Faire face ou s’enfoncer dans le noir ?

dans la lumiere

La réponse se trouve en chacun de nous.

Les anciens nous disaient de se méfier du monde de l’illusion.

Le Maya ce “voile” qui se dresse devant nous pour voiler la vérité.

Un voile disent-ils et non un mur ou un monde mais un simple voile. Souffler sur le voile et il se déplacera, souffler encore plus fort et il s’ouvrira et là vous verrez qui se cache derrière le voile.

Seulement la peur est une onde lourde et lente et comme toutes les ondes elle n’a aucun frontières ou presque pas. Elle s’infiltre dans les moindres recoins de notre esprit soufflant sans cesse des idées, des mots négatifs qui provoquent encore plus d’ondes de peur. Au lieu de souffler sur le voile, nous lui tournons le dos paralyser sans le savoir dans un espace qui réduit la conscience de la liberté.

Heureusement que nous avons reçu l’héritage de nos ancêtres qui se manifeste telles des lucioles dans notre esprit. Des lumières si vives qu’elles finissent par attirer notre attention, par nous sortir de cette somnolence d’un savoir de l’ombre.

Les lumières propulsent des ondes chargées d’informations. Elles murmurent au coeur: Tournes-toi vers la lumière, fait face au vent de la peur, avance et tu seras libre. Allez ne tarde pas la nuit avance à grand pas.

L’heure de la décision est là. Il est facile de se rendormir et de s’enfoncer dans la nuit. C’est plus difficile de faire l’effort de se retourner pour faire face.

Seulement dès que tu te retournes, la lumière éclaire ton chemin afin que chacun de tes pas soient à l’image de ton intégrité et de ta volonté d’assumer ton droit d’être un esprit libre.

Être libre pour libérer nos frères et soeurs de toutes formes de servitude.

Ha Ho !

www.lumawakan.com

(Visited 391 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.