Tout se joue avant la naissance

Tout se joue avant la naissance

Tout se joue avant la naissance !
Tout est contenu dans l’instant présent !
Toutes les vies que nous avons traversées sont inscrites en mémoires.
Cette part du passé où nous avons fait des choix, réagi à des situations, autorisé certaines expériences pour notre évolution.
La souffrance s’est accumulée sous forme de bibliothèques vivantes.
Nos expériences ont conditionnées ce que nous avons été amené à vivre par la suite : soit pour guérir, réparer, apprendre, se positionner, s’affirmer, transformer, nettoyer…
Ainsi se sont créées nos croyances, nos limitations, nos conditionnements !
Tout ce que nous allons vivre ensuite prend racine dans ce passé. D’où cette confusion que nous pouvons ressentir…
Un décalage intérieur entre ce que nous vivons aujourd’hui, nos prises de conscience et pourtant nos réactions émotionnelles, mentales et même spirituelles.
Même notre corps peut continuer à réagir selon ce passé, ces vies.
Il nous raconte notre histoire oubliée.
Par exemple, une personne serait morte noyée. Dans cette vie, elle pourrait souffrir de phobie de l’eau au point de ne pouvoir juste tremper les pieds et encore. Pour elle, c’est indéfinissable, incompréhensible !
Elle pourra appréhender l’élément eau de différentes manières comme dans une piscine.
La peur enracinée reste active au cœur de son Être.
La programmation est enregistrée : les étendues d’eau, la profondeur, c’est dangereux pour moi !
Un autre cas : une femme aurait subi des viols, des tortures par un ou plusieurs hommes dans d’autres vies.
Elle aura aujourd’hui de la difficulté à s’abandonner, à être en confiance avec l’homme pouvant se sentir agressé même par leurs regards, des mots…
Elle pourra aussi développer une réaction au niveau de son corps. Elle pourra être ronde ou en surpoids ou rejeter son corps de femme, cacher ses formes juste, pourquoi pas jusque s’enlaidir pour tenir les hommes à distance, pour ne plus risquer de les attirer…
Elle se mettra donc à travailler sur la peur de l’homme, guérira des blessures, aura des prises de conscience. Cependant son corps ne lâche pas pour autant.
Elle a enregistré qu’être femme est dangereux et qu’elle n’a pas forcément la puissance pour se défendre.
Autre cas : une personne Guérisseuse, Sorcière, Chamane, herboriste, magicienne … a subi la Chasse aux Sorcières, les tortures, le procès, le feu….
Aujourd’hui cette personne aura de la difficulté à se faire connaître, à se mettre en avant, à donner sa carte de visite, à être vue. Elle oeuvra en silence, dans l’ombre, de peur des représailles sous toutes ces formes.
Les peurs et les mémoires de l’Inquisition sont bien actives, présentes.
Un dernier cas : des bourgeois, des riches, ont une belle demeure, voir un château, des Œuvres, des Tapisseries. Ils organisent des fêtes somptueuses à leurs images. Mais ils ont tout perdu à la révolution. Ils sont morts durant cette période.
Aujourd’hui, ce sont des personnes qui refuseront l’argent, les biens, les possessions matérielles, le confort…
La mémoire est activée sous la forme si j’ai, je possède des biens ou de l’argent… Je peux tout perdre à tout moment ! À quoi bon !
Toutes ces mémoires ne sont que des exemples très parlants mais cela reste valable pour toutes expériences qui engendrent une croyance par le vécu.
J’ai fait le choix de ne pas parler des mémoires rajoutées par nos parents que nous choisissons de prendre lors de notre conception, pendant la grossesse, puis pendant toute notre éducation.
Alors que faire de tout ça ?
Regardons ce que nous vivons dans CETTE vie, ou avons vécu et qui est toujours très présents en nous.
Ne retournons pas dans le passé, tout est Déjà là…. Sous nos yeux, dans notre Vie !
L’essentiel est toujours de nettoyer, de s’alléger , de guérir, de transformer ces croyances, ces limitations, ces peurs par un authentique travail sur soi dans nos profondeurs.
Mais des fois, cela ne suffit pas.
Descendre nos cellules, écouter notre âme, être dans la conscience de notre évolution, des changements peut-être une belle invitation.
Se rappeler qu’avant d’avoir traversé toutes ces expériences traumatisantes, nous vivions la Confiance, la Joie, la Liberté, l’Ouverture, la fierté d’être une Femme, l’Abondance, l’Opulence, la Beauté…., la Sorcière, la, Guérisseuse, le Chamane,…
Toutes les mémoires de notre vécu sont enregistrées dans nos cellules : TOUTES !
Y compris les douloureuses, y compris les bénéfiques…
Rappelons nous de qui nous avons été et choisissons aujourd’hui de les revivre pleinement en toute conscience de notre évolution, de nos guérisons, de nos libérations !
Incarnons notre essence, notre Être dans tous nos potentiels retrouvés ! »

Source : laurencesimonnet.com

(Visited 741 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.