soyez conscient chaque fois que vous pensez à lui et gardez un esprit ouvert. Comme je le dis souvent : «Vos proches sont juste une pensée lointaine.» Comme toujours, je vous conseille au début de garder un compte rendu de vos expériences dans un journal.

L’histoire de l’enfant qui communique avec le paradis

Une belle histoire de la croyance de cette enfant dans le pouvoir de la pensée illustre parfaitement mon propos. Elle parle d’une petite fille nommée Daisy qui est décédée à l’âge de dix ans. Durant ses derniers jours, Daisy leva les yeux et dit à sa mère qu’elle communiquait avec son petit frère qui était décédé plusieurs années auparavant . En fait, Daisy a dit à sa mère que le petit garçon se tenait juste à côté d’elle et qu’ils avaient une conversation assez animée.

« Comment peux-tu parler ton petit frère ? Je ne t’entends pas ou je ne te vois pas bouger tes lèvres », demanda la mère totalement perdue. La petite fille souriante répondit : « Nous discutons entre nous. »

La leçon de John

Est-ce que quelqu’un essaie d’attirer votre attention de l’Autre Côté ?

Aimeriez-vous obtenir un signe ? Si oui, alors demandez-en un. Tendez la main à vos pensées et aimez la personne dont vous aimeriez recevoir un signe. Lorsque vous demandez un signe, vous devez être prêt. En d’autres termes, vos proches et vos amis dans le Monde des Esprits s’inspirent de vous.

S’ils savent qu’un message peut vous rendre triste ou émotif, ils attendent souvent que vous soyez dans un meilleur espace. Les messages sont destinés à être aimants avec des souvenirs heureux qui devraient vous faire sourire.

Si vous pensez être prêt pour un message, faites-leur savoir que vous êtes prêt pour un signe. Ne l’exigez pas, demandez simplement avec amour.

Ouvrez-vous à tout signe qu’ils peuvent envoyer. Si vous recevez un message et que vous ne savez pas avez certitude qui vous l’a envoyé, demandez: « si tu es ma mère, envoie-moi un autre de ces signes. »

Rappelez-vous simplement, l’amour est éternel, ni la mort, ni le temps, ni même la distance ne peuvent jamais nous séparer de ceux que nous aimons. Nous sommes et serons toujours connectés.

JOHN HOLLAND

de Ludovic le geret

https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

Un commentaire

  • moi j’ai reçu soit un message c’était une jeune fille aux cheveux ondulées j’étais couchée et elle était assis sur les jambes de mon conjoint mais j’ai eu peur alors j’ai fermée les yeux et après elle était disparue alors qui était elle .Cette année ça s’est produit c’était une jeune fille mais je crois plutôt que c’était un ange elle avait des ailes et elle était blonde et habillée de blanc elle était assis sur le corps de mon conjoint mais cette fois je n’ai pas eu peur j’aurais aimée pouvoir entrée en communication mais non. Il faut je vous dise que j’ai perdue dans un accident d’auto ma fille Karine qui avait 22 ans . Perdre un enfant ce fut difficile
    Merci de me lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.