Que ressent un chat quand on part en vacances ?

Que ressent un chat quand on part en vacances ?

Lorsque l’on revient de vacances, on a souvent l’impression que notre chat est offensé.

Peut-être avez-vous déjà vécu cette situation : vous revenez de vacances et vous vous réjouissez à l’idée de revoir votre animal à poils. Toutefois, votre chat ne l’entend pas de cette oreille : il semble vexé que vous soyez parti en vacances sans lui et vous tourne le dos. Mais les chats peuvent-ils être offensés ? Nous allons nous pencher sur la question dans cet article.

Les chats sont généralement considérés comme des animaux indépendants, capables de rester seuls pendant un certain temps. Mais après de longues vacances, de nombreux chats donnent l’impression d’être tout bonnement offensés : au lieu de se ruer vers la porte et d’accueillir leur maître, ils se détournent de lui. Ils ne se laissent pas caresser et ne veulent pas jouer.

Parfois, ils tournent même le dos à leur maître, qui pourtant les nourrit, et évitent tout contact visuel. On dirait presque qu’ils veulent lui rendre la pareille pour les avoir laissés seuls si longtemps. Mais les chats vous en veulent-ils vraiment parce que vous étiez en vacances et que vous n’êtes pas resté auprès d’eux ?

Les chats sont-ils offensés après un départ en vacances ?

Cette prétendue rancœur est en réalité une expression d’insécurité pour ces animaux.

Lorsqu’un chat tourne le dos à son maître, il démontre son infériorité sociale, indique le spécialiste des chats Desmond Morris dans son livre Catwatching. Ces animaux de compagnie évitent ainsi surtout le contact visuel. Ils adoptent également ce comportement lorsque vous les disputez.

Le changement est synonyme de stress

Les chats sont des animaux qui fonctionnent par habitude et réagissent de manière très sensible aux changements. Une absence prolongée de leur maître, que ce soit pour des vacances, un séjour à l’hôpital ou un voyage d’affaires, est pour eux synonyme de stress, comme cela peut être le cas lors d’un déménagement.

Certes, vous pouvez faire garder votre chat. Des voisins ou un catsitter (personne spécialisée dans le gardiennage de chat) peuvent s’occuper de remplir la gamelle de votre félin, mais du point de vue de celui-ci, ce sont des étrangers. Peut-il vraiment leur faire confiance ?

Lorsque vous êtes enfin de retour, l’appartement sent d’abord l’odeur du pet sitter qui s’est occupé de votre chat en votre absence. Même les valises ont une odeur différente. Autant de choses qui peuvent déstabiliser durablement certains animaux domestiques.

Les chats ne sont pas offensés

En se retirant comme il le fait, le chat essaie d’abord de digérer cette situation stressante. Cela peut prendre un certain temps, mais au bout d’un moment, l’excitation est passée et tout redevient comme avant. Si ce n’est pas le cas, veuillez consulter votre vétérinaire.

Les chats ne sont donc pas du tout offensés, du moins pas au sens où nous l’entendons. Ils ne nous en veulent pas d’être partis sans eux. En revanche, au moment du retour, ils sont stressés par tous ces changements soudains. Ils ont donc besoin de temps pour retrouver leurs repères.

Étude : la durée du départ en vacances joue-t-elle un rôle ?

Reste à savoir si la durée du départ en vacances sans votre chat joue un rôle. Les félins réagissent-ils différemment après une courte absence de leur maître qu’après une plus longue absence ? C’est ce que trois chercheuses d’une université suédoise ont voulu découvrir.

Dans le cadre de leur étude, elles ont sélectionné 14 chats dont les maîtres travaillent tous. Les chats étaient donc habitués à être seuls pendant une longue période. Au cours de l’expérience, le maître s’est absenté une fois pendant 30 minutes, puis une autre fois pendant quatre heures.

Les réactions des chats pendant l’absence de leurs maîtres étaient similaires dans les deux cas : après une phase active, ils se couchaient et se reposaient.

Des différences dans la durée du ronronnement

Cependant, lors des retrouvailles, les différences étaient nettes : après quatre heures, les chats ronronnaient beaucoup plus longtemps qu’après 30 minutes.

Les scientifiques ont estimé que ce fait témoignait de l’importance de leur maître dans leur vie. On pourrait aussi dire que la joie de se revoir était plus grande après quatre heures qu’après une demi-heure.

L’étude montre qu’un décalage de trois heures et demie (une demi-heure contre quatre heures) entraîne déjà une différence de comportement.

Départ en vacances : une longue période d’incertitude pour les chats

Comparée à deux semaines de vacances par exemple, une absence de quelques heures n’est pas une longue période. Sur la base de l’étude, on peut toutefois imaginer qu’une absence prolongée doit avoir des conséquences nettement plus graves sur le chat. Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter un ou plusieurs vétérinaires.

Pour compliquer encore les choses, dans le cas d’un départ en vacances sans son chat, le maître sait quand son séjour se termine et quand il rentrera chez lui. Le chat, lui, ne le sait pas.

https://www.zooplus.fr

(Visited 945 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.