Pensée du jour 01 janvier 2023

Pensée du jour 01 janvier 2023

La petite voix pensée méditation quotidienne Eileen Caddy

Elève ton coeur et entre dans la nouvelle année avec la certitude que celle-ci sera vraiment merveilleuse. Visualise le meilleur qui émerge de chaque chose. Je peux te révéler quelle splendide année ce sera. Mais, si tu n’acceptes pas ce que Je dis d’un coeur plein de gratitude, et que tu ne t’attends pas au meilleur parce que ta foi et ta confiance sont placées en Ma parole, elle ne viendra pas. Tu dois participer à son avènement.

Tu dois t’accrocher à Mes merveilleuses promesses et croire. Il ne s’agit pas de croire avec ta tête. Tu dois croire avec l’intuition, avec ce savoir intérieur qui vient du plus haut, de Moi. Regarde: Je vais devant toi, Je prépare le chemin, et Je rends possible ce qui est apparemment impossible. Seul le mieux, l’absolument parfait est destiné aux âmes qui m’aiment vraiment et Me mettent au premier plan.

https://www.souffledor.fr/

Pensée du jour d’Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pensée du 01 janvier 2023

Imagination – l’amener plus souvent vers les splendeurs du Ciel

Notre imagination est comme un ballon sonde qui peut aller très loin dans l’espace enregistrer les splendeurs du Ciel pour venir ensuite les communiquer à notre conscience. C’est ainsi que de nombreux peintres, poètes, musiciens ont trouvé leur inspiration. Au lieu d’aller la chercher dans les souterrains, comme la plupart des artistes le font maintenant, ils visitaient en esprit les régions sublimes d’où ils rapportaient des visions, des impressions qu’ils essayaient de traduire ensuite par la peinture, la poésie, la musique. C’est pourquoi tâchez d’amener plus souvent votre imagination vers les régions célestes et laissez-la contempler ces mondes de beauté qui laisseront sur elle leur empreinte.

https://www.fbu.orgg

(Visited 935 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.