Comment fonctionne l’illusion

Comment fonctionne l’illusion

Comprendre, comment fonctionne l’illusion, c’est entrevoir tout le stratagème de l’illusionniste afin de ne plus tomber dans son piège. Une fois que l’on comprend réellement comment cela marche, tout son pouvoir d’illusion s’effiloche, car il ne fonctionne plus sur nous. Voilà l’idée et elle est la clé essentielle et vitale à utiliser quand nous comprendrons enfin que nous vivons tous dans la pire de toutes les illusions.

Toutes ces illusions nous enferment et nous mettent sous une forme d’emprise psychologique qui nous dépasse. Ce philtre magique, en définitive, n’est rien de plus qu’un tour de passe-passe et percevoir ce tour, c’est commencer à lui enlever tout pouvoir sur nous.

Finalement, l’illusion a du pouvoir seulement si nous ne la voyons pas comme illusoire. Si l’illusion nous parait réelle, alors elle prend forme et corps dans notre réalité et devient la base même de notre monde. Tout ce qu’il faut entrevoir est ce que nous validons en nous.

Si nous validons l’illusion, ou du moins si nous croyons à sa réalité, l’illusion devient réelle pour nous et s’extériorise dans le monde extérieur. Il n’y a pas de limite à l’illusion puisqu’il n’y a pas de limite en nous, si ce n’est de celles qui forment le prisme de notre perception.

Nous sommes nos propres limites, puisque nous nous définissons à travers nos propres croyances, et ces croyances sont le terreau de toutes nos expériences. L’illusion ne peut siéger finalement que dans nos croyances. Essayons de creuser un peu plus, nos croyances proviennent d’où ? Comment sont-elles générées et alimentées ? Toutes ces questions sont là pour nous aider à comprendre, comment est utilisé tout le stratagème de l’illusion qui nous gouverne.

Nos croyances proviennent de ce que nous alimentons sans cesse et donc des pensées qui continuellement créent cette narration qui nous décode le monde, notre monde. Nous ne voyons du monde que ce qui valide cette narration, tout le reste nous n’est tout simplement pas accessible, car il ne rentre pas dans nos structures de croyances.

Nos structures de croyances sont générées et alimentées par le flot de pensées qui fige sans cesse notre manière de voir le monde, les choses. La consolidation de toutes nos structures internes proviennent de ce flux mental. Ainsi l’illusion est sans cesse mise à jour par nos pensées qui figent littéralement nos structures de croyances afin d’alimenter notre réalité extérieure.

Nous tous, nous sommes ce qui crée le monde extérieur et comme nous alimentons notre illusion, nous créons sans cesse l’illusion extérieure. Tout provient sans cesse de nous, ou du moins du champ d’interférence qui a pris le dessus dans notre réalité, c’est-à-dire le champ mental qui est parasité par d’incessantes pensées qui ne proviennent toujours pas de nous.

Voilà comment est utilisé tout le stratagème de l’illusion qui nous gouverne. L’illusion est dans cette narration incessante qui nous montre quoi voir, quoi comprendre et même quoi penser pour en définitive, nous dire quoi faire. Que se passerait-il si on n’écoutait plus cette narration mentale ? Que resterait-il de nous, si nous ne suivions plus du tout, tout ce qui nous est dit ?

Sommes-nous seulement cette voix intérieure ? S’il n’y a plus de sons, plus d’images et donc plus d’histoires qui nous gouvernent, que reste-t-il de ce que nous sommes ? Si tout cela, nous remplit de tout ce que nous ne sommes pas, pourquoi continuer d’exister dans ce trop-plein ?

Tout le stratagème de l’illusion est dans le flot incessant de toutes ces pensées qui nous amènent sur un chemin dans lequel tout ce que nous sommes réellement, n’a plus de place pour simplement être. Quand on comprend cela, juste être alors redevient possible, car on entrevoit l’idée mère qui nous parasite sans cesse et nous pousse à vivre une vie, où finalement, on n’existe pas, puisque autre chose vit à jamais à travers nous.

https://oeuvre-spirale.com

(Visited 899 times, 1 visits today)