Au fur et à mesure que les énergies nous élèvent notre vision de la vie change

Au fur et à mesure que les énergies nous élèvent notre vision de la vie change

Au fur et à mesure que les énergies nous élèvent vibratoirement, nous lisons les situations de notre vie avec un angle d’approche différent. Nous comprenons que nous sommes responsables de notre regard, responsables de l’énergie qui coule à travers nous, responsables de nos croyances et des filtres que nous posons sur le monde pour créer notre grille de lecture personnelle du monde. Toutes ces choses que nous transportons –souvenirs, bons ou mauvais, blocages en tout genre, limitations ou excès,semblent provenir de nous : personne d’autre n’est à blâmer ou à secourir.

Pourtant, jusqu’à présent il nous était difficile de dépasser ces blocages émotionnels ou ces compréhensions erronées ou douloureuses alors que nous avions toujours fait de notre mieux avec beaucoup de rigueur !

« Ce n’est pas en tirant sur la salade qu’elle pousse plus vite ! » Cette phrase m’a toujours fait rire, parce qu’il me semblait évident que le rythme naturel d’une plante doit être respecté …m’était pas arrivé de penser que notre système émotionnel est semblable à celui des plantes et que la guérison intérieure se passe à un niveau très vulnérable et fragile de notre psychologie. Notre relation au monde est faite d’un tissu affectif aussi délicat qu’une toile d’araignée et notre cœur infantile est aussi humide et fragile que l’intérieur des tiges et des feuilles.

Il faut du temps pour faire le tri des souvenirs et des émotions, reconnaître la part de responsabilité que l’on s’accorde et celle qui n’est pas la nôtre. Il faut encore du temps pour ne plus se révolter contre les sentiments d’injustice ou d’irrespect qui se sont logés dans l’une ou les images que nous avons de nous-mêmes. Il faut encore un peu plus de temps pour s’en détacher et l’accepter comme une constituante de notre expérience humaine sans qu’elle détermine notre interprétation de l’existence et la plupart de nos choix de vie pour le futur. Et il faut encore ajouter une pincée de temps pour retrouver la puissance et la force nécessaire pour un nouvel envol en toute confiance.

Notre image intérieure détermine notre droit à l’abondance, à la jouissance, à la puissance, à la réussite, au bonheur, au succès et à l’expérience de la liberté ressentie. Cette image intérieure se fige au moment d’un évènement marquant de notre vie, positif ou négatif. Chaque étape de notre croissance psychologique s’enregistre sur l’image correspondant à l’âge que nous nous attribuons au moment de la création d’un souvenir marquant. Notre être global contient une succession d’images psychoénergétiques et différents âges de « nous-mêmes » en même temps. Toutes ces images sont associées à un certain type de souvenirs, car nous n’enregistrons pas notre vie de manière linéaire, jour après jour, mais de manière thématique selon les fréquences vibratoires qui sont associées à nos émotions et à leur intensité. Notre histoire est inscrite sur une portée vibratoire contenant notre image psychique à l’ instant où nous sommes saisis d’une intense émotion ou réaction.

Toutes ces images ou « corps » sont cachés les uns dans les autres, parfois aussi cachés les uns sous les autres et alors que nous grandissons, les blessures les plus anciennes semblent être cicatrisées, pourtant elles sont simplement oubliées, invisibles ou cachées dans le subconscient ancien et facilement réactivées par les fréquences sur lesquelles elles sont contenues, comme un disque nous pouvons être pris en otage par nos émotions passées dans un contexte différent simplement parce que l’ambiance ou un objet symbolique va réactiver l’état d’esprit et émotionnel d’un souvenir. Notre âme chante sa douleur ou ses injustices tout au long de notre vie et quelques soient les circonstances que nous traversons par la suite, comme un son enregistré sur un support. Lorsque nous nous retrouvons dans les vibrations semblables la vieille blessure, celle-ci nous replace dans l’état d’esprit et l’état émotionnel dans lequel nous étions au moment ou elle s’est enregistrée en nous. Lorsque ce chant est calme et doux, il en émane un champ vibratoire agréable qui attire vers nous la facilité, les gens. Mais si l’âme est restée en vrille dans les aigus à cause d’un sentiment d’injustice, ceux qui seront attirés par ce chant insupportable, auront également vécu dans ces mêmes vibrations ou feront partie de ceux qui désirent réactiver la douleur. Le cercle d’activation des fréquences s’apaise avec la fréquence de l’Amour et de l’Harmonie. Tant que nous ne transformons pas notre interprétation du « chant », tant que celui-ci n’est pas remplacé ou apaisé alors nous restons soumis à revivre ces fréquences dans nos différents corps et dans nos différents âges psychiques. Les évènements se répètent parce que les fréquences restent connectées à la même intensité vibratoire. Le moyen le plus facile de déconnecter ces « ritournelles karmiques » est d’accepter de trouver l’image psychique, la situation dans laquelle cette fréquence s’est inscrite ou bien, plus rapide : d’écouter souvent les fréquences musicales de l’Amour (432htz) et de l’Harmonie (857htz) qui permettent d’ouvrir le champ vibratoire et de faire remonter les blocages sans passer par la souvenance émotionnelle et psychologique, les souvenirs resurgissent, mais on ressent principalement un sentiment de Libération.

On s’aperçoit alors que notre vie est une sorte de collier assemblé de plusieurs fils. Chaque fil porte des perles, ces perles symbolisent les moments où nous avons fait des choix importants à nos yeux, ces choix ont donnés le rythme de la répétition des circonstances. Nous sommes tous amenés à vivre certaines choses plusieurs fois, mais chaque nouvelle fois, les circonstances sont légèrement différentes, car elles s’ajustent à notre intensité d’implication.

Lorsque nous sommes détachés du résultat, mais attentifs à être justes, bienveillants ou honnêtes face à nos sentiments les plus profonds, notre perle est claire et lumineuse. Elle sert à créer notre « collier de vérité » grâce à l’accumulation des perles de sagesse : nos souvenirs sont convertis en sérum de guérison, en rayon d’amour et de lumière et alimentent ainsi l’Arc-en-ciel dont tous nous tirons les bienfaits.

par Lilaluz

Source : http://www.lilaluz.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.