2018 : La passerelle dimensionnelle

2018 : La passerelle dimensionnelle

Jusque dans ses derniers jours 2017 fut une année dure, tranchante, déstabilisatrice et en sortir permet de retrouver la sérénité en notre âme, bien que pour nombre d’entre nous, 2017 est encore un abîme de désespoir, une vallée des larmes, une montagne de douleurs qu’il faut transcender pour retrouver la foi et l’amour.

2018 est d’une tout autre nature ; selon qu’on lui attribue la numérologie du chiffre 11 ou au contraire celle du 2, le délié de l’année ne sera pas le même, ce qui implique désormais une « non-rencontre » entre ceux qui ont choisis la dualité, l’opposition, la lutte induite par le 2 et ceux qui ont dépassés leurs blessures et leurs incompréhensions face aux absurdités apparentes, pour choisir le Moment Présent et vivre selon leur intuition comme unique source d’inspiration ; utilisant la structure du 11 comme le portail du Cœur, une passerelle entre les mondes matériels et tous les autres.

En vérité l’Humanité s’est scindée en 2 mondes psychiques qui ne communiquent pas et ne peuvent se comprendre puisque leurs choix de valeurs sont totalement incompatibles ; le désir de vengeance de même que la compassion et le pardon ne s’expliquent que par un choix mystique. Nos chemins sont marqués par la vertu dans laquelle nous mettons notre Foi. Pour certains le plus important est de défendre leur territoire psychique, leurs idées, leurs dogmes et pour d’autres l’important est d’évoluer et de s’alléger des fardeaux afin de ressentir pleinement la vie comme un cadeau, gratuit et inconditionnel.

2018 est la passerelle vers ce fleurissement des âmes.

Cela ne signifie pas qu’il n’y a aucun danger, car le pont n’est peut-être pas aussi solide pour tous. Tandis que certains sont des funambules accomplis, d’autres sont pris de vertiges même s’ils sont sécurisés par des palissades. Nous ne sommes pas égaux dans la prise de risque, dans notre lien de confiance à la vie et dans notre relation à notre âme.

2018 est soit une année charmante, bulle de champagne, légère et douce pour ceux qui ont choisis le chemin de l’amour de soi et l’acceptation des risques engendrés par l’évolution personnelle. Mais elle est aussi chargée de risques de conflits ouverts et menaçants. Deux idéologies dominent ce monde ; l’une défend les valeurs de l’Universalisme, de l’évolution pacifique, de l’entraide entre les peuples, de l’émulation positive et l’autre est plus pragmatique et cherche à faire du profit, sans état d’âme, quitte à déclencher des guerres pour ouvrir des zones de non-droits et alimenter l’économie sans respecter aucune règle morale ou légale. Ces Deux mondes coexistent depuis toujours mais leurs racines s’exposent de plus en plus, remodelant les alliances politiques ou diplomatiques au gré de nos besoins économiques globaux.

Le monde dans lequel j’ai grandi a disparu, le monde que j’ai désiré ne deviendra pas réalité : il me reste aujourd’hui, et toutes les forces vives qu’il me faut exploiter pour exister avec intégrité : puisque ma vie m’appartient, j’en fais ce qu’il me plaît. En cela, nous naissons à nouveau.

Puisque tant de choses changent et se redessinent selon de nouveaux plans, de nouveaux accords. La biosphère évolue également plus vite que nous. La vie file comme du sable dans nos doigts alors la seule stabilité réside dans nos cœurs, justement ne dit-on pas ; « à cœur vaillant rien d’impossible ! »

Je vous souhaite, lecteurs et frères et sœurs de cœur, en toute sincérité, que cette année soit la marque de vos choix les plus authentiques, les plus purs et respectueux de vos véritables valeurs, ainsi aucun regret ne ternira votre âme.

Namasté.

LiLa

Source : http://www.lilaluz.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.